A prudent man should neglect no circumstances. (Sophocles)

Ah ben y’avait longtemps tiens ! Vendredi après-midi, je vais à la piscine avec mon pote Pierre-Jean en sortant des cours. Je l’emmène toujours avec moi, c’est plus sympa de faire la route ensemble. On arrive à la piscine, on se gare et hop, sport. Il est à peu près 15h. Piscine, sauna, on décompresse de notre avant-dernière semaine de cours.

Nous sommes pas mal fatigués en ce moment donc ça fait du bien de se relaxer un peu. Il est 17h30, je m’approche de la voiture en regardant les roues. C’est bizarre mais il y a comme un truc inhabituel, quelque chose qui me dérange à propos de la voiture. Je déverrouille les portes, Pierre-Jean ouvre le coffre. Hé c’est bizarre ça – ah oui, le barillet du coffre pendouille, signe qu’il a été forcé.

eat_shit_and_dieOn ouvre le coffre : nos deux mallettes de cours ont disparu. Mis à part qu’elles étaient en cuir et qu’elles ont vécu en environnement scolaire pendant quelques années (lire elles en ont connu des vertes et des pas mûres), elles contenaient nos cours, des cassettes d’anglais, toute la méthode New Live 3e que j’utilise avec mes classes, ma dizaine de stylos et mon porte-craie (signe “stylé” de classe intersidérale selon mes élèves). Et leurs copies. Et leurs notes. Et mon cahier de texte destiné à l’inspection. Tout ce dont je n’ai aucune copie.

Détour vers le commissariat le plus proche pour porter plainte. Je me dois de préciser que le vol à eu lieu en Seine-et-Marne (77) et non en Seine-St-Denis (93). In ne m’est jamais rien arrivé dans le 93.

A lire :  Tarragone break : départ d'Espagne

Comme quoi, la mauvaise presse que subissent certains départements ciblés n’est pas vraiment justifiée. Ce n’est que le reflet d’une orientation politique et d’une reprise ad nauseam de certains média complices. C’est important de le dire.

Alors voilà, le voleur a volé deux sacoches qui n’ont absolument aucune valeur marchande mais dont l’absence provoque une somme d’emmerdes pas possible pour nous. Plus de méthodes, plus de cours, plus de cassettes. Tout cela a dû finir dans le fossé ou dans une poubelle… Et il faut que j’annonce à mes élèves que leurs copies ont été volées. J’entends d’ici leurs jérémiades quant à la validité de cette excuse, qu’ils me sortent à chaque remise de devoir maison et que je décline.

Un jour, j’aimerais vraiment prendre le voleur en flagrant délit. Vraiment. Mais vraiment.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Le coffre de la 19 braqué : plus de sacoche de cours

par Matt Lecture: 2 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: