Hier, j’étais en stage. Chaque année, je demande des stages parce que bon, c’est toujours intéressant d’échanger nos pratiques et de voir comment les autres collègues procèdent. Les deux dernières années, je n’ai eu aucun stage. Nada, aucun ordre de mission. Cette année, stage.

Direction Saint Denis. Je galère un peu pour trouver l’IUFM, qui se trouve entre des barres d’immeubles (très commun ce genre d’emplacement ici). Pas franchement le quartier idéal pour se garer. J’essaie le parking de l’IUFM et sonne la loge :

M : Bonjour, pouvez-vous ouvrir la barrière s’il-vous-plaît ?
L : Z’êtes qui ?
M : Je suis en stage à l’IUFM.
L : les stagiaires se garent pas là.

iufm-imperviously-unreal-fratricidal-monolithL’interphone post-soviétique crachote une dernière fois puis s’éteint. Fin du dialogue. La fille me laisse planté devant l’interphone, barrière baissée. Super ambiance à l’IUFM de Saint Denis, on est vraiment content de faire partie de la maison non ?

Je me mets à la recherche d’un parking et en avise un à 500 mètres.

Je me gare dans le parking sous-terrain, vais à la formation (qui pour une fois est intéressante). A la pause de midi, je discute avec quelques collègues et apprend qu’il y a un second parking à l’IUFM où elles se sont garées. Ni une ni deux, je vais chercher ma voiture. J’appuie sur mon bip-bip qui – étrangement – ne fait pas bip-bip… et pour cause :

iufm-saint-denis

Déflecteur avant explosé. Tout a été fouillé dans la voiture : boîte à gants ouverte, bris de verre partout, plaid arrière retourné… Je n’ai pas pu identifier si quelque chose avait été volé ou pas. Le voleur n’a pris ni les lunettes de soleil, ni la trousse à outils, ni les papiers du véhicule, ni le cordon du GPS. Par contre, il m’a laissé 3 dragibus sur le siège passager. Délicate attention.

A lire :  "T'es une fille, t'as pas de shampooing - allô, allô ?" [le Père Noël est une ordure]

Je démarre la voiture – blasé – et me dirige vers la sortie du garage. Feux de détresse allumés, je me dirige vers le vigile pour me plaindre :

M : Bonjour, je viens signalé que ma voiture a été vandalisée.
V : ah oui, ça arrive souvent…
M : pardon ? c’est pourtant un parking payant surveillé non ? Il y a des caméras donc vous pouvez sûrement retrouver qui a fait ça.
V : moi j’ai pas le droit de regarder les caméras (notez que le vigile est en face d’un mur d’écrans dans sa cahute vitrée). Et puis les caméras ne sont pas orientées sur les voitures par respect de la vie privée. On ne voit que les allées et venues de l’allée principale.
M : vous êtes en train de me dire qu’il est plus sûr de laisser sa voiture dans la rue ?
V : oh ben oui hein, à cette heure-ci dans la rue, ça craint moins hein !

Je fais une déclaration de dégradation et lui tends mon ticket :

M : et je suppose qu’il va falloir que je paye aussi non ?
V : euh… non, c’est bon… voilà je vous valide un ticket…

Blasovitch le Matt. C’est l’heure où la formation reprend et je me dirige vers le commissariat, qui donne littéralement sur l’IUFM. Un agent vient constater les dégâts, me demande de garer ma voiture sur le parvis. Il prend ma plainte et m’apprend que Saint Denis est la ville au plus fort taux de délinquance de France :

A : vous, ce qui vous est arrivé, c’est un vol à la roulotte. C’est très courant ici.
M : Mais j’ai choisi le mauvais parking ou c’est partout pareil ?
A : oulala, mais vous garez votre voiture une heure devant le commissariat, vous revenez – elle sera tapée de la même manière !
M : …… je vois !

Je suis reparti à l’IUFM chercher mes affaires et informer la formatrice de mes soucis. Ensuite, relevé des empreintes (comme dans CSI), appel à la MAIF (merci à l’agent qui m’a gentiment prêté son iPhone pour contacter l’assurance) et passage au garage pour aller faire changer le déflecteur (qui coûte deux fois plus cher que la grande vitre… la prochaine fois, je laisse un post-it à l’adresse du dégradeur potentiel).

A lire :  Barman au "Rocher" : fin d'un mythe

Trois heures de formation (et de parking), un après-midi d’emmerdes (et c’est pas fini, je ne récupère la voiture que demain soir). Merci l’IUFM de ne pas ouvrir les portes de ton parking à ceux qui se crèvent pour toi tous les jours. Et merci Saint Denis de me rappeler pourquoi je demande ma mutation régulièrement.

VDM.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Articles en rapport:

25 Comments

  1. Avatar

    Bah, c’est vraiment dur votre pays les gars (et les gattes) !
    Moi j’habite en Auvergne et quand je vous lis ça m’a l’air super simple chez moi. Mais nous aussi on a des vols. L’autre jour, sur mon vélo, ils m’ont pris mon carton, mon sandov (orthographe exacte à préciser) et ma lumière arrière.

    J’adore les tags de ton article Matt ! Faut les lire d’une traite !

    Et sinon, si y’a des candidats au parrainage pour l’abonnement téléphonique pas cher, j’ai encore des places. Mais Matt aussi du coup…

    Bon, enfin, quel dommage, une voiture toute neuve, on avait suivi tout l’acte d’achat et tout et tout…

    T’aurais mieux fait d’acheter la Ford Taunus GLX coupée avec vitres blindées…

    • Matt

      La voiture n’est pas trop à plaindre : ils ont fait ça proprement et un déflecteur, ça se change vite. J’aurais été blême si on me l’avait rayé par contre.

      Ah la Ford Taunus… tu sais que j’en rêve encore ?! ^^

  2. Avatar

    C’est pour ça que je ne demande jamais de stage, c’est beaucoup trop dangereux ! Enfin sauf à l’iufm de la roche sur yon ;-)

    • Matt

      Tu vois à quoi on en est réduits… ne pas demander ou refuser des stages !

      Hé on l’aura bien critiqué l’IUFM de la Roche mais finalement, on s’y est quand même bien amusé. C’était pas la pire du tout ! ;-)

  3. Avatar

    Voila moi je suis dans l’académie de versailles, et mes stages, c’est à versailles…. Nous n’avons pas les memes valeurs….
    Je vais quand meme croiser les doigts car je pars pour une semaine de stage de jeudi à mardi prochain…
    Bon je vais vider le boite à gants par précaution.

    • Matt

      Oh l’autre qui fait le malin avec Versailles ! Cela me redonne presque le sourire tiens ;-)
      Bon stage (et oui, vide la voiture avant).

      J’ai récupéré la voiture ce soir.

  4. Avatar

    Il m’est arrivé la même mésaventure en début de carrière à Aulnay sous bois…
    ( un stage pour lequel j’avais été désigné volontaire …)

      • Avatar

        Un atlas routier, des cassettes ( mais pas l’autoradio !!) et des bricoles…
        Et bien sûr le déflecteur arrière à changer. Mais là je te parle d’un temps où les téléphones n’étaient pas portables… Comme quoi la petite délinquance ça commence à dater.

      • Matt
        Matt

        Oui, ça a toujours existé mais je me demande bien ce qu’ils font de ce qu’ils trouvent parce que ce doit être très souvent hétéroclite (un atlas routier ou une sacoche de cours, ça ne sert quand même pas tous les jours à tout le monde !).

  5. Avatar

    VDM ! Je viens de refuser deux stages en partie parce que j’ai un retard monstre à cause des jours de neige et aussi parce que à chaque fois j’ai le droit de me taper le département en travers voire d’aller dans d’autres départements, se faire chier à circuler sur les periphs, se faire niquer la portière ou tirer le vide poche. J’y peu rien je trouve aucune excuse à la petite délinquance. Comme le nom l’indique c’est petit. Take care buddy, au moins tu n’as pas pris un pain dans la gueule pour te faire piquer ton portable

    • Matt

      C’est toujours comme ça les stages : catapultés à l’autre bout de l’académie (mousquetaires, souvenez-vous de Pouzauges !!).

    • Avatar

      Ha ben et moi qui flippait de la perte de mon trousseau de clés jeudi dernier, je peux remballer …..

      • Matt
        Matt

        Ah le trousseau de clés, c’est bien galère aussi (trousseau collège comme trousseau maison !).

      • Avatar

        Surtout quand un seul trousseau fait office des deux ( plus la clé de chez mes parents en bonus )

        heureusement le dénouement fut plus heureux que pour toi : c’est un collègue qui après m’avoir parlé et montré un fichier sur son disque dur externe a tout remballé en partant, trousseau compris …

        Après avoir retourné mes deux sacs, mon casier, fouillé les poubelles, refait méthodiquement tous les endroits entre la dernière utilisation et la disparition, mis un mot sur le tableau d’affichage, j’ai passé une soirée et une nuit pourrie … Finalement, le lendemain un collègue me dit que j’avais parlé à ce fameux collègue, détail qui m’avait échappé, et surtout ne travaillant pas à partir du jeudi midi, le collègue en question n’avait pas lu mon mot SOS clés perdus ….

        Bref un coup de fil à 17 heures sur le parking et en 30 secondes une journée et demi de stress incontrôlé s’envolait !!!

        Bon courage dans tes démarches en tout cas …

  6. Avatar

    Pas facile de dégoter un parking durant les formations professionnelles, surtout dans les grandes agglomérations où les places sont rares et chères. Là j’ai un copain dans la presse qui a réussi à obtenir que sa place lui soit remboursée de moitié durant sa formation (2 mois quand même). Le quartier dans le 18ème à Paris n’est pas terrible et le parking non plus et clairement celui de la boîte serait mieux mais il n’y a pas de place pour les stagiaires. Il paraît que les caméras de surveillance ne sont pas très efficaces dans ce genre de cas, mais je trouve quand même la réaction du vigile avec qui tu as parlé hallucinante. Bon courage pour les démarches !

    • Matt

      La chose qui me tick off le plus, c’est que le parking de l’IUFM était loin d’être plein donc il n’y avait aucune raison de ne pas laisser entrer ceux qui allaient en formation (on était 6 en voiture).

  7. Avatar

    Marrant (enfin si on peut dire), ma prof d’espagnol s’est fait braquer dans sa voiture en revenant de Saint Denis aussi. Ils lui ont fauché son sac dans sa bagnole au feu. Un grand classique.
    Le problème c’est que dans son sac, il y avait tous ses papier et elle partait en Argentine deux semaines plus tard. Le stress total.
    Ils ont du aller négocier dans la cité pour récupérer le sac et les papiers. Après quelques heures à suer à grosses gouttes, ils ont tout récupéré !! Sauf l’argent bien entendu.

    • Matt

      Wow, aller négocier là-bas… Je suis content qu’elle ait pu retrouver ses papiers. C’est très pénible à refaire ça.

      • Avatar

        Ben je croyez que tu n’avais pas de portable !!!
        Faudra me le donner et qu’on se fasse un concert sur Paris quand ma dernière louloutte aura grandi un peu.

      • Matt
        Matt

        C’est tout récent (grâce à Olmon qui m’a trouvé un opérateur low-cost parfait pour mes besoins). Faut que je prévienne les gens maintenant.

Écrire un commentaire

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: