Tag

school trip

Browsing

Après des heures de montage (sous Muvee puis Adobe Première pour finalement tout recommencer sous Windows Movie Maker – seul programme livré avec Windows qui fonctionne bien si on y réfléchit), me voici enfin en mesure de vous montrer l’envers de notre voyage, ce que vous n’avez pas vu dans le reportage de France 2 :

Tout a été monté avec les photos des élèves et des professeurs. Je me suis bien amusé à mettre tout ça en musique.

Le tout a été diffusé lors d’une soirée expo-photo avec des panneaux créés par les élèves lors de l’IDD. Et à l’applaudimètre, on dirait que cela a bien plu !

L’autre jour, je vous avais proposé le reportage de 13h15 le samedi sur notre voyage en Angleterre de manière objective. J’aimerais y revenir en livrant ici quelques réflexions personnelles.

L’organisation et la préparation du voyage

Les élèves ont bûché toute l’année sur la réalisation du dossier : recherches, exposés, mise en page… les différentes pages ont ensuite été reliées pour former un livret qui a été rempli au fur et à mesure des visites. En gros, plus de 6 mois de travail avec les élèves pour préparer le voyage : ils n’allaient pas en terre tout à fait inconnue.

Pour ceux qui n’ont pas suivi la discussion précédente, nous sommes partis avec Verdié : 5 jours avec un départ lundi matin et un retour samedi matin.

Avec mes collègues de l’équipe d’anglais, nous organisons quasiment chaque année (ou tous les 2 ans, selon les moyens) un voyage en Angleterre pour nos élèves. Or cette année, petit chamboulement.

Deux semaines avant le départ, nous recevons un petit coup de fil d’un journaliste de France 2 qui nous a demandé si nous étions partants pour être filmés pendant le voyage.

C’était pour le magazine 13h15 le samedi, animé par Laurent Delahousse.

L’inspection académique, le rectorat et notre direction ayant appuyé le projet… nous avons accepté, sans vraiment savoir ce que cela allait donner.

François-Julien – alias FidJi – nous a rassuré, ainsi que les parents d’élèves : le but du documentaire est de rappeler ce que cela fait de partir en voyage scolaire à l’étranger avec ses copains/copines quand on a 14-15 ans…

Nous voilà donc partis (48 élèves et 5 profs) avec l’équipe de tournage, composée de François-Julien Piednoir (reportage) et Vivien Roussel (images) capturant toutes les impressions de nos élèves !

Et bien voici ce que cela donne :

Et voici notre dernier jour en Angleterre… nous disons au revoir à David et Phyllis et sommes sur le parking à 7h du matin. Fini le beau temps, nous sommes tous en pull et coupe-vent. On aura eu un temps magnifique tout le long du voyage. Une bonne demi-heure plus tard, tout le monde est là. La dernière famille amène nos élèves : lorsqu’elle descend de voiture, la dame est en pyjama bleu à carreaux ! Le car est secoué par les rires des élèves. Priceless.

Nous arrivons à Stratford-upon-Avon, la ville de Shakespeare, avec une heure d’avance, merci Darryl ! Du coup, nous avons le temps de prendre un café. Les élèves dévalisent le stand de donuts. La caissière hallucine littéralement – cela ne doit pas lui arriver tout les jours !

Notre petite troupe se met en marche.

C’est notre quatrième jour et après un solide petit déjeûner – ben oui, on commence à anticiper le menu packed lunch à force ! – nous attrapons nos élèves sur le parking et nous filons une nouvelle fois pour… Liverpool ! Hé oui, encore ! Mais cette fois-ci, le programme est bien différent : nous nous dirigeons vers l’International Slavery Museum, qui a ouvert ses portes au public en septembre 2007. Tout beau, tout neuf donc. Il se situe au troisième étage du Maritime Museum, sur les docks.

Troisième jour de notre périple, nous nous rendons en bus à Liverpool afin de visiter Anfield, le célèbre stade du Liverpool Football Club. La visite guidée était vers midi et nous sommes arrivés en avance grâce à Darryl, notre chauffeur, que les élèves ont surnommé “Schumacher”. Du coup à chaque fois que le car arrive à destination, ils scandent tous “Schumacher ! Schumacher !“. Un vrai car de supporters finalement !!!

Les élèves ont eu quartier libre pour aller manger leur packed lunch et visiter la boutique officielle du FC Liverpool. Nous, on a plutôt cherché un pub dans lequel se poser… hé bien figurez-vous que pas un seul pub n’était ouvert aux abords du stade. On a alors quadrillé les petites rues adjacentes. Nous sommes tombés des nues. Le stade d’Anfield est situé dans un quartier populaire, parce que l’équipe de Liverpool était au départ une équipe du peuple. Je m’attendais donc à voir des maisons simples.

Après les tribulations de notre premier jour et le manque de sommeil, notre deuxième jour a été un tantinet plus calme. Les familles ont déposé nos kids sur le parking vers 8h30 et nous sommes partis à Park Hall, près d’Oswestry pour assister à un cours comme à l’école victorienne !

Je peux vous dire que niveau dépaysement, cela a été une formidable expérience. Les filles se sont d’abord changées : robe blanche pour toutes, charlotte en crêpe pour les élèves et chapeau de paille pour les professeurs. Lorsque les filles sont arrivées sur le parking pour montrer leur costume, je peux vous assurer que tous les garçons ont bien rigolé jusqu’à ce qu’il y en ait un qui lance :

– hé mais attendez, si elles elles sont comme ça, nous on va être comment ???

badge englandJe vous offre ici une petite série de quelques articles dans lesquels je vais raconter tout ce qui a concerné le voyage en Angleterre auquel ma collègue m’a convié il y a de cela quelques mois.

Commençons par le commencement, voici comment tout cela s’est passé :

L : Matt, tu fais quoi vers la mi-mai ?
M : euh… rien je pense !
L : ça te dirait d’accompagner le voyage en Angleterre ?
M : hell yeah baby, count me in !!!