Comment choisir vos deux questions ?

Pour votre épreuve du grand oral, vous devez en effet choisir et préparer deux questions portant sur les programmes de vos spécialités. Vous pouvez par exemple prendre une question pour chaque spécialité, ou bien choisir des questions qui couvrent les deux disciplines.

Quelques conseils pour choisir une question pertinente :

  • Prenez un sujet qui vous intéresse, sur lequel vous avez envie de réfléchir, de faire des recherches pour le grand oral. Par exemple, un thème que vous aurez envie d’approfondir tout au long de l’année.
  • Choisissez un sujet riche mais qui sera simple à problématiser, c’est-à-dire une thématique sur laquelle vous pourrez facilement trouver des documents, des supports pour vos recherches mais qui implique une problématique claire et pas trop large.
  • Enfin, prenez une question en cohérence avec votre projet d’études.

Remarque : n’oubliez pas que vos questions pour le grand oral devront être validées par vos professeurs, alors n’hésitez pas à leur demander conseil en cas de doute.

L’épreuve du Grand Oral

► La préparation (20 min)

Le jury choisit une des deux questions que vous avez préparées.

Les 20 minutes de préparation avant l’oral vous permettent de vous concentrer sur le sujet choisi. Au brouillon (que vous ne conserverez pas pendant l’oral) ou oralement si les conditions le permettent :

  • récitez les premières phrases de votre exposé, pour vous rassurer ;
  • restituez aussi votre plan ;
  • préparez éventuellement la production graphique que vous voulez présenter, sur le support fourni par le jury.
A lire :  10 conseils pour bien réussir l'épreuve de Compréhension Orale du bac

► La présentation (5 min)

  • Au début de la présentation, expliquez pourquoi vous avez choisi de préparer cette question, puis présentez votre exposé.
  • L’exposé se fait sans notes et en position debout.
  • Surveillez l’heure : ne dépassez pas 5 minutes !

► L’entretien sur votre présentation (10 min)

  • Le jury vous interroge ensuite sur votre présentation pour vous amener à préciser et à approfondir votre pensée, et vous posera des questions sur votre présentation.
  • Il pourra élargir les questions à tout le programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité.

Ce temps d’échange permet surtout de mettre en valeur vos connaissances liées au programme des spécialités suivies en première et en terminale, et vos capacités argumentatives.

► L’échange sur votre projet d’orientation (5 min)

  • Vous devrez montrer en quoi la question traitée éclaire votre projet de poursuite d’études, ou votre projet professionnel.
  • Insistez sur les étapes de la maturation de votre projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix de ses spécialités, etc.) et la manière dont vous souhaitez le mener après le baccalauréat.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Articles en rapport:

Écrire un commentaire

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: