Tag

Windows XP

Browsing

Je vous annonce la fin du pack de correctifs post-SP3 pour Windows XP.

Historiquement, le pack a géré toutes les mises à jour de Windows XP de niveau Critique et Important depuis la sortie du SP3 en mai 2008.

Les mises à jour obsolètes – remplacées par des correctifs plus récentes – sont retirées grâce à des fichiers batch. [no_toc]

Les raisons de la fin du pack

Je n’utilise plus Windows XP depuis 2009 et j’ai de plus en plus de mal à trouver le temps pour le mettre à jour. Il n’existe plus sur mon système que sur une machine virtuelle VirtualBox qui tourne sous Linux.

De plus, de moins en moins d’applications vont continuer de supporter XP donc avec le temps, il ne sera plus possible de mettre les applications à jour. La dernière version de FileZilla, par exemple, n’est plus compatible avec XP.

C’est dommage car Windows XP est l’un des systèmes d’exploitation qui a connu une longévité assez exceptionnelle. Il restera pour beaucoup d’entre nous un bon OS mais il est temps de migrer vers d’autres OS, plus sécurisés et maintenus plus régulièrement.

windows-xp-logoIl y a quelque temps, quelques utilisateurs de Windows XP ont rapporté le problème du service svchost.exe qui bloque les mises à jours automatiques du système.

Vous savez assez rapidement si votre machine est affectée par ce bug : le système est extrêmement lent et devient inutilisable. Le service s’emballe et fait tourner le processeur à 100%.

Le problème apparaît juste après le démarrage, lorsque Windows essaie de chercher ses mises à jour.

La solution

Voici les étapes pour reprendre la main sur le système et corriger le bug :

  1. faire Ctrl + Alt + Suppr pour tuer le processus svchost.exe qui bloque le processeur à 100%.
  2. télécharger et installer le patch “mise à jour de sécurité pour Internet Explorer 8” pour Windows XP.

Il faut installer le dernier correctif en date, qui reprend et corrige les précédents. C’est cela qui règle le problème du processus à 100%.

Windows XP expire le 8 avril 2014

windows-xp-logoSi vous êtes encore sous Windows XP, vous devez savoir que le support de ce système d’exploitation arrivera à son terme le 8 avril 2014.

Après cette date, il ne sera plus possible d’activer l’OS depuis les serveurs de Microsoft donc il va falloir sauvegarder votre activation du système en lieu sûr.

Sauvegarde de l’activation

Il vous suffit de :

  1. copier le fichier C:\Windows\System32\wpa.dbl en lieu sûr;
  2. à la réinstallation suivante de Windows XP, redémarrer en Mode sans échec (F8 au démarrage);
  3. renommer le fichier C:\Windows\System32\wpa.dbl créé par la nouvelle activation en wpa.dbl.bak
  4. copier enfin le fichier d’activation que vous aviez sauvegardé dans C:\Windows\System32\

Et voilà, vous pourrez réinstaller XP sans passer par les serveurs d’activation de Microsoft.

Windows XP, sorti en 2001, aura eu une durée de vie de 13 ans, ce qui n’est vraiment pas négligeable pour un système d’exploitation. Il aura été pour moi le Windows de référence avant que je ne passe sur du tout Linux.

Il y a quelques jours, je me suis mis en tête de mettre à jour le PC de mon père…

Le problème : une mise à jour interrompue

Les mises à jour défilent quand tout à coup, patatras, plus de wifi. La mise à jour est interrompue, il est tard, on éteint la machine.

Au démarrage suivant, gros bug : on arrive sur l’ouverture de session Ubuntu mais la souris et le clavier ne répondent plus du tout, gros freeze.

Pas moyen non plus d’ouvrir une fenêtre de terminal, ce qui est très problématique. Et le mode recovery plante également (message d’erreur : Mountall : disconnected from Plymouth).

A ce stade, je soupçonne les pilotes de la carte graphique.

Problème : un écran inversé

L’autre jour, j’ai attrapé des petits plaisantins dans la salle informatique qui s’amusent à inverser la configuration de l’écran grâce à un raccourci clavier. Ils font cela juste avant de quitter leur session, ce qui fait que lorsque la boîte de connexion réseau apparaît, l’écran est soit inversé totalement (180°) soit inversé de 90° vers la droite ou la gauche. Et l’utilisateur suivant est quasiment bon pour une hernie discale cervicale lorsqu’il tente de rentrer ses identifiants.

windows session box dialog reversed

disk bitsJ’ai monté ma nouvelle machine, The Reaper, en décembre dernier et je vous avais dit que je ferai les choses un peu différemment sur cette machine.

Après avoir encore passé quelques mois sous Windows XP, je me suis enfin décidé ce week-end à installer le disque dur qui traînait sur un coin du bureau.

Voici comment j’ai organisé mes données.

hp_1610Depuis la réinstallation de ma nouvelle machine, je n’avais pas encore eu l’occasion d’installer mon imprimante, une HP PSC 1610.

Ce que je reproche à HP, c’est de créer des pilotes non-unifiés, propriétaires et qui installent plein d’applications inutiles pour le commun des mortels lors de l’installation du pilote.

Au lieu d’utiliser le CD d’installation livré avec l’imprimante ou d’utiliser le fichier d’installation complet – qui pèse quand même 490 Mo, excusez du peu ! – j’ai choisi de télécharger la version de base qui ne comprend que les pilotes de l’imprimante.

Enfin quand je dis publicité, il s’agit plutôt d’une contre-publicité. D’ailleurs, si vous avez utilisé Windows Vista plus de 10 minutes dans votre vie, cela devrait d’ailleurs vous tirailler les lèvres : rictus pour ceux qui l’utilisent encore, et large sourire pour ceux qui sont restés sous XP ou qui utilisent un autre OS.

Vu que j’ai eu quelques problèmes de souris récemment sur mon portable, je me suis décidé à repartir de zéro : formatage du portable et installation de Windows XP Pro SP2 avec tous les correctifs. Manque de bol, je me trompe de CD Windows lors de la création du CD pre-SP3 : l’install se passe bien jusqu’au numéro de licence rejeté… dammit ! Et oui, ma licence ne fonctionne qu’avec ma version VLK. Du coup je me rabats sur la version Pro SP2 toute simple. Résultats : 176 mises à jour à installer à la main, ce qui prend une heure et demie. Rappelez-vous cela lors de votre prochaine réinstallation ! Le principal avantage d’avoir tout réinstallé, c’est que la charge CPU tourne autour de 170 Mo à vide au lieu des 320-360 précédemment – Toshiba installe pas mal de drivers (800 Mo quand même) ce qui ralentit pas mal la machine.

Au menu : WinXP SP2, Firefox, Filezilla, Fastone Image Viewer, Foxit reader, Free Download Manager, Look’n’Stop, Mozbackup, Nero Starlite, Notepad++, OpenOffice, Photofiltre Studio, Skype, SpywareBlaster, VLC, WAMP, Winamp.

Et cette fichue souris M$ n’est toujours pas reconnue ! Cela ne peut venir que d’un port USB sous-alimenté – j’ai essayé tout ce qui était possible et imaginable alors il ne reste plus que cette possibilité. C’est vraiment dingue : elle fonctionne sur tous les PC sauf sur le mien…

La majorité des personnes utilisant Windows XP ont recours à l’explorateur Windows pour gérer leurs fichiers.

Or, par défaut, lorsque l’on lance l’explorateur, celui-ci se place par défaut dans le répertoire qui accueille votre profil, ce qui n’est pas le répertoire de travail pour 99% d’entre nous.

Le seul moyen pour forcer l’explorateur à ouvrir le répertoire de notre choix est donc d’éditer son raccourci. La syntaxe est la suivante :

explorer.exe [/n,][/e,][/racine]

Paramètres :

  • /n: ouvre une nouvelle fenêtre
  • /e: utilise la vue de Windows Explorer
  • /racine : indique le répertoire à ouvrir

Il vous est peut-être (sûrement !) déjà arrivé de devoir réinstaller Windows en dernier recours parce que votre système était devenu tellement instable que c’était la seule solution. Et c’est bien compréhensible.

Mais voilà, allez-vous réinstaller un système d’exploitation vieux de plusieurs années (2001 pour Windows XP) et ensuite lui adjoindre toute une flopée de correctifs ?

Et bien vous pourriez le faire mais cela prend beaucoup trop de temps et surtout nuit à la stabilité du système.

La solution est très simple : pourquoi ne pas créer un CD contenant Windows XP SP3+ contenant toutes les mises à jour de sécurité sorties depuis le SP3.

Ce tutoriel vous montre comment faire en 7 étapes. Temps estimé : 25-30 minutes.

nlite-xp

Etape 1 : préparation

Vous avez tout d’abord besoin du CD Windows XP original – pour les besoins du tutoriel, je prendrai l’exemple de Windows XP Professional Edition -, du Service Pack 3 pour Windows XP ainsi que du Pack de correctifs Windows XP post-SP3, qui contient toutes les mises à jour sorties après le SP3.

Installez maintenant nLite, l’outil qui va nous permettre d’intégrer le SP2 ainsi que les autres correctifs, et installez les Alternative Runtimes si jamais nLite vous les demande.

You bad MF !!!Bon, rien ne va plus sur le PC que j’utilise à Nantes, celui de mon padre en fait… ce qui est encore plus problématique. La cause de la corruption du profil principal de WinXP reste inconnue : je rentre hier soir des Alpes après 11 heures de route, lance le micro, McAfee se met à jour tout comme Windows Update. Deux heures plus tard, la machine se met en veille, chose qui ne lui arrive jamais. Je l’éteins donc et la rallume ce matin, obtenant ce mystérieux message occulte : “Windows est incapable d’ouvrir le profil principal… fichiers manquants ou corrompus… fichier n’a pu être ajouté à la base de registre“. Wow, super pratique ce diagnostique : on sait que ça ne marche pas mais aucune raison évoquée. Donc, si jamais cela vous arrive (apparemment ce ne serait pas si rare que cela…), voici quelques petits conseils :

  1. ouvrez une session temporaire avec un autre compte que vous aurez sans doute à créer (Panneau de configuration > comptes utilisateurs) et ajoutez un troisième compte pour sauvegarder vos fichiers
  2. dans les options de l’explorateur, affichez les fichiers cachés/protégés (Explorateur > Outils > Options > Affichage)
  3. Copiez les fichiers C:\Documents and Settings\***compte_foireux*** vers C:\Documents and Settings\***nouveau_compte*** sauf les trois fichiers ntuser.*
  4. Si vous avez de la chance, cela fonctionnera avec le compte vers lequel vous avez copié vos données. Sinon, mieux vaut copier uniquement les fichiers/répertoire qui sont primordiaux pour vous (raccourcis du bureau, profils des applications…).

Personnellement, cela m’a pris environ 6 comptes différents pour retrouver un système stable. J’ai copié le contenu du bureau, les raccourcis et mon profil Firefox – ce qui constitue pour moi l’essentiel. Dès que j’ajoute autre chose, bam ! cela foire de nouveau. J’ai même perdu les drivers de ma carte graphique dans une série de reboots sauvages imposés par cet OS de brin. Merci WinXP de nous rappeler pourquoi on devrait t’abandonner sur une aire d’autoroute en partant en vacances…