Tag

collège

Browsing

Voici une autre planche issue des épreuves orales de l’épreuve d’Histoire des Arts. J’y assiste en tant qu’examinateur et suis accompagné d’une professeur d’histoire et géographie.

Le sujet le plus abordé est sans conteste l’affiche rouge et la résistance française lors de la seconde guerre mondiale, qui a déjà donné lieu à la planche Olga.

Voici donc ce que nous a sorti Camille sur le signe “V” :

Histoire des Arts with Mister B. : le signe "V" photo

Cette planche commence à dater un peu mais je me dis que si je ne la sors pas maintenant, elle restera dans un carton pendant très longtemps, avec toutes les chances de ne jamais voir le jour.

La scène se passe lors de la journée Histoire des Arts, qui fait partie intégrante des épreuves du Brevet des Collèges.

Emma nous parle alors de Louis Aragon:

Histoire des Arts with Mister B. : Louis Aragon photo

Louis Aragon est un poète, romancier et journaliste français, né le 3 octobre 1897 à Paris et mort le 24 décembre 1982. Il est également connu pour son engagement et son soutien au Parti communiste français de 1930 à sa mort.

Avec André Breton, Paul Éluard et Philippe Soupault, il fut l’un des fers de lance du dadaïsme parisien et du surréalisme.

Je viens de me rendre compte que mon dernier bilan annuel date de 3 ans, en 2011-2012… il y eu des changements depuis !

Histoire de ne pas perdre le rythme, voici ce qui s’est passé.

Récapitulatif de l’année scolaire 2012-2013

nada-surf-high-low-coverJ’ai eu un collège et un lycée, en faisant le grand écart : professeur principal de 6ème, 4ème SEGPA, et des premières et terminales L full options…

Autant dire que passer des SEGPA au TL à l’heure suivante, ça fait tout drôle !

Les élèves

Une très bonne année qui m’a fait découvrir le lycée. Et j’ai eu des élèves de lycée super sympas, avec qui je suis allé boire un coup après leur obtention du bac.

Un des points forts des élèves de lycée : il n’y a quasiment plus besoin de dressage comme au collège. Ils sont éduqués, connaissent les règles et savent à peu près pourquoi ils sont là.

Au niveau du travail par contre, pas de grands changements : il ne faut toujours pas compter sur les manuels dans les sacs ou sur la lecture des oeuvres chez eux.

Les collègues

Les collègues de lycée sont bien moins stressés que ceux du collège (à part de très rares exceptions). Par contre, les gens vont et viennent et il n’y pas de cohésion dans la salle des professeurs.

J’ai également bien apprécié le fait de sortir prendre des pots ou aller au restaurant avec mes collègues du lycée après une journée de travail. C’est vraiment un petit plus.

Au collège, je me suis fait un bon pote – Jan – avec qui on boit des coups de temps en temps.

J’y ai aussi rencontré Cécile <3

Introduction au Code

Aujourd’hui, je vous fais part d’un document que j’utilise chaque année lorsque j’enseigne au collège : le Code du Collégien.

C’est la base sur laquelle je m’appuie pour établir les règles de vie de classe et c’est l’une des premières feuilles que l’on colle dans le cahier.

Le but est d’avoir en tout et pour tout dix règles de vie commune qui permettent de mieux vivre ensemble en société, de manière respectueuse.

C’est primordial au collège où les élèves n’ont pas forcément une idée de ce qui est acceptable au non. Cela leur donne un cadre, des normes et des valeurs.

indiana-jones-fouet

Pour bien vivre ensemble, travailler et réussir!

Règle n ° 1 :

J’obéis à tous les adultes de l’établissement.
Je ne discute pas les décisions ni les sanctions d’un adulte.

Règle n ° 2 :

Je suis poli(e) et je n’utilise pas de langage vulgaire ni un ton agressif
envers qui que ce soit.

Règle n ° 3 :

Je ne règle pas mes problèmes par la violence (même pour jouer).

Règle n ° 4 :

J’ai une tenue vestimentaire correcte.
Je n’ai pas de téléphone portable, ni de lecteur MP3, etc…

Règle n ° 5 :

J’arrive à l’heure.
Dès la sonnerie, je me range calmement sur la base.
J’assiste à tous les cours (je justifie mes absences dès mon retour).

Voici la troisième saison de Bad Education sur BBC3.

bad-education-s3

Créée par Jack Whitehall qui tient également le premier rôle, cette comédie se centre sur Alfie Wickers, un professeur d’histoire à l’Abbey Grove School qui est aussi immature que ses élèves.

C’est le dernier trimestre de l’année avant les vacances d’été et Alfie Wickers revient motivé des vacances de Pâques pour amener sa classe à l’examen.

Néanmoins, Alfie est choqué d’apprendre que son père, Martin Wickers, a été nommé principal adjoint. Ses premières actions sont d’augmenter les effectifs des classes et de licencier un des membres de la communauté éducative pour avoir investi l’argent de l’école pour sa garde-robe personnelle, Dolce and GaBanter.

Pour Alfie, cela signifie l’arrivée d’une nouvelle élève, Cleopatra, et une dure décision à prendre : appuyer la position de sa petite amie, Miss Gulliver, lorsqu’elle lance un piquet de grève ou se sacrifier pour sauver sa classe de l’échec aux examens.

Aujourd’hui, je fais partie du jury de l’épreuve Histoire des Arts (connue sous le doux nom de HdA), qui compte autant qu’une des épreuves finales du Brevet (aka Diplôme National du Brevet ou DNB).

Lors de cette épreuve orale (5 minutes d’exposé, 10 minutes d’entretien), le candidat doit montrer qu’il a travaillé ses sujets d’études et qu’il est capable de mettre en relations des oeuvres d’art diverses, venant de disciplines différentes (histoire, littérature, peinture, musique…).

Je vous présente Tom, l’un de nos champions du jour :

zep-hda-olga

Un culot de commissaire et une nonchalance totale. Ma collègue a frisé la crise d’apoplexie.

Voici Educating Yorkshire, une série produite et diffusée par Channel 4.

educating-yorkshire

Jonny Mitchell, le principal de Thornhill Community Academy à Dewsbury (Angleterre) a accepté les caméras dans son collège. Ce collège avait une une mauvaise réputation et faisait partie des 6% d’établissements les moins performants d’Angleterre en 2007. En 2012, ce collège est arrivé dans les 6% des meilleurs établissements.

La série a utilisé 64 caméras fixes placées dans tout le collège et filmant de 7h à 17h, ainsi que plusieurs caméras à l’épaule et 22 microphones. Il a fallu 6 mois de préparation avant le tournage : les parents et les élèves ont été consultés et des psychologues ont rendu visite à une centaine de familles.

2000 heures de film ont été enregistrées en 7 semaines. Mitchell et l’équipe éducative ont dit qu’ils se sont surveillés au début mais qu’ils ont vite oublié la présence des caméras, tout comme les élèves d’ailleurs.

Je vous recommande la série, c’est un très bon aperçu de la vie d’un collège en Angleterre, autant du point de vue de l’administration que des collégiens. Très sympa à regarder et exploitable avec nos élèves !

C’était il y a quelques mois maintenant. Je révise et réactive l’alphabet anglais avec mes 6èmes. On chante la chanson, on groupe les lettres qui ont un son similaire… et je finis par mimer le son [r] qu’ils ont du mal à prononcer correctement.

J’insiste un peu et je finis par mimer un tigre qui déchire quelque chose avec sa patte. Et là, intervention de ma tête de classe :

zep-tigre

Voilà. Je viens de me faire pwned par une sixième et un tigre…

Donc, pour l’année prochaine, je note que c’est le lion qui fait Rrrrr. Pas le tigre. Le tigre, lui, il feule !

J’ai pour habitude de prévenir mes élèves quand il y a un test ou une interrogation. Cela leur permet de réviser apprendre à la dernière minute et minimise les risques d’avoir une moyenne de devoir semblable à un prélèvement de l’ère glacière.

Etant donné que tout le monde (administration, parents, élèves) chouine parce qu’il faut utiliser l’Environnement Numérique de Travail (ENT pour les intimes), je me suis dit que ce serait une bonne chose de les prévenir via leur plateforme (qui s’appelle e-lyco, haha, ce sont vraiment les cracks du jeu de mot).

Je compose mon petit message, sélectionne la classe et…

zep-elyco-mass-messaging-fail

… hé oui, apparemment en sélectionnant uniquement la classe, j’ai sélectionné les élèves mais aussi les parents et les professeurs de la classe. Gloups. Bon ben au moins tout le monde est au courant de ma pratique…

A noter que le prof qui m’a répondu est également l’interlocuteur TICE du collège. Re-gloups.

EPIC FAIL de l’année on dirait bien !

L’autre jour avec mes troisièmes, j’étudie un texte sur les créatures fantastiques vivant au Royaume-Uni et on aborde les leprechauns au détour d’une compréhension orale.

Je leur fait lire un texte et au moment de l’explicitation du vocabulaire, une élève demande des explications sur le sens d’une phrase :

zep-leprechauns-glands-pipes

Merci au manuel New Live 3è pour ce grand moment de solitude – mais aussi de fou-rires! Il faut bien avouer qu’une phrase pareille, chez les 3èmes, est tout ce qu’il leur faut pour que cela parte en vrille.

Je me demande quand même comment les auteurs n’ont pas vu que si jamais on traduit la phrase, elle prend un tout autre sens hors contexte.

En fait, je crois que ce doit être une évaluation diagnostique pour déterminer le type d’élèves de la classe !

Cette année, j’accueille dans ma classe une étudiante de 19 ans qui est en L3. Elle se prédestine à l’enseignement et assiste donc aux cours de toute l’équipe quand elle n’a pas cours à la fac.

Voici ce qui s’est passé lorsque je l’ai présentée pour la première fois à l’une de mes classes de 3ème :

zep-first-contact

Edifiant non ?? L’élève en question ne pose pas du tout problème, c’est un élève plutôt sérieux qui fait partie de la tête de classe. Je n’ai pas bien compris ce qui lui est passé par la tête ce jour-là.

Pour un premier contact, c’était plutôt rock’n’roll ! Si avec tout ça, elle veut toujours faire partie de la maison, chapeau.

Bad Education est une série britannique diffusée sur BBC3.

bad-education

Jack Whitehall joue un jeune professeur, Alfie Wickers – “the worst teacher ever to grace the British education system” – dans le collège fictif d’Abbey Grove School, à Watford, Hertfordshire.

Déterminé à impressionner la jeune professeure qu’est Rosie Gulliver (Solemani), Alfie fait tout ce qu’il peut pour apparaître “cool”, comme par exemple coacher l’équipe de football de l’école, organiser une amnestie pour les armes ou proposer un candidat pour les élections élèves.

Il se tourne généralement vers sa classe – et plus particulièrement vers Joe, the “teacher’s pet” – malgré tout l’irrespect et le dégoût qu’il leur inspire, pour qu’ils viennent à sa rescousse.

Mais il doit aussi composer avec les frasques eccentriques du principal, Shaquille “Simon” Fraser (Mathew Horne) et aux attentes de sa sous-principale, Isobel Pickwell (Michelle Gomez).

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: