tata rosesJ’ai perdu ma tante Antoinette mercredi dernier.

Elle avait 85 ans et les métastases avaient atteint tout son corps, s’immisçant jusqu’aux os. Avec elle s’éteint toute la branche polonaise de la famille.

Antoinette, tu as choisi de quitter cette terre ce mercredi
Dans la paix du Grand Sommeil car ta tâche ici-bas était accomplie.
Tes yeux se sont fermés doucement, comme pour nous chuchoter
Qu’au bout de la nuit, il y a l’aurore,
Qu’au bout de l’hiver, il y a le printemps
Qu’au bout de la mort, il y a la vie.

Antoinette, rien qu’un petit mot pour te dire
Que l’on ne t’oubliera pas,
On se souviendra toujours de tes yeux bleus,
De tes petites piques, de ton linge rangé à la perfection,
De tes bons repas préparés sans précipitation,
Des gâteaux d’anniversaires que tu n’oubliais jamais,
Des albums photos consignant avec soin
Réunions de famille, naissances, baptêmes, mariages.

Antoinette, rien qu’un petit mot pour te remercier
De tous les bons moments passés ensemble
A parler des petits riens de la vie,
De ta disponibilité infaillible
Toujours prête à nous recevoir, même à l’improviste,
De la valeur que tu accordais à l’amitié
Toujours prête à rendre service aux amis devenus ta famille,
De ton amour inconditionnel des enfants
Toujours prête à les garder, à les cajoler, à les écouter
N’ayant pas été mère, grâce à eux,
Tu as été une merveilleuse mère des douzaines de fois
Offrant ton temps, ton amour, ton énergie sans compter
Sans jamais demander rien en retour.

Antoinette, nous t’avons tous profondément aimée,
Famille, parents, amis, enfants
Nous te remercions de nous avoir honorés de ton amitié
Du bonheur que tu nous as tous donné
Nous serons séparés pendant quelque temps mais
Si nous avons besoin de toi, nous t’appellerons et tu viendras.
Même si l’on ne peut pas te voir ou te toucher, tu seras toujours là,
Présente dans le vent qui souffle,
Dans la neige qui scintille,
Dans le chant des oiseaux,
Dans la douce pluie d’automne,
Dans l’étoile qui brille dans la nuit.

Le temps est venu maintenant te laisser partir.
Tu as tant de choses à faire et à voir.
Absente de ton corps mais présente avec Dieu,
Le temps est venu maintenant de voyager seule.

Voilà, rien qu’un dernier mot, Antoinette,
Pour te dire que nous sommes tous avec toi,
En pensée, dans ce voyage de l’âme,
Lui faisant un Chemin de Lumière, de Paix et de Sagesse,
Et l’accompagnant de nos bénédictions et de tout notre amour.

Merci à maman pour la rédaction et la lecture de l’homélie et à tous les proches pour leur sympathie. Merci aussi à mes chefs qui m’ont permis de prendre les quelques jours nécessaires pour me rendre sur place et gérer tous les détails.

Repose en paix Antoinette.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Décès de ma tante Antoinette

par Matt Lecture: 3 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: