Tag

David Bowie

Browsing

When I Wake Up Tomorrow” is a song by American rock band Cheap Trick, released in 2016 as the second and final single from their seventeenth studio album Bang, Zoom, Crazy… Hello.

It was written by Julian Raymond, Robin Zander, Rick Nielsen and Tom Petersson, and produced by Raymond and Cheap Trick.

The music video features Nielsen playing his 1966 Gretsch 6123 guitar, which previously appeared in the video for the band’s 1982 song “If You Want My Love”:

I never thought that I would be like this before
I never wanted just one kiss for sure
Well, maybe I didn’t understand
All you wanted was a one night stand, well
Never thought that I would beg like this for more

These days I wonder how I’m gonna make it tomorrow
These ways I’ll have to beg if I want to borrow
My love, here I’m on my knees
Please be here when I wake up tomorrow

I never felt like this before
My love is flowing out for sure
Your lips upon my skin
Come out and let me in now
Never thought I’d beg like this for more

These days I wonder how I’m gonna make it tomorrow
In these ways I’m praying there’s no need for sorrow
These days I wonder what will come of tomorrow
These ways I’ll have to beg if I want to borrow
Your love, here I’m on my knees
Please be here when I wake up tomorrow

Speaking of the song to Rolling Stone, Nielsen commented: “This song always reminds me of a sultry David Bowie song. I liked it from the first time we attempted to do it. It’s just a moody, interesting piece with some heavy guitars in the middle.”

In an interview with Rock Cellar, Zander spoke of the song and his vocal performance on it: “I sort of conjured [Bowie’s] style up in mind on the song. Even though I don’t sound exactly like Bowie, it was in my mind while I was doing the song, which creates a fresh kind of new thing.”

Voici une reprise de Space Oddity par Steven Wilson en duo avec Ninet Tayeb à l’Hammersmith Apollo lors du concert du 27 janvier 2016 :

Steven Wilson et Ninet Tayeb sont accompagnés du groupe de prog-rock de Steven Wilson, ce qui rend vraiment bien l’atmosphère de l’univers de Major Tom.

Le tout a été filmé avec des caméras GoPro disposées le long de la scène.

Un très bel hommage à David Bowie.

David Bowie, artiste caméléon légendaire et musicien de génie né en 1947, vient de nous quitter le 10 janvier 2016 à New York à 69 ans, emporté par un cancer du foie.

Le music-hall, le folk hippie, le glam-rock, la soul, le funk, la pop, les musiques électroniques, le jazz… auront été quelques-uns des genres qu’il avait abordés, leur donnant à chaque fois une couleur, une personnalité.

Au cours des années, il endossera aussi le costume de personnages, des doubles possibles. Le jeune homme tranquille de ses débuts, dandy et élégant, jouera sur le travestissement dans la fin des années 1960.

Son personnage le plus célèbre pour le grand public, Ziggy Stardust, sera comme un avatar de la star du rock avec paillettes, dans l’ascension vers la gloire et la chute. Il apparaîtra le visage orné d’un éclair coloré pour Aladdin Sane ; figurera une sorte de pirate annonciateur du punk lorsqu’il se transformera en Halloween Jack.

Voici Space Oddity avec Mick Ronson :

Et Starman avec les Spiders from Mars:

Il sera ensuite le Thin White Duke, probablement le plus proche de ce qu’il vit alors, vers la fin des années 1970, miné par une consommation importante de cocaïne ; avant de se grimer en Pierrot lunaire, au début des années 1980 ou d’apparaître dans plusieurs films.

David Bowie aura été l’un des artistes les plus influents des années 1970, touchant à tout. Il avait même perçu tout le potentiel ce qu’allait devenir Internet tel que nous le connaissons aujourd’hui et ce, bien avant tout le monde. En 1998, il avait lancé BowieNet, un service d’accès à internet par modem avec des fonctions de réseau social. Bowie était un précurseur et un visionnaire.

Helen Green a créé un GIF animé retraçant tous les looks cultes Davie Bowie de 1964 à 2014. Cela va de la coupe mullet au patch de pirate, des faux grains de beauté aux permanentes.

David Bowie meurt à 69 ans photo

So long starman, may you rest in peace. Thanks for the music and powerful poetic imagery, you’ll be missed.

Voici “Rocket Man”, une chanson composée par Elton John et Bernie Taupin, et interprétée par Elton John sur l’album Honky Château (1972) :

La chanson aurait inspirée par la vision d’une étoile filante ou d’un avion au loin par Taupin. Les astronautes ne sont plus considérés comme des héros mais comme ayant un travail banal, ce qui explique les premières lignes de la chanson : “She packed my bags last night, pre-flight. Zero hour: 9 a.m. And I’m gonna be high as a kite by then.”

Les paroles, inspirées de la nouvelle The Rocket Man de Ray Bradbury, décrivent les sentiments qu’éprouve un astronaute sur Mars à l’idée de quitter sa famille pour aller effectuer son travail.

Musicalement, la chanson est une ballade pop au piano, avec une texture ajoutée par un synthétiseur et de la guitare slide. C’est aussi la première chanson d’Elton John avec les choeurs combinés de Dee Murray, Nigel Olsson et Davey Johnstone, qui deviendront une de ses signatures.

Agé de 71 ans, le rocker new yorkais Lou Reed est décédé ce dimanche d’une complication post-opératoire après sa récente greffe du foie.

lou-reedLewis Allan “Lou” Reed, né en 1942 à Brooklyn, était un artiste majeur, une source d’influence pour de très nombreux musiciens dans les années 70, 80, 90 et encore aujourd’hui.

Après avoir été la tête pensante du Velvet Underground dans la fin des années 60 à New York, il a débuté une brillante carrière solo en 1972. Son second album «Transformer» (1972) avait été produit par son grand ami David Bowie. Sur celui-ci, on retrouvait de petites merveilles telles que «Vicious», «Satellite of Love» ou encore «Perfect Day».

Sorti en 1973, l’album «Berlin» avait été souvent qualifié par la critique de «Sgt Pepper noir», un album très sombre racontant la descente aux enfers d’un couple de junkies berlinois.

Les albums «Coney IslandBaby» (1975), «Street Hassle» (1978), «The Bells» (1979), «The Blue Mask» (1982), «New York» (1989) ou encore son «Songs for Drella» – album en duo avec John Cale, son collègue de Velvet Underground et hommage à leur mentor Andy Warhol – font partie des grands moments de sa carrière. Son dernier album en date, «Lulu» (2011), était une collaboration avec le groupe Metallica.

RIP Lou Reed, take a rest on the wild side.

Voici Chris Hadfield, commandant en chef de la Station Spatiale Internationale (ISS) qui nous reprend Space Oddity de David Bowie dans sa capsule en apesanteur :

Premier Canadien à avoir marché dans l’espace, Chris Hadfield est à bord de la Station spatiale internationale depuis cinq mois. L’astronaute a mené plusieurs expériences scientifiques, piloté le Canadarm-2 et effectué de nombreuses tâches de robotique au cours des derniers mois.

M. Hadfield s’est beaucoup servi des médias sociaux, notamment Twitter, pour communiquer avec la Terre pendant ses 146 jours dans la station. Cette vidéo marque les adieux de l’astronaute canadien à l’ISS puisqu’il a remis officiellement les commandes de la Station spatiale internationale au cosmonaute russe Pavel Vinogradov.

Il revient ce soir sur Terre à bord d’une capsule russe Soyouz, en compagnie de deux autres astronautes. L’atterrissage se fera au Kazakhstan, vers 22h30.

Je trouve ça vraiment génial, c’est un hommage magnifique à la chanson et au concept de Major Tom.

Life On Mars est probablement l’une des chansons de David Bowie que j’aime le plus. Voici une version live filmée à l’Élysée Montmartre en 1999, à l’occasion de la sortie de l’album Hours.

Mike Garson est au piano et accompagne David. Magnifique version.

Ps : si vous avez vu la série Life On Mars, vous ne pouvez vous empêcher d’y repenser.

Dimanche 23 octobre, je suis allé voir Lenny Kravitz en concert au Zénith de Nantes, accompagné de Jack et Nicole.

On arrive un peu avant 19h et on nous place dans les gradins, au deuxième rang, un peu sur la gauche. Plutôt bien placés donc, la salle n’est qu’à demi-pleine.

(Ps : je persiste à dire que celui qui a inventé le modèle des sièges de gradins des Zénith (et des stades) doit être un descendant de tortionnaire de l’Inquisition.)

Première partie : Raphael Saadiq

Je ne connaissais qu’une chanson de lui. Le reste est insupportable.

Lenny Kravitz

45 minutes plus tard, soit vers 20h30, Lenny Kravitz entre en scène. La salle est pleine à craquer. Jolis effets de lumière, bon son et une bonne grosse dose de rock’n’roll.

Jeudi soir, je suis allé voir Suzanne Vega en concert au théâtre Marigny, situé dans le carré Marigny des jardins des Champs-Elysées, en compagnie de Julia et Jack.

Pour s’y rendre, il a fallu jongler avec différents métros vu que plusieurs sorties de métro ont été fermées à cause de la visite à Paris du Premier ministre chinois… sécurité maximale dans le quartier!

Première partie : MOME

Une première partie assez étrange : un guitariste sénégalais qui chante en africain avec des accords plutôt connus (le premier morceau était une copie parfaite de Knocking on Heaven’s Door par exemple). Vraiment sans plus.

Suzanne Vega et Gerry Leonard

Le théâtre Marigny est vraiment magnifique : 3 balcons, une formidable coupole dans le plafond qui domine l’orchestre. L’ambiance est feutrée, rouge et dorée. L’ouvreuse vous mène à vos places. Nous sommes dans l’orchestre.

Comme à son dernier concert, Suzanne Vega est accompagnée par un guitariste électrique exceptionnel, Gerry Leonard, qui a joué avec David Bowie lors de ses dernières tournées mondiales.

Le coup d’envoi est donné pour la troisième saison d’Ashes to Ashes, toujours diffusé sur la BBC.

Alex se retrouve de nouveau en 1983 après avoir été tirée dessus par Gene. Ray Carling a eu une promotion et dirige maintenant le service. Chris et Shaz ne sont plus ensemble.

Jim enquête sur la fusillade d’Alex après avoir été envoyé à Scotland Yard. Gene est obligé de rendre son badge pendant la durée de l’enquête.

A regarder en VO !

Ashes to Ashes est un spin-off de Life on Mars, qui se passe toujours dans le passé mais dans les années 80 cette fois. Le titre de la série est une nouvelle fois emprunté à une chanson de David Bowie.

Ashes To Ashes saison 1

Alex Drake (Keeley Hawes) est une psychologue pour la London’s Metropolitan Police qui a étudié Sam Tyler ainsi que le dossier de sa vie en 1973. Lorsqu’elle reçoit une balle lors d’une prise d’otage en 2008, elle se réveille en 1981 – soit 27 ans en arrière -, où elle est horrifiée de retrouver Gene Hunt (Philip Glenister) qui était mentionné dans le dossier de Sam Tyler.