Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds
In lycée with Mister B. :

In lycée with Mister B. : “baïonnette”

Hier, je rentre à la maison et découvre le message qu’une collègue d’histoire-géographie a envoyé à tous les enseignants depuis la messagerie de l’ENT au sujet de leur baïonnette :

In lycée with Mister B. : "baïonnette" photo

Nous avons donc une baïonnette de la première guerre mondiale dans la nature soit au lycée on ne sait où, soit chez un professeur. Bien bien.

In lycée with Mister B. : roadrunner photo

In lycée with Mister B. : roadrunner

Cette scène se passe à la fin d’un cours de seconde.

Alors qu’il ne reste que quelques secondes avant la sonnerie, une élève m’interpelle et m’annonce qu’elle m’a vu dans la rue.

Je souris, l’écoute, et obtiens ceci :

In lycée with Mister B. : roadrunner photo

Hilarité générale de la classe. Ils aiment bien se moquer gentiment de leurs professeurs. J’ai bien ri avec eux. Et, je l’avoue, je n’ai rien eu d’intelligent à redire… juste rire !

They just pwned me ! :)

In lycée with Mister B. :

In lycée with Mister B. : “Gandhi”

L’autre jour, je demande des volontaires dans ma classe de Terminales ES pour les entrainer à l’épreuve d’expression orale du baccalauréat.

Devant la foule de volontaires, j’en désigne deux, de niveaux différents. Je commence avec une élève qui a plutôt des facilités d’expression et sur la notion de progrès, j’obtiens cela à l’issue de l’entretien :

misterb-lycee-gandhi

Gandhi peintre, c’est bien, celle-là on ne me l’avait jamais sortie. Je suppose qu’il y a eu confusion avec Antoni Gaudí, l’architecte catalan ?

caisse-supermarket

La caissière ne sait plus quoi faire

(La scène se passe chez Carrefour. Après quelques courses rapides, MATT en caisse et dépose le contenu du panier sur le tapis roulant de LA CAISSIÈRE.)

MATT. – Bonjour!

LA CAISSIÈRE (lui jetant un bref coup d’œil, le regard fuyant vers le tapis roulant). – Bonjour.
(Les produits défilent. Au dernier article, LA CAISSIÈRE s’empare du téléphone.)

LA CAISSIÈRE. – Oui, c’est pour dire que je… (elle raccroche le combiné avec agacement) Ils pourraient au moins me laisser finir ma phrase – à deux semaines de la retraite!

MATT (le visage soudain illuminé). – Il ne vous reste plus que deux semaines ? Mais c’est génial ça, vous devez être très contente !

LA CAISSIÈRE (lui dévouant sa totale attention). – Hé ben non, ça fait deux mois que je ne dors plus à cause de ça! Je suis même allée voir le docteur.

MATT (interloqué). – Mais pourquoi ?

LA CAISSIÈRE (paniquée). – Parce que ça me fait peur… la retraite me fait peur. J’aimais bien travailler moi. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant ?

Dialogues with Mister B. :

Dialogues with Mister B. : “le tigre”

C’était il y a quelques mois maintenant. Je révise et réactive l’alphabet anglais avec mes 6èmes. On chante la chanson, on groupe les lettres qui ont un son similaire… et je finis par mimer le son [r] qu’ils ont du mal à prononcer correctement.

J’insiste un peu et je finis par mimer un tigre qui déchire quelque chose avec sa patte. Et là, intervention de ma tête de classe :

zep-tigre

Voilà. Je viens de me faire pwned par une sixième et un tigre…

Donc, pour l’année prochaine, je note que c’est le lion qui fait Rrrrr. Pas le tigre. Le tigre, lui, il feule !

Dialogues with Mister B. : e-lyco mass-messaging fail photo

Dialogues with Mister B. : e-lyco mass-messaging fail

J’ai pour habitude de prévenir mes élèves quand il y a un test ou une interrogation. Cela leur permet de réviser apprendre à la dernière minute et minimise les risques d’avoir une moyenne de devoir semblable à un prélèvement de l’ère glacière.

Etant donné que tout le monde (administration, parents, élèves) chouine parce qu’il faut utiliser l’Environnement Numérique de Travail (ENT pour les intimes), je me suis dit que ce serait une bonne chose de les prévenir via leur plateforme (qui s’appelle e-lyco, haha, ce sont vraiment les cracks du jeu de mot).

Je compose mon petit message, sélectionne la classe et…

zep-elyco-mass-messaging-fail

… hé oui, apparemment en sélectionnant uniquement la classe, j’ai sélectionné les élèves mais aussi les parents et les professeurs de la classe. Gloups. Bon ben au moins tout le monde est au courant de ma pratique…

A noter que le prof qui m’a répondu est également l’interlocuteur TICE du collège. Re-gloups.

EPIC FAIL de l’année on dirait bien !

Dialogues with Mister B. :

Dialogues with Mister B. : “des leprechauns, des pipes et des glands”

L’autre jour avec mes troisièmes, j’étudie un texte sur les créatures fantastiques vivant au Royaume-Uni et on aborde les leprechauns au détour d’une compréhension orale.

Je leur fait lire un texte et au moment de l’explicitation du vocabulaire, une élève demande des explications sur le sens d’une phrase :

zep-leprechauns-glands-pipes

Merci au manuel New Live 3è pour ce grand moment de solitude – mais aussi de fou-rires! Il faut bien avouer qu’une phrase pareille, chez les 3èmes, est tout ce qu’il leur faut pour que cela parte en vrille.

Je me demande quand même comment les auteurs n’ont pas vu que si jamais on traduit la phrase, elle prend un tout autre sens hors contexte.

En fait, je crois que ce doit être une évaluation diagnostique pour déterminer le type d’élèves de la classe !

Dialogues with Mister B. : premier contact photo

Dialogues with Mister B. : premier contact

Cette année, j’accueille dans ma classe une étudiante de 19 ans qui est en L3. Elle se prédestine à l’enseignement et assiste donc aux cours de toute l’équipe quand elle n’a pas cours à la fac.

Voici ce qui s’est passé lorsque je l’ai présentée pour la première fois à l’une de mes classes de 3ème :

zep-first-contact

Edifiant non ?? L’élève en question ne pose pas du tout problème, c’est un élève plutôt sérieux qui fait partie de la tête de classe. Je n’ai pas bien compris ce qui lui est passé par la tête ce jour-là.

Pour un premier contact, c’était plutôt rock’n’roll ! Si avec tout ça, elle veut toujours faire partie de la maison, chapeau.

Dialogues with Mister B. :

Dialogues with Mister B. : “incomparatible”

Aujourd’hui, un petit dialogue avec mes 6èmes. Cette année, ils sont un peu différents des autres années.

J’ai connu les imbus d’eux-mêmes dans le centre-ville, les faiseurs d’histoires en proche périphérie et cette année ce sont un peu des azimutés de la langue !

zep_incomparatible

Nous découvrons donc l’adjectif incomparatible.

In lycée with Mister B. :

In lycée with Mister B. : “Martin Luther King”

Allez, premier jour d’oral du bac et ça commence déjà à perler très rapidement.

Je suis de jury pour les terminales littéraires qui ont pris toutes les options (LVA et LELE pour ceux qui sont de la maison et qui reconnaitront ces sigles cabalistiques).

Je pioche le dossier Civil Rights et ça ne manque pas :

zep-martin-luther-king

Cela fait toujours plaisir de découvrir un nouveau président des Etats-Unis. Et visiblement, cela ne trouble pas la logique de ma candidate qu’Obama soit le premier président noir américain…

Cette semaine s’annonce épique !

tes une fille tas pas de shampoo

“T’es une fille, t’as pas de shampooing – allô, allô ?” [Die Hard]

On prend la même buse et on la décline cette fois avec Bruce Willis et Samuel Lee Jackson dans Die Hard :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

PGlmcmFtZSBzdHlsZT0id2lkdGg6OTAwcHg7IGhlaWdodDo1MDZweDsgYm9yZGVyOm5vbmUiIGFsbG93ZnVsbHNjcmVlbiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUtbm9jb29raWUuY29tL2VtYmVkL1hwMk1LY21raVBnP2l2X2xvYWRfcG9saWN5PTM7bW9kZXN0YnJhbmRpbmc9MTtzaG93aW5mbz0wO2ZzPTEiPjwvaWZyYW1lPg==

Cela peut se décliner à l’infini.

Je ne sais pas si c’est le début ou la fin de l’émission mais le potentiel est assez phénoménal.

“T’es une fille, t’as pas de shampooing – allô, allô ?” [le Père Noël est une ordure]

Avec la télé-réalité, on voit surtout le pire. Les dialogues sont tellement surréalistes que l’on peut les parodier à l’infini.

Voici Nabilla, remixée avec Le Père Noël est une ordure :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

PGlmcmFtZSBzdHlsZT0id2lkdGg6OTAwcHg7IGhlaWdodDo1MDZweDsgYm9yZGVyOm5vbmUiIGFsbG93ZnVsbHNjcmVlbiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUtbm9jb29raWUuY29tL2VtYmVkL2x2aHVnT2RCVERvP2l2X2xvYWRfcG9saWN5PTM7bW9kZXN0YnJhbmRpbmc9MTtzaG93aW5mbz0wO2ZzPTEiPjwvaWZyYW1lPg==

“C’est comme si t’es une fille t’as pas d’cheveux !”

Apprécions la construction syntaxique moderne.