Hier soir, j'ai été invité par le SNES à assister à l'avant-première du documentaire Tempête Sous Un Crâne de Clara Bouffartigue au cinéma Le Concorde, à Nantes.

Le documentaire nous plonge dans le quotidien d'une classe de 4ème du Collège Joséphine Baker, à Saint-Ouen, aux côtés des enseignantes de français (Alice Henry) et d'arts plastiques (Isabelle Soubaigné).

Alors évidemment, mon regard ne peut pas être tout à fait neutre mais voici ce que j'en retiens : la classe est dure, l'établissement difficile mais on peut clairement voir les trésors de patience des professeurs pour reprendre les élèves et les remettre dans le chemin du cours.

Pas de misérabilisme, pas de stigmatisation, pas de propagande : le rendu est authentique. J'ai beaucoup souri face aux situations de classes auxquelles tout professeur ayant enseigné en ZEP a forcément été confronté.

Après la projection, Clara Bouffartigue a ensuite répondu aux questions de la salle : la réalisatrice a passé toute l'année scolaire dans la classe, à filmer les élèves progressivement : d'abord en prenant des photos avec un APN, ensuite avec un camescope grand public et enfin avec la vraie caméra. Très intéressant.

J'avais détesté Entre Les Murs sorti il y a quelques années et dont tout le monde avait parlé, je trouve que Tempête Sous Un Crâne est beaucoup plus réaliste et juste.

Je vous le recommande, l'éducation nous concerne tous. Le film sort en salle le 24 octobre 2012.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Documentaire : Tempête Sous Un Crâne de Clara Bouffartigue

par Matt Lecture: 1 min
3

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: