Tag

RIP

Browsing

Ma Marraine, Micheline Gonati, est décédée samedi dernier au cours d’un accident de la route sur l’autoroute A1, à la suite d’un malaise cardio-vasculaire.

Mimi, tu as choisi de quitter cette terre ce samedi
Dans la paix du Grand Sommeil
Car ta tâche ici-bas était accomplie.
Tes yeux se sont fermés doucement,
Comme pour nous chuchoter
Qu’au bout de la nuit, il y a l’aurore,
Qu’au bout de l’hiver, il y a le printemps,
Qu’au bout de la mort, il y a la Vie.

Mimi, nous ne t’oublierons pas.
On se souviendra toujours de ton rire sonore,
De tous les bons moments passés ensemble
A parler des petits riens de la vie,
Émaillées de piques acerbes aussi parfois,
Et d’impatiences, car nul doute, quelle Rebelle,
Si anticonformiste, tellement ivre de liberté !
Mais toujours restera le souvenir
De ton linge repassé à la perfection,
De ta passion pour les chats et le jardin,
Des albums photos consignant avec soin
Famille, naissances, mariages et communions
De la valeur que tu accordais à la santé
Toujours prête à envoyer Le remède miracle,
De ton amour inconditionnel des enfants,
Toujours prête à conseiller, aider, éduquer
Offrant temps, amour, énergie sans compter,
Sans jamais demander rien en retour.

Mimi, nous t’avons tous profondément aimée,
Amis, Parents, tes Neveux Matthieu et Julia
Le petit Jules qui a illuminé ton cœur et ton âme,
Tes compagnons de route professionnelle,
Confrères, collègues, patients et élèves
Merci de nous avoir honorés de ta présence,
De ton talent, de ton courage, de ton abnégation,
Du bonheur que tu nous as offert.
Tu seras toujours là, présente.
Présente dans le vent qui souffle,
Dans la neige qui scintille,
Dans le chant des oiseaux,
Dans la douce pluie d’automne,
Dans l’étoile qui brille dans la nuit.

Mimi, le temps est venu d’ouvrir tes Ailes de Lumière,
De prendre ton essor et de t’envoler vers la Liberté,
Confiante d’emprunter ce Chemin de Paix, de Joie,
De Sagesse, de Connaissance, libre de tous obstacles
Et de rencontrer à ton arrivée les Êtres que tu as aimés
Qui t’attendent pour partager une nouvelle vie astrale
Vibrante, inspirante où inscrire et rêver ton Grand Rêve.

Mimi, au seuil de ce voyage initiatique de l’âme,
Souviens-toi de toutes tes bonnes Actions,
Sois protégée, entourée d’Amour, de Lumière
Et accompagnée de nos profondes bénédictions.

On pensera toujours à toi Marraine, tu es à jamais dans les cœurs de tous ceux qui ont eu la chance de te connaître. Je t’aime et je pense fort à toi, toujours.

Prince Rogers Nelson, connu sous le nom de Prince, né le 7 juin 1958 à Minneapolis, Minnesota vient de mourir le 21 avril 2016 à Chanhassen.

Prince meurt à 57 ans photo

Auteur-compositeur-interprète de génie, réalisateur artistique et producteur américain de pop, de funk, de rock et de RnB contemporain, il était également danseur et acteur.

Sa carrière, entamée en 1978, est l’une des plus denses dans l’univers de la pop, avec plus de trente recueils studio parus en moins de quarante ans. Il faut y ajouter de nombreux albums et chansons façonnés pour les Bangles, Sheena Easton, Chaka Khan, Patti LaBelle, Madonna, Sheila E., Mavis Staples ou The Time.

Son plus gros succès commercial est la bande originale du film Purple Rain (dans lequel il joue le rôle-titre), publiée en 1984 et vendu à vingt millions d’exemplaires:

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Il est également l’auteur de Sign “☮” the Times, des chansons du Batman de Tim Burton, des tubes Little Red Corvette, When Doves Cry, Kiss, Cream ou encore Sexy M.F. Le morceau phare de Sinéad O’Connor, Nothing Compares 2 U, est par ailleurs une composition de Prince.

Multi-instrumentiste – il en pratique une vingtaine – il s’est forgé une aura de créateur ambitieux, éclectique, et une réputation scénique hors pair, en affectionnant en concert les danses, les solos, de même qu’en valorisant ses musiciens.

C’était un guitariste extrêmement talentueux et un show-man extraordinaire.

R.I.P. Prince.

Décidément, 2016 semble avoir décidé de mettre un coup aux icones du rock….

Après Lemmy et David Bowie, Glenn Frey vient de passer l’arme à gauche le 18 janvier 2016, emporté par les complications d’une polyarthrite rhumatoïde et d’une pneumonie.

Né le 6 novembre 1948, Frey commence à jouer dans des groupes de Detroit au milieu des années 60. Il déménage ensuite pour Los Angeles à la fin des années 60, où il fait la rencontre de J.D. Souther et Jackson Browne.

Lorsque la petite amie de Souther, Linda Ronstadt, eu besoin d’un nouveau groupe pour l’accompagner, elle embaucha Glenn Frey, le batteur Don Henley, le bassiste Randy Meisner et le guitariste Bernie Leadon.

L’alchimie fut si bonne qu’après la tournée de 1971, les quatre musiciens quittent Linda Ronstadt et prennent le nom “The Eagles“.

Le groupe connait un succès immédiat. Le premier single, “Take It Easy”, est co-écrit par Frey et Browne et devient le modèle du groupe qui mélange du rock country avec des harmonies au pitch parfait.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

La voix douce de Glenn Frey contrastait parfaitement avec la voix râpeuse de Don Henley, donnant le même mélange vocal qui a rendu les Beatles aussi célèbres.

Rest in peace Glenn !

David Bowie, artiste caméléon légendaire et musicien de génie né en 1947, vient de nous quitter le 10 janvier 2016 à New York à 69 ans, emporté par un cancer du foie.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Le music-hall, le folk hippie, le glam-rock, la soul, le funk, la pop, les musiques électroniques, le jazz… auront été quelques-uns des genres qu’il avait abordés, leur donnant à chaque fois une couleur, une personnalité.

Au cours des années, il endossera aussi le costume de personnages, des doubles possibles. Le jeune homme tranquille de ses débuts, dandy et élégant, jouera sur le travestissement dans la fin des années 1960.

Son personnage le plus célèbre pour le grand public, Ziggy Stardust, sera comme un avatar de la star du rock avec paillettes, dans l’ascension vers la gloire et la chute. Il apparaîtra le visage orné d’un éclair coloré pour Aladdin Sane ; figurera une sorte de pirate annonciateur du punk lorsqu’il se transformera en Halloween Jack.

Voici Space Oddity avec Mick Ronson :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Et Starman avec les Spiders from Mars:

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Il sera ensuite le Thin White Duke, probablement le plus proche de ce qu’il vit alors, vers la fin des années 1970, miné par une consommation importante de cocaïne ; avant de se grimer en Pierrot lunaire, au début des années 1980 ou d’apparaître dans plusieurs films.

David Bowie aura été l’un des artistes les plus influents des années 1970, touchant à tout. Il avait même perçu tout le potentiel ce qu’allait devenir Internet tel que nous le connaissons aujourd’hui et ce, bien avant tout le monde. En 1998, il avait lancé BowieNet, un service d’accès à internet par modem avec des fonctions de réseau social. Bowie était un précurseur et un visionnaire.

Helen Green a créé un GIF animé retraçant tous les looks cultes Davie Bowie de 1964 à 2014. Cela va de la coupe mullet au patch de pirate, des faux grains de beauté aux permanentes.

David Bowie meurt à 69 ans photo

So long starman, may you rest in peace. Thanks for the music and powerful poetic imagery, you’ll be missed.

Paco de Lucia, l’un des plus grands guitaristes de flamenco, vient de s’éteindre.

paco-de-lucia

Le guitariste espagnol de flamenco Paco de Lucia est mort d’une crise cardiaque au Mexique à l’âge de 66 ans, a annoncé mercredi 26 février la mairie d’Algeciras, sa ville natale du sud de l’Espagne.

Né le 21 décembre 1947 à Algeciras, non loin de Cadix, il su moderniser le flamenco traditionnel en l’associant avec le jazz et en puisant son inspiration dans divers horizons musicaux.

Agé de 71 ans, le rocker new yorkais Lou Reed est décédé ce dimanche d’une complication post-opératoire après sa récente greffe du foie.

lou-reedLewis Allan “Lou” Reed, né en 1942 à Brooklyn, était un artiste majeur, une source d’influence pour de très nombreux musiciens dans les années 70, 80, 90 et encore aujourd’hui.

Après avoir été la tête pensante du Velvet Underground dans la fin des années 60 à New York, il a débuté une brillante carrière solo en 1972. Son second album «Transformer» (1972) avait été produit par son grand ami David Bowie. Sur celui-ci, on retrouvait de petites merveilles telles que «Vicious», «Satellite of Love» ou encore «Perfect Day».

Sorti en 1973, l’album «Berlin» avait été souvent qualifié par la critique de «Sgt Pepper noir», un album très sombre racontant la descente aux enfers d’un couple de junkies berlinois.

Les albums «Coney IslandBaby» (1975), «Street Hassle» (1978), «The Bells» (1979), «The Blue Mask» (1982), «New York» (1989) ou encore son «Songs for Drella» – album en duo avec John Cale, son collègue de Velvet Underground et hommage à leur mentor Andy Warhol – font partie des grands moments de sa carrière. Son dernier album en date, «Lulu» (2011), était une collaboration avec le groupe Metallica.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

RIP Lou Reed, take a rest on the wild side.

fleurs-mamieMa mamie Madeleine s’est éteinte mardi dernier.

A l’âge de 86 ans et après trois cancers différents, on peut dire qu’elle aura lutté jusqu’au bout pour s’accrocher à la vie.

Je n’ai jamais vu quelqu’un se battre comme ça devant la maladie et endurer autant de souffrances sans broncher. Elle est mieux là où elle est maintenant, même si cela nous peine tous grandement.

Maman, tu as choisi de quitter cette Terre ce mardi 12 mars 2013 dans la paix car ta tâche ici-bas sur ce plan était accomplie. Tes yeux se sont fermés doucement, et doucement nous t’avons chuchoté qu’au bout de la nuit, il y a l’aurore, qu’au bout de l’hiver, il y a le printemps, et qu’au bout de la mort, il y a la vie.

Maman, nous sommes ici pour rendre hommage d’abord à ton service dévoué au sein de l’Education Nationale. Institutrice en classe unique en début de carrière, puis Professeur d’Enseignement Général de Collège à Béthune où tu as enseigné les Sciences, contribuant à faire de tes élèves
des adultes conscients, curieux, et respectueux de cette nature que tu aimais tant. Oui, enseignante cultivée, consciencieuse et juste, tu as toujours été au service de l’école de la réussite pour le plus grand nombre et les anciens élèves que tu rencontrais en ville avaient toujours à cœur de te dire combien ils t’avaient appréciée.

Maman, nous n’oublierons rien de ta disponibilité infaillible, toujours prête à venir aider tes filles. Du bonheur, de la liberté et de la sécurité que tu nous as donnés au prix de grands sacrifices et d’un immense courage. De ta vivacité dans ta maison toujours pimpante, que tu dirigeais tambour battant de main de maître. De ta générosité et de ton amour inconditionnel pour tes petits-enfants Matthieu et Julia, leur offrant sans compter ton temps, ta patience et ton énergie. Oui, tu as vraiment été pour nous et pour eux la plus merveilleuse des mères et des mamies. De tout ceci nous te sommes profondément reconnaissants.

Maman, tu étais bien le pilier de cette famille sur qui oui, tous pouvaient compter à tous moments. Nous nous souviendrons toujours des grands moments de bonheur partagés ensemble lors des repas de Noël, de la table raffinée, dans ta maison qui fleurait bon l’amour et la joie. Des vacances en famille en Bretagne, où ces derniers temps, tu ne te lassais pas d’admirer le jardin, bercée par le bruissement du vent dans le palmier. Oui, tu resteras à jamais dans nos cœurs, toi si belle, si courageuse jusqu’au dernier jour. Nous serons séparés pendant quelque temps, mais tu seras toujours là, présente. Présente dans le vent qui souffle, dans la neige qui scintille, dans le chant du rouge-gorge, dans la douce pluie bretonne, dans l’étoile qui brille dans la nuit.

Maman, le temps est venu maintenant de te laisser voyager en silence. Souviens-toi de toute ta bonté, éveille-toi en pleine conscience, apprête-toi pour une vie nouvelle, auspicieuse, pleine de paix, de joie et de santé. Protégée, bénie, aimée, nous t’accompagnons tous en pensée, dans ce voyage de l’âme, lui faisant un Chemin de Lumière, de Paix et de Sagesse, en attendant de nous retrouver bientôt avec toi.

Merci à maman pour la rédaction et la lecture de l’homélie et à tous les proches pour leur sympathie.

Repose en paix Mamie, toi qui a travaillé toute ta vie, profite de ce repos tant mérité. Je t’aime et je pense fort à toi, toujours.

Jon Lord – Jonathan Douglas “Jon” Lord aka ‘Hammond Lord’ – co-fondateur et claviériste du groupe de rock britannique Deep Purple est décédé lundi 16 juillet 2012 à la London Clinic d’une embolie pulmonaire à l’âge de 71 ans. Le musicien luttait contre un cancer du pancréas depuis le mois d’août dernier.

Né en 1941 à Leicester, Jon Lord a fait des études de musique au conservatoire de Londres et a commencé sa carrière musicale en 1960 dans des combos jazz.

Avant de fonder Deep Purple fin 1967-début 1968 avec Ritchie Blackmore, il travaille avec deux autres groupes : Artwood, conduit par le chanteur Art Wood, puis les Flowerpot Men, groupe dans lequel il joue avec Nick Simper, qui devient par la suite le premier bassiste de Deep Purple.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Le 24 septembre 1969, Jon Lord enregistre au Royal Albert Hall de Londres son Concerto for Group and Orchestra avec Deep Purple et les musiciens du Royal Philharmonic Orchestra. Il devient ainsi l’un des pionniers de la fusion entre le rock et la musique orchestrale.

Ray Bradbury, écrivain américain de science-fiction, est mort hier dans sa maison de Los Angeles à l’âge de 91 ans.

Né le 22 août 1920 à Waukegan (Illinois, USA), Raymond Douglas Bradbury découvre la littérature à l’âge de 7 ans avec Edgar Poe. Fils d’un père technicien et d’une mère d’origine suédoise, il a 14 ans lorsque ses parents s’installent à Los Angeles. Il a 17 ans lorsque sa première nouvelle, Script, est publiée.

Son oeuvre

Son oeuvre révélait un auteur inquiet de la survie spirituelle de l’humanité face au matérialisme de la société.

Fahrenheit 451 (1953), adapté au cinéma en 1966 par François Truffaut et inspiré par les autodafés nazis de livres écrits par des juifs, évoquait les dangers de la censure et du contrôle des idées dans un monde totalitaire. Il s’inscrit dans la lignée des romans dystopiques, décrivant des sociétés où un pouvoir central autoritaire opprime tout ou partie de ses citoyens, comme Brave New World (Le meilleur des mondes) d’Aldous Huxley ou 1984 de George Orwell.

tata rosesJ’ai perdu ma tante Antoinette mercredi dernier.

Elle avait 85 ans et les métastases avaient atteint tout son corps, s’immisçant jusqu’aux os. Avec elle s’éteint toute la branche polonaise de la famille.

Antoinette, tu as choisi de quitter cette terre ce mercredi
Dans la paix du Grand Sommeil car ta tâche ici-bas était accomplie.
Tes yeux se sont fermés doucement, comme pour nous chuchoter
Qu’au bout de la nuit, il y a l’aurore,
Qu’au bout de l’hiver, il y a le printemps
Qu’au bout de la mort, il y a la vie.

Antoinette, rien qu’un petit mot pour te dire
Que l’on ne t’oubliera pas,
On se souviendra toujours de tes yeux bleus,
De tes petites piques, de ton linge rangé à la perfection,
De tes bons repas préparés sans précipitation,
Des gâteaux d’anniversaires que tu n’oubliais jamais,
Des albums photos consignant avec soin
Réunions de famille, naissances, baptêmes, mariages.

Antoinette, rien qu’un petit mot pour te remercier
De tous les bons moments passés ensemble
A parler des petits riens de la vie,
De ta disponibilité infaillible
Toujours prête à nous recevoir, même à l’improviste,
De la valeur que tu accordais à l’amitié
Toujours prête à rendre service aux amis devenus ta famille,
De ton amour inconditionnel des enfants
Toujours prête à les garder, à les cajoler, à les écouter
N’ayant pas été mère, grâce à eux,
Tu as été une merveilleuse mère des douzaines de fois
Offrant ton temps, ton amour, ton énergie sans compter
Sans jamais demander rien en retour.

Antoinette, nous t’avons tous profondément aimée,
Famille, parents, amis, enfants
Nous te remercions de nous avoir honorés de ton amitié
Du bonheur que tu nous as tous donné
Nous serons séparés pendant quelque temps mais
Si nous avons besoin de toi, nous t’appellerons et tu viendras.
Même si l’on ne peut pas te voir ou te toucher, tu seras toujours là,
Présente dans le vent qui souffle,
Dans la neige qui scintille,
Dans le chant des oiseaux,
Dans la douce pluie d’automne,
Dans l’étoile qui brille dans la nuit.

Le temps est venu maintenant te laisser partir.
Tu as tant de choses à faire et à voir.
Absente de ton corps mais présente avec Dieu,
Le temps est venu maintenant de voyager seule.

Voilà, rien qu’un dernier mot, Antoinette,
Pour te dire que nous sommes tous avec toi,
En pensée, dans ce voyage de l’âme,
Lui faisant un Chemin de Lumière, de Paix et de Sagesse,
Et l’accompagnant de nos bénédictions et de tout notre amour.