Vous ne l’avez peut-être pas remarqué mais le site a été transféré sur un nouveau serveur : changement d’hébergeur donc. Le site quitte l’Angleterre pour venir s’installer en France, chez OVH. D’ailleurs, si vous pouvez lire cet article, cela veut dire que la propagation DNS est terminée et que je n’ai pas fait trop de bêtises.

dedicated-server

Le serveur

Le serveur est un serveur dédié à base de Celeron 1.2 Ghz avec 2 Go de RAM donc cela devrait changer d’un hébergement mutualisé avec des centaines de sites hébergés sur le même serveur. Là, je suis tout seul : il y a le site bien sûr mais aussi tous les services connexes tels que le serveur FTP, le serveur de mail, le serveur DNS etc. Tout cela tourne sur la même machine donc finalement, ce qui sur le papier a l’air très bien l’est un peu moins une fois que tout est configuré.

Configuration du serveur

Je suis parti d’une distribution Debian Lenny et j’ai tout installé à la main, en SSH. Pour ceux qui ne savent pas, SSH est un protocole de connexion imposant un échange de clés de chiffrement en début de connexion. Par la suite toutes les trames sont chiffrées et il devient impossible d’utiliser un sniffer pour voir ce que fait l’utilisateur. Le protocole SSH a été conçu avec l’objectif de remplacer les différents programmes rlogin, telnet et rsh. SSH, au début, on se dit que c’est galère. Au bout de 4 jours et plusieurs dizaines d’heures à tout configurer, on s’y fait vraiment, cela devient tout naturel.

A lire :  Bilan du quartier libre de l'été 2011

Au menu : Apache + PHP + MySQL, mise en cache avec APC et memcache, serveur DNS avec Bind9, serveur SMTP avec Postfix, serveur IMAP avec Courier, iptables, fail2ban… bref, j’en passe et des pas mûres !

Et maintenant ?

On prie pour que ça tienne ! Plus sérieusement, j’ai appris plein de choses en quelques jours et cela donnera lieu à quelques tutos maisons d’ici quelques semaines. Premièrement, j’ai appris avec douleur qu’il faut se méfier des tutos des autres… en suivant un tuto sur iptables, j’ai bloqué l’accès à SSH, perdant le contrôle sur le serveur après une journée d’installation des services. La lose. Formatage, réinstallation à distance. Ensuite, on apprend beaucoup de choses de ses propres erreurs. L’avantage, c’est que si on se plante, on peut désinstaller/supprimer/remettre. Pour tout ça, Debian c’est vraiment top.

PS : je désactive temporairement l’inscription au site, le temps de tester tous les services, le serveur de mail notamment. Stay tuned !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

SkyMinds.Net hébergé chez OVH

par Matt Lecture: 2 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: