Hier soir, je suis allé voir TRUST une nouvelle fois, toujours au Zénith de Paris .

Je commence à prendre la mauvaise habitude de louper quelque peu les premières parties des concerts dernièrement : le temps de garer la voiture, j'entends la fin d'un groupe composé de guitares et d'accordéon qui sonnait un peu comme de la musique irlandaise. Etrange, me dis-je.

Je trouve une place assise, un peu décalé sur la droite. Le Zénith est à moitié plein, on doit être 3000 environ. Des bâches couvrent les parties adjacentes de la scène et au final, cela donne presque l'impression d'être dans une petite salle de concert.

TRUST

20h45 - le concert commence.

Au niveau du son, impeccable, tous les instruments étaient audibles, tout comme le micro de Bernie. Rien à dire, c'était nickel. Bon choix des chansons également avec les classiques mais aussi, naturellement, des chansons du nouvel album, intitulé 13 à table. Par contre, déception, pas de Police-Milice. Je ne sais pas pourquoi mais quand j'ai vu que l'on n'y aurait pas droit, j'ai eu comme un petit coup de blues...

L'interprétation est plus moderne, notamment avec l'ajout du DJ qui mixe quelques samples pendant les chansons. Personnellement, je n'aime pas. TRUST, ça s'écoute à fond les ballons, en poussant les amplis au maximum. Pas besoin d'un scratch-scratch par dessus, cela n'apporte aucune valeur ajoutée.

Certains morceaux ont été complètement remixés d'ailleurs. Dans Palace, il n'y a plus le break un peu disco mais quelque chose qui ressemble à du rock-progressif, très Pink Floyd d'ailleurs, même dans les éclairages bleus/verts/mauves. Inattendu mais bien. D'autres remix m'ont laissé pantois, laissant un sentiment de massacre total de la chanson, c'était dans Surveille ton Look je crois.

A lire :  Little Boots - Stuck on Repeat (bedroom version)

Sur scène, j'ai trouvé Bernie un peu mou. Il ne bougeait pas dans tous les sens, ne beuglait pas comme d'habitude mais se déplaçait un bob sur la tête comme Jamiroquai. Des passages ont été formulés sauce rap. Une rappeuse (Casey ? Kazé ? quelque chose dans ce goût-là) a même été conviée pour déclamer un texte en plein milieu d'une chanson. Très bof.

Même sentiment pour Nono, certains solos étaient plus qu'approximatifs et pas mal de passages ont été raccourcis, dûs à certaines notes littéralement zappées. A noter que les chansons du nouvel album rendent bien en live.

Je passe sur les messages pseudo-bien-pensants de Bernie. Avant, je trouvais ça cool. Maintenant, je trouve ça surfait, surjoué même. Il n'est pas toujours adroit lors de ses communications au public ce soir, comparant les gens assis à "la France d'en haut" et ceux dans la fosse à "la France d'en bas". Bof bof.

Setlist

  • Marche ou crève
  • Darquier
  • Palace
  • La morsure
  • Toujours parmi nous
  • Promesses osées
  • Mr Comédie
  • Certitude … Solitude …
  • Surveille ton look
  • En apparence (version acoustique de Nono et Bernie)
  • Episthémophilique
  • Saumur
  • Psaume
  • Vae Victis
  • La mort rôde
  • Mitard
  • On lèche, on lâche, on lynche
  • Préfabriqués

Encore 1

  • L'élite
  • Là où je vis
  • Black Blanc Beur

Encore 2

  • Antisocial

Au final, j'ai été déçu je dois dire. Le concert était bien en deçà du concert précédent, au niveau de l'interprétation des chansons et de l'implication du groupe sur scène. Cela me fait penser que TRUST évolue : au départ groupe de pur rock'n'roll, on assiste à une mutation vers un groupe hybride, à mi-chemin avec le rap. Dommage, je préférais avant.

A lire :  Bat For Lashes - What's a Girl To Do

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Concert de TRUST au Zénith : the Apocalypse Tour 2008

par Matt Lecture: 3 min
4

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: