Ils sont productifs mes élèves en ce moment ! Ce coup-ci, c’est une élève de 5ème qui remporte la palme. Elle est pourtant ultra-douée comparée aux autres mais ce jour-là…

Je me suis étranglé quand j’ai entendu ça. J’ai enchaîné en reprenant l’élève immédiatement, m’attendant à moitié à ce que quelqu’un réagisse mais finalement non, ce qui n’est pas plus mal !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Articles en rapport:

Matt
Author

Matt est formateur, développeur expert WordPress et WooCommerce, et administrateur réseau chez Codeable.

8 Comments

  1. Matt
    Matt Reply

    Salut,

    @funkzoid : oui, enfin pas tout à fait puisque j’utilise Bitstrips pour placer mes personnages. J’étais une bille en dessin – c’est la seule matière dans laquelle je ne faisais rien (sinon aller embêter mes voisines…).

    Ah ben je suis content que Clara ait ri (salut Clara!) – c’est transgénérationnel ;-)

  2. Avatar

    c’est toi qui fait les dessins ?

    celle là est très bonne, mon ado(rée),
    clara (14ans) a bien rit ….

    oxo

  3. Matt
    Matt Reply

    @venichou : oh oui qu’il faut le faire ! J’ai des élèves potentiellement explosifs dans cette classe donc j’ai cru un bref instant qu’ils allaient relever l’erreur (ce qui aurait été un peu fatal au cours, il faut bien dire).

    Beaches & bitches est un grand classique qui a fait rire mes 3èmes sous cape en début d’année. En appuyant bien sur le « i » long et en ajoutant « sinon, ça ne veut pas dire la même chose… », c’est très bien passé.

    @Anne : ah oui, ils ont l’air de bien avoir compris le « s » de la 3ème personne, ce qui est royal. « [shit] of paper », j’y ai droit moins souvent. Je leur donne des feuilles maintenant (de toutes manières il n’en ont jamais sur eux !!).

  4. Avatar

    Il y a le « s » à la 3ème personne du singulier: c’est déjà ça d’acquis. L’autre jour, j’ai entendu « [shit] of paper » en 3ème… classique!

  5. Avatar

    Ben oui, mais ça aussi il faut le faire (sorry!)
    Une tranche de vie professorale pour me faire pardonner :
    Lors d’un oral de bac sur la ségrégation en Afrique du Sud, le candidat :
    « Black people were not allowed to go to white bitches »
    et là, un fou-rire incontrollable de l’examinatre (réprimé dès qu’elle l’a pu, qui a ensuite dû expliquer cela en termes délicats au candidat perdu ; on contrôle, on contrôle…)
    Quand on leur dit qu’il faut respecter la longueur des voyelles, c’est pas parce qu’on est maniaques ! (d’autant que là, dans le contexte, « beaches » et « bitches », les deux étaient possibles)- ah, ils sont adorables

    ps : c’est définitif, je préfère en BD

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :