Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds

Barres du mouvement inter-académique 2009 en Anglais

Voici les barres du mouvement inter-académique 2009 en Anglais :

mutations 2009

J’ai bien évidemment retenté ma chance, étant-donné que je cumule le voeux unique et répété pour réintégrer mon académie d’origine. Les barres sont remontées un peu cette année d’ailleurs.

Mais c’est que mine de rien, j’ai déjà fait plus de la moitié de mon quinquennat : 3 years down, 2 to go !

Y’en a-t-il parmi vous qui ont participé au mouvement ?

Articles en rapport:

12 thoughts on “Barres du mouvement inter-académique 2009 en Anglais”

  1. Bonjour Vicky,

    à l’inter, 30 voeux maximum, c’est-à-dire l’ensemble des académies.
    A l’intra, 20 voeux maximum de type établissement, commune, groupe de commune, département et même académie (le tout en ‘tout poste’, ‘collège’ ou ‘lycée’) et les voeux correspondants aux zones de remplacement.

    Depuis la déconcentration du mouvement en 1999, les mutations inter-académique se font “à l’aveugle”, c’est-à-dire sans savoir précisément où l’on va atterrir. Cela rend les choses d’autant plus compliquées et il convient de bien penser sa stratégie – inter et intra.

    Pour cela, rien de mieux que que ton syndicat préféré !

    Sans vouloir me substituer à ton syndicat, tu peux dans l’immédiat me donner quelques éléments sur ta situation actuelle pour que je t’aiguille sur quelques points.

  2. Salut Vicky,

    Je crois me souvenir que tu peux faire jusqu’à 24 voeux (à vérifier, je viens de me connecter sur i-Prof et apparemment le serveur SIAM est planté !).

    Tu n’as effectivement pas le droit de refuser. Les syndicats sont au courant de tout cela et peuvent t’aider à faire les choix tactiques qui s’imposent.

  3. Quelqu’un pourrait-il me dire combien de voeux on doit faire lorsqu’on demande une académie? donc au mouvement interacadémique?

    Et lorsque et si on est pris, dans l’académie, combien de choix doit-on ensuite faire? car nous sommes bien d’accord, si on est muté quelque part on a pas le droit de refuser. Il ne s’agit donc pas ensuite de se retrouver à perpet. du lieu demandé.

    C’est si compliqué et où peut on se renseigner.

    Merci d’avance.

  4. Je me suis rendu compte que c’était le bazar cette année avec le service privé : certains ont reçu des coups de fil leur annonçant une mutation alors que finalement, non, officiellement, pas de mutation. Gloups. Je crois qu’il ne faut se fier qu’à de l’officiel : i-Prof par exemple.

    Lorsque le ministère a mis fin aux points PEP IV (600 points de bonus à l’époque), il y avait une date limite de péremption. J’espère que ce sera au moins la même chose s’ils cherchent à supprimer le bonus APV.

    C’est de pis en pis ces mutations. Tu as raison Bashogun, il faut rester sur ses gardes.

  5. Le barème existera toujours, mais le ministère cherche à s’en affranchir. C’est bien pour cela qu’il a mis en place cette année le service (privé) d’information des mutations qui communiquait les informations du projet, donc avant tout contrôle paritaire. C’est pour cela aussi qu’il avait le projet, pour l’intra, de ne communiquer aux représentants des personnels que des documents partiels ne permettant pas de corriger les erreurs.

    Mais il n’y a jamais eu autant d’erreur lors de l’inter ! Près de 600 pages de corrections du projet initial ! Ils font beaucoup d’erreurs, mais à ce point-là, c’est du jamais vu.

    Reste que la volonté existe toujours et que, s’il s’en donne les moyens, le ministère peut tuer les commissions paritaires et s’affranchir du barème. Si cela arrivait, ce serait alors le règne de l’arbitraire le plus total.

    Vigilance, donc !

  6. Oui, quand je pense que j’avais demandé Lille après ma première année et que je ne l’avais même pas eu (j’avais joué 21 points).

    Je pense que le barême sera respecté pour les points APV : j’aurai le bonus pour changer d’académie mais apparemment il ne sera valable que pour l’inter et non pour l’intra. On pourra rejoindre notre académie d’origine mais pour avoir ce que l’on veut, ce sera plus dur !

  7. Ce qui m’étonne toujours, c’est la barre de Lille depuis quelques années. C’est là qu’on voit le mieux l’effet des suppressions massives de postes !

    Tu dis qu’il te reste deux années. Certes, tu pourras alors bénéficier des 300 points APV (pour exercice dans un établissement difficile). En outre, avec ton voeu préférentiel, ton barème deviendra confortable.

    Mais es-tu bien sûr qu’alors le barème sera toujours respecté ?…

  8. Le système est assez compliqué et il faut pas mal “calculer” pour atterrir là où on le souhaite. Un vrai jeu de stratégie.

    Pourquoi tu es sans voix Fanette ?

  9. Ah si pardon Fanette ! La première ligne indique combien de points sont nécessaires pour muter dans l’académie de ton choix, sachant qu’un professeur possède 7 points par échelon et 10 points par an d’ancienneté dans le même poste.

    La seconde ligne indique la date de naissance du dernier entrant. Dans l’Education Nationale, ceux qui possèdent le plus d’ancienneté (aka “les vieux”) ont priorité sur les plus jeunes (aka “les jeunes”).

    Lorsque tu enseignes en ZEP dans certains établissements “sportifs”, tu gagnes un package de 300 points en y restant 5 ans.

Comments are closed.