Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds

Bac : le dossier en spécialité LLCER Anglais

Lors des deux années de cycle terminal, les élèves suivant l’enseignement de spécialité LLCER sont amenés à constituer un dossier personnel, dans lequel ils présentent « des documents vus en classe et choisis par eux-mêmes en lien avec les thématiques du programme » (Bulletin officiel du 22 janvier 2019, annexes 1 et 2).

Le dossier personnel de l’élève

Ce dossier personnel est enrichi par l’élève lui-même, de manière autonome, en langue cible. Il s’inspire de ses cours, de ses sorties, de ses voyages, de ses lectures ou de tout autre élément qu’il choisit et juge pertinent dans la construction de son dossier.

Le but du dossier personnel est que l’élève puisse construire par lui-même son propre patrimoine personnel, littéraire et culturel ; qu’il puisse développer son esprit critique et ses goûts esthétiques, tout en créant un lien avec les thèmes abordés en cours et les activités langagières auxquelles il aura été entraîné.

Cette collecte active de souvenirs permet à l’élève d’opérer des choix pour s’approprier les enseignements et documents vus en cours et leur conférer un sens nouveau, plus personnel.

La démarche du dossier

l s’agit de faire en sorte que les élèves s’ouvrent à l’autre et au nouveau, qu’ils lisent en dehors de la classe, qu’ils aillent chercher par eux-mêmes le sens qu’ils souhaitent donner aux cours.

Il est évident que cette démarche est fondamentalement non-prescriptive : on accepte tous les documents pertinents et les choix argumentés, que les sources proviennent d’une culture classique ou populaire.

Il est néanmoins nécessaire d’accompagner et de guider les élèves dans leurs choix de lecture, de visionnage de films, ou d’écoute de chansons, de les inciter à se rendre à une exposition ou de suggérer des sites Internet pertinents.

A lire :  The Inbetweeners saison 2

L’apprentissage de l’autonomie suppose un accompagnement réfléchi et personnalisé de l’enseignant. La démarche n’est également pas solitaire. C’est dans le partage et la collaboration entre pairs que la réflexion personnelle s’affine.

Trouver et présenter ses documents pour le bac

Le professeur prend soin d’intégrer didactiquement, dans le déroulé de la séquence, des moments où les élèves peuvent présenter à l’oral le fruit de leurs recherches.

Le cours est le lieu de la mise en relation et de la problématisation des documents trouvés par les élèves avec les thématiques abordées lors de la séquence.

Le travail de groupe est toujours un bon moyen pour favoriser l’entraide entre les apprenants et permettre l’échange d’informations et de connaissances culturelles.

Le professeur n’hésite pas, s’il en a la possibilité, à aller avec la classe en espace langues ou à la médiathèque afin de faire des recherches sur les thèmes abordés.

Les élèves peuvent trouver des documents en cherchant sur Internet grâce à des mots-clés, les noms des artistes et/ou des auteurs étudiés en classe, ou en accomplissant une Webquest.

La fréquentation régulière de sites d’informations anglophones sera conseillée (les sites de la BBC, du Guardian, du New York Times, du parmi tant d’autres) mais également les visites virtuelles de musées, le visionnage de vidéos éducatives (par exemple pour la géographie : Geography Now, pour le cinéma : Every Frame A Painting, ou pour les sciences physiques : minutephysics, etc.).

Il est pertinent de demander aux élèves une production personnelle inspirée par les textes et documents iconographiques étudiés en cours, ce qui leur permet de s’investir personnellement et de cibler un ou plusieurs aspects du cours dans leur production

Articles en rapport:

Leave a Comment