J’ai passé ma soutenance blanche avec mon conseiller prédagogique tuteur hier, histoire de se mettre dans le bain avant la véritable soutenance après les vacances. Résultat : 12 minutes assez intenses, et quasiment pas de silences, ce qui est plutôt rassurant. En fait, quand je parle à des gens que je connais, il n’y a pas trop de problèmes, c’est lorsque je m’adresse à des inconnus que je n’ai pas trop envie de m’exprimer… sur le plan freudien, cela doit sûrement venir de l’éducation : “on ne parle pas aux gens que l’on ne connaît pas !”. Mais revenons à nos moutons : présentation assez courte – 12 minutes sur les 20 allouées – et réponse immédiate de mon tuteur : “faut que t’allonges”.
Okie dokie boss.

Au niveau des contenus, et bien j’ai parlé quasiment sans notes, avec juste quelques mots sur une feuille et le sommaire du mémoire à portée de main. C’est utile mais pas indispensable. En fait je crois que c’est la partie du mémoire qui sera la plus intéressante : j’étais très content d’avoir fait ma présentation et d’avoir pu échanger quelques idées et réflexions avec mon tuteur. Cela change des rencontres hebdomadaires qui sont plus axées sur les classes et les cours. Je partirai donc en vacances le coeur un peu plus léger ^_^

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Soutenance blanche

par Matt Lecture: 1 min
4

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: