Aujourd’hui un grand classique, déjà évoqué brièvement, auquel j’ai droit chaque année. Les années précédentes, j’avais eu droit à “l’anglais de toutes façons ça sert à rien”. Cette année, “l’anglais ça pue sa mère”. J’ai un peu changé mon angle d’attaque.

Cette petite réflexion devient de plus en plus fleurie chaque année. Le plus généralement lorsqu’ils découvrent – avec stupeur et tremblements – que le test porte effectivement sur le cours qu’ils ont marqué dans le cahier qu’ils n’ont jamais ouvert…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Dialogues ZEP : “l’anglais ça pue sa mère” (Stargate Edition)

par Matt Lecture: <1 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: