Quatre semaines. C’est à peu près ce qu’un professeur de ZEP tient avant de pousser une gueulante dans ses classes pour toutes les choses qui devraient aller mais qui ne vont pas dans le sens du cours. On lève la main avant de parler. On fait ses devoirs. On rend les devoirs en temps et en heure. On n’insulte pas ses camarades.

Au bout de trois semaines, voici ce que l’on se surprend à chantonner tout en montant les escaliers qui mènent à la salle de cours :

Caesars Palace – Jerk It Out

Wind me up
Put me down
Start me off and watch me go
I’ll be running circles around you sooner than you know
A little off center and I’m out of tune
Just kickin this can along the avenue
But I’m alright

‘Coz it’s easy once you know how it’s done
You can’t stop now it’s already begun
You feel it… running through your bones

And you jerk it out
You jerk it out

Shut up
Hush your mouth
Can’t you hear you talk too loud?
No, I can’t hear nothing ’cause I got my head up in the clouds
I bite off anything that I can chew
I’m chasing cars up and down the avenue
But that’s okay

‘Coz it’s easy once you know how it’s done
You can’t stop now it’s already begun
You feel it… running through your bones

And you jerk it out
Jerk it out

Un professeur qui chante avant d’aller en cours, cela se remarque, cela étonne, et cela amène certains – d’habitude muets en classe – à venir engager la conversation :

– M’sieur, on va chanter ?
M : Oh yes mate… You’re gonna sing, I promise !

/grin

Articles en rapport:

6 Comments

  1. Matt

    Ah oui, ça c’est sûr qu’on ne se plaint qu’une fois ! Les autres fois ont été passées sous silence absolu… ;-)

  2. Avatar

    Ah oui, moi aussi j’ai souvenir de m’être plaint à mes parents que la maîtresse m’avait pincé l’oreille ! Je ne me suis plainte qu’une fois ;)
    J’ai compris tout de suite que ça n’était pas… productif !
    Quant à ma fille, elle me disait toujours : je ne te raconte rien, avec toi, les profs ont toujours raison !

  3. Matt

    Une bonne trempe de temps à autre, cela ne leur ferait pas de mal. Je me suis pris quelques bonnes gifles en classe tout au long de ma scolarité – à chaque fois méritées – et je peux dire aujourd’hui que je suis reconnaissant à mes professeurs de me les avoir données. Rien de tel pour remettre les choses à leur place !

    Et puis à l’époque, lorsqu’on racontait aux parents qu’on s’en était pris une, la seconde sifflait aussi sec !!! La bonne époque finalement…

  4. Avatar

    D’accord avec toi, Matt, ce qui est étonnant c’est que vous ne pétiez pas les plombs plus souvent ! Quand je dis ‘vous’, bien que je sois retraitée, je m’identifie encore.
    Je me souviens à mes débuts d’une classe de l’époque, où on reléguait tous les élèves qui ne savaient ni lire, ni écrire, ni se tenir. On appelait ça pudiquement une sixième de transition. Je leur faisais faire des découpages, et du collage ! Un jour, un des gamins à qui je venais de faire une remarque m’a dit merde, et sans réfléchir, je lui ai collé une baffe ! J’étais mortifiée et honteuse de m’être laissée aller comme ça, et n’en ai pas dormi de la nuit. Le lendemain, je lui ai dit que je regrettais de l’avoir giflé et il m’a répondu qu’il ne l’avait pas volée (sa baffe)!
    SI c’était maintenant, j’aurais probablement un procès des parents ou le grand frère qui serait venu me casser la figure.

    Finalement, eux, ils dérapent tout le temps, c’est presque leur travail d’ado, de chercher les limites, mais en étant d’une patience d’ange, les limites, on ne leur montre pas souvent !

  5. Matt

    Ne t’inquiète pas arno, les dérapages cela arrive… je trouve d’ailleurs que nous sommes super patients avec tous ces gosses qui n’en fichent pas une ramée et qu’on doit se traîner plusieurs années de suite.

    On aurait fait ou dit le 10ème de ce qu’ils se permettent, on n’aurait pas pu s’assoir pendant des jours.

    Le CPE a fait un speech d’une demi-heure dans une de mes classes de 5ème aujourd’hui. Espérons que cela va les calmer !

  6. Avatar

    très bon …
    j’ai effectué mon premier dérapage cette année. Bon ce n’est que le premier depuis mon arrivée en ZEP.
    J’ai dit à un élève (qui trouvait ca très marrant de me dire “je m’en fous” à tout ce que je lui disais et qui répétait ca quand je lui demandais de se taire), la chose suivante :
    “tu n’es qu’un petit merdeux qui ne fera pas la loi dans ma classe”
    Résultat attendu : il était encore plus en colère
    Résultat inattendu : je me suis bien mieux senti après
    Chercher l’erreur….
    Bon rdv avec CPE etc….. pour désamorcer la bombe…..
    vive la ZEP !

Écrire un commentaire

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: