Category

Mister B.

Category

La vie quotidienne de votre professeur d’anglais préféré.

Aujourd’hui, je fais partie du jury de l’épreuve Histoire des Arts (connue sous le doux nom de HdA), qui compte autant qu’une des épreuves finales du Brevet (aka Diplôme National du Brevet ou DNB).

Lors de cette épreuve orale (5 minutes d’exposé, 10 minutes d’entretien), le candidat doit montrer qu’il a travaillé ses sujets d’études et qu’il est capable de mettre en relations des oeuvres d’art diverses, venant de disciplines différentes (histoire, littérature, peinture, musique…).

Je vous présente Tom, l’un de nos champions du jour :

zep-hda-olga

Un culot de commissaire et une nonchalance totale. Ma collègue a frisé la crise d’apoplexie.

C’était il y a quelques mois maintenant. Je révise et réactive l’alphabet anglais avec mes 6èmes. On chante la chanson, on groupe les lettres qui ont un son similaire… et je finis par mimer le son [r] qu’ils ont du mal à prononcer correctement.

J’insiste un peu et je finis par mimer un tigre qui déchire quelque chose avec sa patte. Et là, intervention de ma tête de classe :

zep-tigre

Voilà. Je viens de me faire pwned par une sixième et un tigre…

Donc, pour l’année prochaine, je note que c’est le lion qui fait Rrrrr. Pas le tigre. Le tigre, lui, il feule !

J’ai pour habitude de prévenir mes élèves quand il y a un test ou une interrogation. Cela leur permet de réviser apprendre à la dernière minute et minimise les risques d’avoir une moyenne de devoir semblable à un prélèvement de l’ère glacière.

Etant donné que tout le monde (administration, parents, élèves) chouine parce qu’il faut utiliser l’Environnement Numérique de Travail (ENT pour les intimes), je me suis dit que ce serait une bonne chose de les prévenir via leur plateforme (qui s’appelle e-lyco, haha, ce sont vraiment les cracks du jeu de mot).

Je compose mon petit message, sélectionne la classe et…

zep-elyco-mass-messaging-fail

… hé oui, apparemment en sélectionnant uniquement la classe, j’ai sélectionné les élèves mais aussi les parents et les professeurs de la classe. Gloups. Bon ben au moins tout le monde est au courant de ma pratique…

A noter que le prof qui m’a répondu est également l’interlocuteur TICE du collège. Re-gloups.

EPIC FAIL de l’année on dirait bien !

L’autre jour avec mes troisièmes, j’étudie un texte sur les créatures fantastiques vivant au Royaume-Uni et on aborde les leprechauns au détour d’une compréhension orale.

Je leur fait lire un texte et au moment de l’explicitation du vocabulaire, une élève demande des explications sur le sens d’une phrase :

zep-leprechauns-glands-pipes

Merci au manuel New Live 3è pour ce grand moment de solitude – mais aussi de fou-rires! Il faut bien avouer qu’une phrase pareille, chez les 3èmes, est tout ce qu’il leur faut pour que cela parte en vrille.

Je me demande quand même comment les auteurs n’ont pas vu que si jamais on traduit la phrase, elle prend un tout autre sens hors contexte.

En fait, je crois que ce doit être une évaluation diagnostique pour déterminer le type d’élèves de la classe !

Cette année, j’accueille dans ma classe une étudiante de 19 ans qui est en L3. Elle se prédestine à l’enseignement et assiste donc aux cours de toute l’équipe quand elle n’a pas cours à la fac.

Voici ce qui s’est passé lorsque je l’ai présentée pour la première fois à l’une de mes classes de 3ème :

zep-first-contact

Edifiant non ?? L’élève en question ne pose pas du tout problème, c’est un élève plutôt sérieux qui fait partie de la tête de classe. Je n’ai pas bien compris ce qui lui est passé par la tête ce jour-là.

Pour un premier contact, c’était plutôt rock’n’roll ! Si avec tout ça, elle veut toujours faire partie de la maison, chapeau.

Allez, premier jour d’oral du bac et ça commence déjà à perler très rapidement. Je suis de jury pour les terminales littéraires qui ont pris toutes les options (LVA et LELE pour ceux qui sont de la maison et qui reconnaitront ces sigles cabalistiques).

Je pioche le dossier Civil Rights et ça ne manque pas :

zep-martin-luther-king

Cela fait toujours plaisir de découvrir un nouveau président des Etats-Unis. Et visiblement, cela ne trouble pas la logique de ma candidate qu’Obama soit le premier président noir américain…

Cette semaine s’annonce épique !

Je commence une nouvelle série, intitulée « Grading papers with Mister B. » et dédiée aux productions écrites de mes élèves. Comme ce ne sont pas vraiment des dialogues à proprement parler, mieux vaut les classer dans une nouvelle catégorie.

Cela va de la 6ème à la Terminale pour le moment et on commence par une production de mes 5èmes :

zep-grading-goldofish

Cela me fait toujours rire ce genre de copies :)

Johnny Marr (de son vrai nom John Martin Maher) est un musicien anglais né à Manchester. Guitariste, compositeur, mais également clavieriste, harmoniciste et chanteur, il est surtout connu pour son rôle de compositeur au sein du groupe culte des années 1980 : The Smiths.

Son jeu de guitare créatif, mélodique et harmonieux en a fait une référence pour toute une génération de musiciens anglo-saxons, notamment le Mancunien Noel Gallagher (Oasis) ou John Squire (Stone Roses).

J’aime bien faire Down On The Corner en classe avec mes élèves :

La chanson est sur l’album Boomslang (2003). Et en passant, je vous recommande son dernier album, The Messenger (2013).

La vidéo a été filmée par Eric Tu :

« It was it the very first date of Johnny’s US tour with the Healers, the Coachella gig was the next day .

When we first met, i immediately felt the calmness and simplicity of Johnny and I loved the fact that the ‘legendary guitarist’ was actually a real down to earth person… which
to me gave the song an even more raw honesty.

I felt that the video should convey that, hence, the portrait concept.
Johnny was willing to do whatever was necessary to get the job done for the video… but he actually didn’t need to do more than one take because he nailed it. Johnny just being Johnny.

We framed the shot like a portrait of his daily life. The rest of the action in the video , the doors opening and closing, the shots of Sunset Blvd through the door, the people in the reflections sound checking for the evening gig at the Viper Room, was totally unplanned and natural. Those were really his roadies setting up… no hired extras.

The video was shot in all one-take and intentionally camera choreographed to be honest and subtle. »

Cette année, je suis aussi au lycée : c’est l’occasion d’inaugurer une nouvelle série de dialogues ! Après Dialogues ZEP et Dialogues with Mister B., voici donc In lycée with Mister B., dédiée au lycée.

Cette semaine, je fais une petite compréhension orale avec mes terminales qui, visiblement, n’ont pas l’air franchement concentrés sur la première écoute globale. Je leur propose donc – patiemment et avec une certaine gentillesse – de leur rejouer la bande. Résultat :

zep-one-more-time

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :