Hier soir, je suis allé voir les Counting Crows au Bataclan, dans le XIème arrondissement de Paris . C'est la première fois que j'allais au Bataclan : c'est une salle moyenne mais bien conçue - avec une fosse circulaire, un second niveau derrière une balustrade et un premier étage avec les faulteuils - qui peut accueillir pas mal de monde finalement.

C'était plein à craquer hier et, contrairement à la climatisation de l'Olympia, il n'y a semble-t-il aucun système de ventilation au Bataclan, ce qui fait que nous avons littéralement baigné dans notre transpiration durant tout le concert... concert-sauna, tout un concept !

Première partie : dbClifford

La première partie était vraiment bien : il s'agissait de dbClifford, un trio composé d'un chanteur-claviériste canadien, d'un batteur et d'un bassiste. Le tout avait des accents à la Simply Red et j'ai trouvé cela excellent.

The Counting Crows

Le concert a commencé tout doucement avec une petite chanson calme avant d'enchaîner sur des titres beaucoup plus rock'n'roll : un clavier, 3 guitares, basse, batterie et chant. Très bonne ambiance sur scène comme dans la salle. J'avais la chance d'être assis mais ceux qui étaient dans la fosse étaient serrés comme des sardines !

Adam Duritz a été tout simplement génial pendant et entre les chansons. D'habitude, les artistes ne savent pas trop quoi dire entre les chansons mais ce n'est pas du tout le cas avec Adam : il est très posé et introduit ses chansons en expliquant pourquoi il les a écrites, ce qui donne un éclairage supplémentaire aux textes.

Musicalement, rien à dire, tout était presque nickel. Je pense que le micro d'Adam manquait un peu de volume par rapport au reste mais étant donné qu'il donne beaucoup de lui-même sur scène, c'est bien passé quand même.

A lire :  Gregg Allman, Dickey Betts et Dan Toler : studio jam (1982)

Line-up :
- Adam Duritz (Chant, Piano)
- David Bryson (Guitare)
- Dan Vickrey (Guitare)
- David Immerglück (Guitare, Mandoline)
- Jim Bogios (Percussion)
- Charlie Gillingham (Clavier, Accordéon)
- Millard Powers (Basse, Piano)

Au total, deux heures de pur bonheur pour les oreilles. Et en sortant, j'ai couru m'acheter de l'eau pour me réhydrater !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Concert des Counting Crows au Bataclan

par Matt Lecture: 2 min
3

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: