Serveur dédié : mise à jour vers Debian 7 Wheezy

debian-wheezy

Hier soir, j’ai mis le serveur à jour : nous passons de Debian 6 (“Squeeze”) à Debian 7 (“Wheezy”) – vous l’aurez remarqué : chez Debian, les versions portent le nom de personnages de Toy Story :)

Histoire de garder une trace de ce que je fais, voici les étapes que j’ai suivies.

Contrairement aux versions précédentes, Debian recommande d’utiliser apt-get au lieu d’aptitude. Donc acte dans ce tutoriel.

Etape 1 : s’assurer que le système est à jour

On vérifie que notre Squeeze est à jour :

apt-get update && apt-get upgradeCode language: JavaScript (javascript)

Etape 2 : installer les nouveaux dépôts

Pour voir vos dépôts existants :

cat /etc/apt/sources.listCode language: PHP (php)

Résultat :

deb http://mirror.ovh.net/debian/ squeeze main contrib
deb-src http://mirror.ovh.net/debian/ squeeze main contrib

deb http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib
deb-src http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib

# Webmin
deb http://download.webmin.com/download/repository/  sarge contrib

# varnish
deb http://repo.varnish-cache.org/debian/ squeeze varnish-3.0

# mod security
deb  squeeze-backports main 

# dotdeb updated LAMP servers
deb http://packages.dotdeb.org squeeze all
deb-src http://packages.dotdeb.org squeeze allCode language: PHP (php)

Il faut remplacer toutes les occurrences de squeeze en wheezy. On peut le faire avec cette commande :

sed -i 's/squeeze/wheezy/g' /etc/apt/sources.listCode language: PHP (php)

Evidemment, il y a un piège : le dépôt des backports a changé de nom et d’adresse. Il se trouve désormais ici :

deb http://ftp.debian.org/debian/ wheezy-backports mainCode language: JavaScript (javascript)

Après modification, voici donc notre sources.list :

deb http://mirror.ovh.net/debian/ wheezy main contrib
deb-src http://mirror.ovh.net/debian/ wheezy main contrib

deb http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib
deb-src http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib

# Webmin
deb http://download.webmin.com/download/repository/  sarge contrib

# varnish
deb http://repo.varnish-cache.org/debian/ wheezy varnish-3.0

# mod security
deb http://ftp.debian.org/debian/ wheezy-backports main

# dotdeb updated LAMP servers
deb http://packages.dotdeb.org wheezy all
deb-src http://packages.dotdeb.org wheezy allCode language: PHP (php)

Etape 3 : lancement de la mise à jour partielle

Mise à jour des fichiers :

apt-get updateCode language: JavaScript (javascript)

Aucune erreur. On continue avec la mise à jour minimale des paquets :

apt-get upgradeCode language: JavaScript (javascript)

Après quelques minutes, plantage sur le dernier paquet. MySQL est en cause :

Unpacking replacement mysql-client-5.5 ...
dpkg: error processing /var/cache/apt/archives/mysql-client-5.5_5.5.30+dfsg-1.1_amd64.deb (--unpack):
 trying to overwrite '/usr/share/man/man1/mysqlcheck.1.gz', which is also in package mysql-client-core-5.5 5.5.30-1~dotdeb.0
configured to not write apport reports
                                      dpkg-deb: subprocess paste killed by signal (Broken pipe)
Processing triggers for man-db ...
Errors were encountered while processing:
 /var/cache/apt/archives/mysql-client-5.5_5.5.30+dfsg-1.1_amd64.deb
E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)Code language: JavaScript (javascript)

Je force l’installation :

apt-get -f install -o Dpkg::Options::="--force-overwrite"Code language: PHP (php)

et retire mysql-client-5.5 et tout ce qui va avec (tout MySQL en fait) parce que je n’ai pas envie qu’il vienne me mettre la zone pendant la mise à jour du système. On le remettra plus tard :

apt-get remove mysql-client-5.5Code language: JavaScript (javascript)

Etape 4 : mise à jour du système

Allez, c’est parti. Les sauvegardes ont été faites, on se lance dans le bain (avec une petite prière quand même, toujours) :

apt-get dist-upgradeCode language: JavaScript (javascript)

Un quart d’heure plus tard, après quelques validations pour savoir quels fichiers de configuration garder et redémarrer les services, le serveur est à jour.

On réinstalle MySQL :

apt-get install mysql-client-5.5Code language: JavaScript (javascript)

J’ai gardé le fichier /etc/apache2/apache2.conf durant l’installation, ce qui me plante Apache :

apache2: Syntax error on line 212 of /etc/apache2/apache2.conf: Could not open configuration file /etc/apache2/httpd.conf: No such file or directoryCode language: HTTP (http)

Il suffit de commenter la ligne et de redémarrer Apache.

Voilà. Un quart d’heure pour glaner les informations de mise à jour, 20 minutes pour l’installation proprement dite et à peu près 20 minutes pour vérifier que tout va bien et faire le ménage. Une heure d’admin serveur quoi ;)

Synopsis » Monter un serveur dédié de A à Z

  1. Serveur dédié : installation d’Apache, PHP, MySQL et Webmin
  2. Serveur dédié : créer la base de données MySQL et importer WordPress
  3. Serveur dédié : créer et activer un Virtual Host sous Apache
  4. Serveur dédié : changer les DNS du nom de domaine et le faire pointer vers le serveur
  5. Serveur dédié : sécurisation des services avec iptables et fail2ban
  6. Serveur dédié : sécurisation de la couche TCP/IP
  7. Serveur dédié : création d’un serveur mail Postfix (sécurisé avec Saslauthd et certificat SSL) et Courier (accès POP et IMAP) utilisant une base MySQL d’utilisateurs/domaines virtuels
  8. Serveur dédié : sécuriser Apache 2 avec ModSecurity
  9. Serveur dédié : CHMOD récursif sur des fichiers ou répertoires en ligne de commande
  10. Serveur dédié : installer APC comme système de cache et configurer Varnish comme reverse-proxy pour Apache pour améliorer les performances
  11. Serveur dédié : afficher la véritable IP derrière un reverse-proxy comme Varnish
  12. Serveur dédié : intégrer SSH à WordPress pour mettre à jour le core, les plugins et les thèmes
  13. Serveur dédié : installer la dernière version d’APC par SVN
  14. Serveur dédié : analyse des performances du serveur
  15. Serveur dédié : mettre à jour le noyau Debian de la Kimsufi
  16. Serveur dédié : sauvegarde automatique des fichiers avec Backup Manager sur le serveur de sauvegarde OVH
  17. Serveur dédié : configurer la limite mémoire pour PHP et Suhosin
  18. Bash : supprimer tous les fichiers et sous-répertoires d’un répertoire
  19. Serveur dédié : impossible de se connecter à un port distant
  20. Rsync: rapatrier les fichiers du serveur à la maison
  21. Bash : réparer les tables MySQL en cas de crash
  22. Serveur dédié : création d’une seedbox avec Transmission
  23. Serveur dédié : des paquets LAMP à jour sous Debian
  24. Serveur dédié : mise à jour vers Debian 7 Wheezy
  25. Serveur dédié : activer X11 forwarding pour SSH
  26. Serveur dédié : optimiser toutes les images JPG et PNG avec OptiPNG et JpegOptim
  27. Postfix : résoudre l’erreur “fatal: www-data(33): message file too big”
  28. Serveur dédié : mise en place de l’IPv6
  29. WordPress : accorder les bonnes permissions aux fichiers et dossiers avec chown et chmod
  30. WordPress : héberger les images sur un sous-domaine
  31. Serveur dédié : ajouter l’authentification SPF, Sender-ID et DKIM à Postfix et Bind9 avec opendkim
  32. Apache : lorsque le domaine seul (sans WWW) renvoie une erreur 403
  33. Serveur dédié : sécuriser Apache avec HTTPS (HTTP avec la couche TLS/SSL) en Perfect Forward Secrecy
  34. Serveur dédié : passer WordPress en HTTPS (TLS/SSL)
  35. Serveur dédié : configurer Webmin en TLS avec un certificat SSL
  36. Serveur dédié : configurer Transmission pour accéder au WebUI via TLS-SSL
  37. Serveur dédié : installer et configurer Varnish 4
  38. Serveur dédié : passage au mod FastCGI et PHP-FPM avec Apache MPM Worker
  39. Récupérer un serveur Kimsufi après un plantage de kernel avec le mode rescue OVH
  40. Serveur dédié : configurer Postfix et Courier pour utiliser TLS-SSL en Perfect Forward Secrecy
  41. Serveur dédié : retirer Varnish, devenu inutile avec HTTPS
  42. Serveur dédié : installer la dernière version d’OpenSSL sous Debian
  43. Serveur dédié : activer l’IP canonique du serveur sous Apache
  44. Serveur dédié : mise à jour vers PHP 5.6
  45. MySQL : convertir les tables MyISAM au format InnoDB
  46. Serveur dédié : optimiser toutes les images GIF avec GIFsicle
  47. Serveur dédié : migration de MySQL vers MariaDB
  48. BASH : lister, bloquer et débloquer des adresses IP avec iptables
  49. Serveur dédié : produire une meilleure réserve d’entropie avec haveged
  50. Serveur dédié : mettre en place DNSSEC pour sécuriser les DNS du domaine
  51. Serveur dédié : mise en place du protocole DANE
  52. 8 règles d’or pour bien déployer DNSSEC et DANE
  53. Serveur dédié : installer PHP7 FPM avec FastCGI sous Debian
  54. Serveur dédié : optimiser la couche TCP
  55. Fail2Ban: protéger Postfix contre les attaques DoS de types AUTH, UNKNOWN et EHLO
  56. Serveur dédié : mettre à jour Apache pour HTTP/2
  57. Serveur dédié : ajouter le domaine à la liste HSTS preload
  58. Serveur dédié : ajouter l’authentification DMARC à Postfix et BIND
  59. Serveur dédié : à la recherche de l’inode perdue ou comment résoudre le problème “no space left on device”
  60. Serveur dédié : installer NginX avec support HTTP2 et certificat SSL, PHP, MariaDB sous Debian

Vous avez un projet WordPress ou WooCommerce en tête? Transformez votre vision en réalité avec mon expertise reconnue.

Parlons de votre projet dès aujourd'hui »

Articles conseillés :

Matt

Matt Biscay est développeur WordPress et WooCommerce certifié chez Codeable, ainsi que sysadmin qualifié et enseignant-chercheur. Passionné par le code performant et les solutions sécurisées, je m'efforce d'offrir une expérience utilisateur exceptionnelle sur chaque projet.

Vous avez aimé cet article ? Vous avez un projet en tête et vous pensez que je pourrais vous aider à le concrétiser ? N'hésitez pas à me contacter, je serais ravi de discuter avec vous de votre projet !

1 pensée sur “Serveur dédié : mise à jour vers Debian 7 Wheezy”

Opinions