Chris ReaVendredi soir, concert de Chris Rea à l’Olympia. Je me suis un peu perdu en m’y rendant : d’habitude j’y arrive en métro ou en voiture, là j’y suis allé en RER (St Lazare) et je me suis retrouvé à marcher quasiment une borne ! Bon.

Une fois là-bas, une hôtesse me place au 3ème rang, désaxé sur la gauche. Pas idéal mais je voyais très bien Chris et sa guitare, donc l’essentiel !

20h30 – le concert commence. Pas de paroles, juste des morceaux instrumentaux. Je ne me suis jamais autant ennuyé dans un concert que dans cette partie : les morceaux n’avaient pas vraiment de relief particulier, dans le style guitare hawaïenne des Shadows… J’ai trouvé cela assez insupportable.

21h10 – pur moment de blues avec un solo vraiment pas à piquer des vers. Le genre de morceau que l’on peut jouer en toute occasion, pour un mariage comme pour un adieu. J’étais scotché. A partir de ce moment, Chris a sauté à pieds joints dans le blues et là, je peux vous dire que la rangée de sièges a commencé à vibrer d’avant en arrière. Blues, rhythm’nblues, slide guitar… tout y est passé.

Chris Rea

Là où j’ai vraiment pris mon pied, c’est lorsque Chris a commencé à chanter. Quelle voix extraordinaire !!! C’est une voix rauque mais puissante, à la basse hallucinante. Et quand il pousse un peu, c’est vraiment énorme. Cela vous atteint directement au creux de l’estomac, comme un direct du gauche que l’on n’a pas vu venir.

Chris Rea

Le groupe se compose de Chris Rea (guitare et voix), Colin Hodgkinson (basse) qui nous a fait un super solo de basse groovy un moment donné, Neil Drinkwater (claviers), Martin Ditcham (batterie) et Robert Ahwai (guitare). Pas de communication avec le public à part un bref “Bonsoir Paris, si ce n’est de taper dans ses mains.

A lire :  Monkey3 - Birth of Venus

Chris Rea

Crédit photos : Michel.

Setlist

Part I : THE DELMONTS
1 Dirty Old Town
2 008 Jimmy Bond
3 India Arab
4 Theme From The Pink Guitar
5 Russian Roulette
6 Black Wave Hero’s
7 French Football
8 BB Was A Comanche
9 It’s Behind You

Part II : THE HOFNER BLUENOTES
10 I Can’t Wait For Love
11 Legacy Blue
12 Where The Blues Come From
13 Josephine
14 Easy Rider
15 Julia
16 Stony Road
17 Looking For The Summer
18 Shadow Of A Fool
19 Stainsby Girls
20 The Road To Hell (Parts I & II)

Encore
21 On The Beach
22 Let’s Dance

Un bon concert de deux heures – dommage que je n’ai pas accroché sur la première partie. Josephine a été jouée à la mandoline au banjo (excellente version) mais Auberge était absente du set.

If you have found a spelling error, please, notify us by selecting that text and pressing Ctrl+Enter.

Articles en rapport:

13 Comments

  1. Avatar

    Tout a fait ok,J’ai ete tres emu moi aussi par le clip video de Cry for home fait par un francais,surement parce que je suis metisse.Ca m’a scotché je m’attendais pas a ca de la part de Chris REA qui faisait surtout de la musique commerciale dans les années 80.
    C’est un melange d’images sur l’afrique et de documents d’epoques retravaillés avec des effets speciaux tres finement ,facon tableaux,sur les droits civiles americains, mais aussi de vrais photos d’esclaves en souffrance.
    Si ils avaient su que quand le photographe faisait la photo ca repasserait 150 apres dans un clip de Rea…
    Peut etre que les esprits de ses esclaves ont jeté un sort au realisateur pour qu’on n’ oublie jamais leurs souffrances
    la c’est meme quazi politique en tout les cas un super hommages aux noirs du monde entier.
    Merci milles fois a Chris Rea rien que pour ca

  2. Avatar

    J’ai ete voir le concert a l’olympia et c’etait Tip top,je n’ai pas connu la grande periode chris Rea,trop jeune mais vraiment sup chanteur et guitariste et peu taciturne mais ca le fait… dans l’ambiance du single Cry for Home ,dommage qu’il l’ai pas chanté,ni les autres de blue guitars qui me l’on fait decouvrir.C’est pas grave c’etait quand meme bien de le voir live…

  3. Avatar

    le concert de l’olimpia etait super,mais celui royal albert hall a londres,absolument royal,j’adore Chris REA encore plus depuis que j’ai vu son clip antiracisme Cry for Home…apparemment boycoté par les chaines de tv en france …Bravo Chris Live un vrai regal..

  4. Matt

    Salut Thom,

    Merci pour le banjo, j’ai corrigé dans l’article !

    J’ai apprécié les solii au bottleneck mais je regrette un peu qu’il aie joué le même 3 fois (celui qui sonnait expérimental). Cela m’a un peu déçu.

    Les photos sont de Michel, merci à lui.

  5. Avatar

    Salut
    Je tombe sur ton blog par hasard, je voulais moi aussi mettre une “review” concert sur mon blog et je me demandais si d’autres l’avais déjà fait.
    J’étais également à ce concert et, comme toi, j’ai trouvé un peu longue la première partie du spectacle.
    Comme toi également, j’ai été fortement impressionné par la voix du bonhomme.
    Par contre un brin troublé par certains de ses solii au bottleneck qui partaient un peu trop dans l’expérimental avec delay à bloc. Enfin la plupart du temps c’était énorme :)
    Surpris également de la version de “On the Beach”, amputée de son riff.
    Oh, sinon, c’était un banjo (4 cordes) et non une mandoline ;)

    PS: Belles photos !!

  6. Avatar

    les morceaux n’avaient pas vraiment de relief particulier, dans le
    style guitare hawaïenne des Shadows…

    et Robert Ahwai (guitare). ben voilà c’est normal lol

  7. Matt

    The slide guitar solos were really cool. As a result, I digged up my Chris Rea collection :)

Écrire un commentaire

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: