Tag

ménage

Browsing
WordPress : nettoyer les tables wp_options et wp_postmeta photo

Nous allons aujourd’hui examiner deux tables importantes de votre base de données WordPress, wp_options et wp_postmeta.

C’est un domaine qui est souvent négligé en ce qui concerne les performances globales de WordPress et de la base de données. Cela est très visible sur les sites les plus anciens et les plus gros et peut être la cause des temps de requête lents sur votre site en raison des données à chargement automatique laissées par les plugins et les thèmes tiers.

Voici quelques conseils pour vérifier, dépanner et nettoyer vos tables wp_options et wp_postmeta.

Que contient la table wp_options ?

La table wp_options contient toutes les données relatives aux options et paramètres de votre site WordPress telles que:

  • URL du site, URL de la page d’accueil, adresse électronique de l’administrateur, catégorie par défaut, publications par page, format d’heure, etc.
  • Paramètres pour les plugins, les thèmes, les widgets,
  • Données temporairement mises en cache.

La table wp_options contient plusieurs champs :

  • option_id
  • option_name
  • option_value
  • autoload

Le champ qui nous intéresse particulièrement est le champ autoload, qui contient un drapeau qui peut être soit “yes”, soit “no”. Cela contrôle essentiellement si la valeur est chargée ou non par la fonction wp_load_alloptions().

Les données à chargement automatique sont des données qui sont chargées sur chaque page de votre site WordPress. L’attribut autoload est défini sur «yes» par défaut pour les développeurs, mais tous les plugins ne doivent théoriquement pas charger leurs données sur chaque page.

Le problème que les sites WordPress peuvent rencontrer est celui où la table wp_options contient une grande quantité de données auto-chargées. Cependant, la table wp_options n’a pas non plus été conçue pour contenir des milliers de lignes.

Combien coûte trop de données autoloadées? Cela peut varier, bien sûr, mais idéalement, vous voulez que la taille de votre ordinateur soit comprise entre 300 Ko et 1 Mo. Une fois que vous commencez à approcher la plage de 3 à 5 Mo ou plus, il existe très probablement des éléments pouvant être optimisés ou supprimés du chargement automatique. Et tout ce qui dépasse 10 Mo doit être traité immédiatement. Cela ne signifie pas toujours que cela posera un problème, mais c’est un bon point de départ.

Vérifier la taille totale des données auto-chargées

On peut calculer la taille totale des données auto-chargées d’un site WordPress en effectuant la requête suivante sous MySQL:

SELECT SUM(LENGTH(option_value)) as autoload_size FROM wp_options WHERE autoload='yes';

La valeur d’autoload_size est exprimée en octets. Il y a 1024 octets dans un KB et 1024 KB dans un MB. Dans notre cas, 622 138 octets sont donc égaux à 0,62 MB. Donc pour ce site, c’est une bonne taille! Si vous restituez moins de 1 Mo, ne vous inquiétez pas. Cependant, si le résultat était beaucoup plus grand, passez à l’étape suivante.

Bon, vivement les vacances parce que là j’en ai un peu marre du collège. Ne pas avoir des élèves motivés, c’est une chose avec laquelle je compose tous les jours. Par contre avoir des gens qui arrivent en classe à l’heure qu’ils veulent, sans frapper à la porte et sans s’excuser pour ensuite gêner ceux qui suivent avec leurs bavardages et/ou réflexions à deux francs six sous (parce qu’ils n’ont ni livres ni cahiers non plus les pauvres chéri(e)s), ça commence un peu à me chauffer.

Résultat :

Jardin

Cela fait déjà une semaine que je suis en vacances et je n’ai pas arrêté de ranger chez moi : je me suis sérieusement occupé du jardin en taillant toutes les haies (sapins et troènes), descendu un arbre de 3 mètres, taillé le photinia en forme de rubis – ça, ça m’éclate, personne n’en a un de cette forme et ça en jette vraiment ! – commencé à arracher le lierre d’une rocaille, fait crever le lierre le long du mur et tondu la pelouse. Phewww. Je précise que j’ai descendu la haie de sapin d’environ 2 mètres, découvrant une fenêtre haute de l’atelier d’un de mes voisins. Ce qui est drôle, c’est que je n’avais jamais vu cette fenêtre. Cela va lui faire tout bizarre d’avoir la lumière du jour dans son atelier !

Gros rangement à l’intérieur aussi, j’ai fait un bon ménage de printemps. Personne n’aime ça mais on se sent bien une fois qu’on contemple l’œuvre accomplie. Un peu comme le footing tiens.

España

Et bien sûr, fidèles à l’habitude que nous avons prise il y a 3 ans, nous repartons en Espagne, toujours du côté de Tarragone. La variante cette année, c’est que nous serons… 9 ! Autant dire que ça va changer quelques habitudes.

Le site part donc lui aussi en vacances quelques jours. Certains articles ne seront donc pas mis à jour comme à l’accoutumée mais ce n’est que partie remise. A la semaine prochaine !

I – Les besoins

Un besoin est un manque, un sentiment de privation accompagné d’un désir de le faire disparaître.

Les besoins sont illimités à cause du progrès technique, de la publicité et de la mode.

Ils peuvent être individuels (besoin d’un vêtement) ou collectifs (besoin d’une troisième ligne de tramway), primaires (se nourrir, se loger, se vêtir : besoins vitaux) ou secondaires (maison à soi, voiture, téléphone). Notez bien que cette classification est relative.

Les besoins sont satisfaits par :

  • des biens : produits matériels de l’activité économique (ex : voiture).
  • des services : produits immatériels de l’activité économique (ex : coiffeur).

Un bien économique est relativement rare : son obtention mérite un effort (ex : voiture).

Un bien non-économique, ou bien libre, est disponible en abondance (l’air). Aucun travail n’est nécessaire pour en bénéficier. Les biens sont de plus en plus des biens économiques.

Un bien durable s’utilise plusieurs fois. Un bien non-durable ne s’utilise qu’une seule fois.

Les biens de consommation s’adressent aux ménages (ex : nourriture), c’est un bien utilisé directement par le consommateur.

Les biens de production concernent les entreprises (ex : matières premières) car ils sont utilisés dans le processus de production.

Les besoins sont à l’origine de l’activité économique.

II – Les entreprises

L’entreprise est un agent économique et une unité de production. Elle produit des biens et services pour satisfaire les besoins.

Biens et services sont vendus sur un marché.

Le but de l’entreprise est de faire des profits en créant de la valeur et en contribuant au processus de transformation par des investissements continuels, ce qui permet d’assurer un “roulement” des fonds. La bonne santé d’une entreprise peut être évaluée avec son taux d’endettement (qui doit être ni trop haut, ni trop bas).

Il existe différents critères de classification des entreprises :

  • la taille : micro-entreprises, PME, grandes entreprises.
  • le statut juridique : entreprises individuelles, sociétés, SARL (Société A Responsabilité Limitée), SA (Société Anonyme), EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), SNC (Société en Nom Collectif).
  • le secteur économique : primaire, secondaire, tertiaire.

balaiRompu ! Je suis rompu ! Et pour cause : j’ai commencé hier mon grand ménage pré-vacances. D’habitude, c’est le genre de ménage que l’on fait lorsque l’on rend les clés de son appartement – spick and span. J’ai trimé toute la journée mais cela ressemble enfin à quelque chose : salle de bain étincelante, matelas retourné-aspiré-changé, cuisine nickel, quelques arbres taillés, mauvaises herbes arrachées, pelouse tondue, jardin arrosé et traité anti-cochenille, anti-fourmis placé à l’endroit stratégique, bureau entièrement rangé puis nettoyé, nettoyage et dépoussiérage des écrans… j’ai même fait quelques courses et récupéré mon pantalon au pressing ! Incroyable le nombre de choses que l’on peut faire en une journée lorsque l’on s’y met vraiment.

Par contre, je suis vanné. Je me demande comment je vais réussir à tenir debout aujourd’hui… enfin bon, l’appartement est bien propret, il faudra qu’il reste ainsi jusqu’aux vacances !

Suite aux suggestions de je_suis_parano_je_donne_pas_mon_mail dans le post précédent, je me suis lancé dans l’opération ‘ménage de printemps’ de mon micro : avec tout ce qui tourne dessus, la charge dédiée se hisse à 340-360 Mo, ce qui est beaucoup trop à mon goût.

La phase 1 de l’opération a démarré cet après-midi : on déplore l’anéantissement pur et simple de plusieurs programmes à utilité globale réduite ainsi qu’un sauvetage de données sensibles, rapatriées par l’équipe DVD-R sur la base cakebox. Les données Mozilla ont été couvertes par l’agent Mozbackup en vue d’une réutilisation immédiate lors du transfert dans la nouvelle base. La phase 2 est en cours : il s’agit de répertorier les programmes les plus utiles et les plus couramment utilisés afin de rechercher leurs mises à jour, facilitant ainsi la prochaine réinstallation complète du système. Une fois cette phase achevée, la phase 3 pourra alors commencer, vraisembablement ce week-end vu les conditions météorologiques favorables. Espérons que ce problème n’apparaîtra plus.

Nous sommes aujourd’hui le 27 janvier : mon premier ordinateur fête ses 13 ans. Je vous rassure, il fonctionne toujours très bien et boote Win95 plus vite que mon P2-300 avec Win98 : illogisme que je ne me suis jamais expliqué étant donné que c’est un 486 SX 33, 4Mo de RAM EDO (boosté à 32Mo par la suite) avec disque dur de 60Mo (compressé à 120Mo avec Drivespace) et carte graphique de 1Mo. C’est en voyant avec quoi l’on commence et avec ce que l’on utilise actuellement que l’on réalise que nous avons été les témoins du développement de l’informatique grand public et les balbutiements d’Internet. Lorsque je dis que mon premier FAI était Infonie, j’ai l’impression de porter un chapeau large, assis dans un rocking-chair à tailler un vieux morceau de bois. Mince, je crois que je suis en train de vieillir !

Je vous ai déjà parlé de mon MO5 ?

C’est aujourd’hui que je me lance dans mon grand ménage virtuel : étant donné que mon Windows ne semble plus fonctionner correctement depuis quelques jours (pas de redémarrage possible, certaines extensions de fichiers ne sont même plus reconnues…), je pense qu’un petit formatage s’impose, histoire d’avoir une machine plus propre. En plus, cela me permettra de mettre à jour mon serveur Apache, essayer PHP5, et de virer tous les trucs installés “pour voir” et qui ne sont jamais désinstallés proprement. Ah oui, petit message à l’attention de Microsoft : si vous pouviez sortir le SP2 dans une ou deux semaine, ça m’arrangerait. C’est vrai quoi, marre de tous les patchs correctifs à télécharger au compte-goutte !

Le virtuel précédant (ou pas ?) le réel, j’ai aussi commencé à ranger le garage. Je pense atteindre le bout du tunnel (et donc la lumière du jour) avant ce soir.

Self-note : il faudrait que je commence ma section économie.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: