Avec un peu de retard, voici les barres du mouvement inter-académique 2011 en Anglais :

Au bout de 5 ans en ZEP, j’ai fini par accumulé 410 points. J’ai donc obtenu l’académie que je voulais, Nantes, dont le barème ne cesse de baisser depuis 6 ans que j’essaie de l’avoir. Par contre, je ne peux plus avoir la Bretagne, dont le barème s’envole.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Articles en rapport:

13 Comments

  1. Avatar

    Bonjour !
    Alors ça fait deux ans que je demande La Nouvelle Cal sans l’avoir. Je sais bien sur que la nouvelle Calédonie n’est pas dans le mouvement inter. Mais je me demandais est ce qu’il y a avait une barre comme pour le reste et ou je pouvais la trouver.
    Si vous avez une idée, je serai contente que vous la partagiez.
    Merci
    C

    • Matt

      Bonjour Clerima,

      Je n’ai malheureusement pas les barres de la Nouvelle Calédonie. J’ai cherché sur les sites des syndicats mais je n’ai rien trouvé. Peut-être qu’ils ont la réponse, il faudrait leur demander.

  2. Avatar

    Well done Matt!!!!!!!!!
    very happy for you!:) So hard to get what we want….
    Cheers!!!!

  3. Avatar

    Hé bien, une bonne nouvelle confirmée :)

    Les ZR sont devenues de la folie avec la réforme mais bon ;)

    Je vais entamer ma sixième rentrée dans mon collège avec un projet de bilangue qui va me remotiver un petit peu :)

  4. Avatar

    bizarre pour la bretagne que cela reste aussi attractif !!
    sinon tu es ou dans l’académie ?? Tzr 44 ? 49 ?

    • Matt

      Pas forcément, la Corse a un barème spécial : si on la demande en voeu unique, c’est 600 pts la première fois, 800 pts la seconde et 1000 pts la troisième fois mais les places sont chères.

      Pour les DOM, même principe : si tu es originaire de là-bas tu as une bonification de 1000 pts.

      En gros, faut venir des îles.

Reply To venichou Cancel Reply

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: