Youtube : Staff Room EditionDécidément, j'ai l'impression que de plus en plus de gens découvrent YouTube en ce moment. Surtout dans la salle des profs.

Inconfortablement avachi sur l'un des sièges portant au moins autant de signes que nous en cette fin de trimestre et attendant que la cloche sonne pour délivrer quelques notions culturelles à nos chers élèves, je surprends une conversation entre une prof de français et le responsable TICE :

FR-chick : Pour mon IDD, j'ai besoin d'aller sur un site qui s'appelle YouTube !!! (prononcé iu-tube, à la française)
TICE-man : Ah oui mais tu comprends, on est derrière un serveur SLIS, c'est pas nous qui gérons les exceptions... (blah... blah...).
FR-chick : En plus on trouve des vidéos porno là-dessus !

Je la dévisage alors d'un oeil perplexe. Dire que l'on peut trouver du pr0n sur le site que l'on veut faire accepter par la direction n'est peut-être pas le meilleur moyen d'obtenir l'autorisation... Hum.

TICE-man la dévisage également. Son front se plisse sous l'effort de la réflexion. Il évalue rapidement la situation : cette dinde risque de lui attirer les pires ennuis, surtout s'il approuve un site qui pourrait par la suite être source d'exactions sur son réseau. YouTube ne lui dit rien. Il se balade avec un papier sur lequel est écrit youtube.com pour ne pas oublier l'adresse du site. Il se dédouane alors, lui rendant son papier :

TICE-man : Bon tu sais quoi ? Va voir le principal avec le nom de ton site et demande-lui directement. Ce sera plus simple !

Je salue d'un imperceptible hochement de tête la prise de position de TICE-man. C'est à cela qu'on reconnaît le gars qui s'occupe du réseau : faut pas l'embêter avec des exceptions alors que c'est lui qui a établit les règles et ne rien lui demander, tout cela dans la mesure du possible. Je lui piquerais bien sa place. Le seul problème, ce sont les utilisateurs.

FR-chick : C'est une mine ce site mais on ne peut rien télécharger ! Ce serait trop simple sinon - tout est verrouillé !!!

Pardon ? Là je ne pus m'empêcher d'émettre un grognement agacé. Cinq ou six collègues abondent alors dans son sens, clamant haut et fort qu'on ne peut rien sauvegarder de ce que l'on voit. Inepties.

Matt : Rien n'est verrouillé, il est très simple de télécharger n'importe quelle vidéo sur YouTube ou autre service similaire.
FR-chick : Non, c'est impossible !
M : Tu veux parier tes sous-vêtements ?

FR-chick rougit un peu. J'ai toute son attention. Je lui explique alors qu'il suffit d'une extension sous Firefox pour télécharger n'importe quelle vidéo ou alors de se rendre sur un site dédié à ce genres de manipulation. Démonstration par l'exemple en exécutant une simple requête Google.

A lire :  Teachers' message to parents : "we don't suck; you suck!"

La démonstration a visiblement plu. TICE-man vient me serrer la main (WTF?) pendant que les autres profs, agglutinés derrière nous, pécorent comme cela est pratique, qu'ils n'y avaient jamais pensé etc. Bon nombre d'entre eux semblent bel et bien largués dès que l'on parle d'autre chose que d'Outlook Express...

M : Dernière chose : il n'y a pas de porno sur YouTube.
FR-chick : Ah bon ? T'es sûr ?
M : Certain. Les vidéos sont vérifiées très régulièrement pour éviter ce genre de contenu.
FR-chick : Ah c'est bien, je devrais avoir l'autorisation alors !
M : Si tu veux du porno par contre, tu peux aller sur PornoTube...

FR-chick s'éclipse alors précipitamment, piquant un fard magnifique. Pwned ;)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Dialogues ZEP : "on ne peut pas télécharger sur YouTube !"

par Matt Lecture: 3 min
13

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: