Troisième jour de notre périple, nous nous rendons en bus à Liverpool afin de visiter Anfield, le célèbre stade du Liverpool Football Club. La visite guidée était vers midi et nous sommes arrivés en avance grâce à Darryl, notre chauffeur, que les élèves ont surnommé "Schumacher". Du coup à chaque fois que le car arrive à destination, ils scandent tous "Schumacher ! Schumacher !". Un vrai car de supporters finalement !!!

Les élèves ont eu quartier libre pour aller manger leur packed lunch et visiter la boutique officielle du FC Liverpool. Nous, on a plutôt cherché un pub dans lequel se poser... hé bien figurez-vous que pas un seul pub n'était ouvert aux abords du stade. On a alors quadrillé les petites rues adjacentes. Nous sommes tombés des nues. Le stade d'Anfield est situé dans un quartier populaire, parce que l'équipe de Liverpool était au départ une équipe du peuple. Je m'attendais donc à voir des maisons simples.

En fait tout le quartier est un coron, comme ceux que l'on peut voir dans le Nord de la France (Noeux-les-Mines par exemple) à Belfast ou à Glasgow (Paisley). Toutes les fenêtres des maisons sont grillagées. Les jardins sont grillagés. Les portes extérieures possèdent du fil de fer barbelé avec des lames de rasoir. Certains bâtiments affichent une pancarte "anti-vandal paint". Et il n'y a absolument personne dans les rues. Tout est désert. Il ne manquait plus que la musique western et la botte de foin qui roule au bout de la rue. Impressionnant. Ne trouvant nulle part où aller, nous optons pour un terrain vague entre deux rues. Le repas a été surréaliste : on se sait pas vraiment où poser son regard tellement ce qui nous entoure est vide.

Rues qui mènent à Anfield : fenêtres grillagées et fil de fer barbelé avec rasoirs !

Nous retournons vers le stade. Tiens, le pub est désormais ouvert ! Il est trop tard pour une pinte, nous avons rendez-vous avec les élèves dans 10 minutes. Par contre, un petit café, cela ne se refuse pas. Nous battons le rappel.

Entrée du stade d'Anfield

La visite guidée commence : nous passons par le parking qui se trouve sur le côté du stade pour arriver directement aux vestaires. Tous les maillots des joueurs sont accrochés à leur place : les joueurs sont placés selon leur poste dans l'équipe afin de favoriser les échanges et plans tactiques.

A lire :  Flash mob : T-Mobile Dance 2009

Steven Gerrard et Fernando Torres sont visiblement les joueurs préférés de nos élèves. Quelques 357 photos plus tard, nous quittons le vestiaire. Notre guide met la bande-son en marche : les clameurs de 40 000 supporters nous acclament alors que nous descendons les marches en tapant de la main sur le blason de Liverpool qui se trouve au dessus de l'escalier pour que cela nous porte chance. Nous sortons dans les tribunes, à quelques mètres de la pelouse. Nous expliquons aux élèves qu'il est absolument interdit de marcher sur la pelouse et qu'ils peuvent être arrêtés par la police pour ça. Ils hallucinent.

Vue de la tribune Kop des supporters de Liverpool

S'ensuit toute l'histoire du stade, là où se placent les officiels, les entraîneurs, les supporters. La visite guidée est assez rapide - environ 40 minutes - et se finit sur le musée du Liverpool FC, situé au dessus de la boutique. Quasiment tous les élèves se sont achetés un maillot, certains avait même économisé pendant des mois en prévision de ce jour. Le car était all red au retour !

Chester

Nous sommes ensuite partis pour Chester. Nous y avons visité un musée absolument inintéressant et dont je ne me souviens même plus du nom ! La prochaine fois, on pourra zapper totalement Chester, cela ne manquera à personne.

Dream team, football match & pub !

Je me rends compte en relisant ces quelques lignes et articles que je n'ai pas encore présenté notre petit groupe : 49 élèves, un professeur d'histoire-géographie, un professeur de sport, deux professeurs d'anglais et notre chauffeur. A nous quatre, nous avons formé une bonne dream team et le groupe qui nous accompagnait était extrêmement gentil, poli et attentionné. Cela fait plaisir !

A lire :  Drop the phone !

Nous avons passé la soirée au pub, histoire de suivre la finale qui opposait les Glasgow Rangers au Zenith de St Petersbourg. Rien de tel qu'une bonne pinte de Guinness on tap pour décompresser après une bonne journée de marche et de visites ! Le match n'était pas transcendant mais après avoir vidé quelques pintes et englouti un énorme burger (je n'ai même pas réussi à finir mes frites tellement il y en avait !), nous sommes repartis chez notre famille d'accueil en taxi, guillerets et heureux !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

The Shrewsbury Chronicles : day 3

par Matt Lecture: 4 min
2

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: