Il est possible de se connecter à Free dégroupé sans Freebox et en utilisant un simple modem ADSL ou, mieux encore, un routeur/firewall.

Connexion à Free dégroupé sans Freebox photo

“Mais pourquoi se passer de la Freebox ?”, vous entends-je demander… tout simplement parce que si vous avez plusieurs PC, vous ne pourrez peut-être pas tous les connecter, à moins d’acheter une panoplie de cartes WiFi.

Voici donc un petit tutoriel pour configurer un routeur (ici un Netgear DG834G) pour accéder à Internet avec Free dégroupé. Cela prend 5 minutes et 5 étapes dans l’interface d’administration du routeur.

Etape 1 : informations de connexion

Commençons par rentrer les informations élémentaires nécessaire à la connexion au réseau de Free. Ces informations (IP, masque…) sont contenues dans le courrier postal que Free vous a envoyé après la signature de votre contrat ADSL.

Vous pouvez également affichez vos informations de connexion en utilisant la page de suivi de votre compte Free : tout y est indiqué (IP, débit, affaiblissement….).

Procédons maintenant pas à pas : si vous avez un routeur Netgear, allez dans l’interface d’administration (tapez dans la barre d’adresse de votre navigateur et loggez-vous). Ensuite, cliquez sur Basic settings.

Si vous possédez un autre modèle de routeur, il vous faut trouver le menu équivalent. Vous devriez obtenir cette page :

Login

Explications :

  • Login : “No”. Tout comme la Freebox, le routeur n’a pas besoin de s’identifier par login/mot de passe ;
  • Account name : mettez le nom de votre routeur ;
  • Domain name : “free.fr” ;
A lire :  Se connecter depuis un serveur vers un NAS Synology avec des clés SSH, sans mot de passe

Etape 2 : configuration de l’adresse IP

Nous arrivons ensuite à la configuration IP proprement dite : il faut choisir IPoA (IP Over ATM) et remplir l’IP fixe que vous a attribué Free, le masque de sous-réseau (255.255.255.0) ainsi que l’adresse de la passerelle. Voyez le schéma ci-dessous, les addresses IP à modifier sont signalées en rouge :

Configuration IP

Etape 3 : configuration DNS et NAT

Avant-dernière étape : la configuration des serveurs DNS de Free directement dans notre routeur pour éviter qu’il passe son temps à les détecter automatiquement.

Pensez aussi à activer le protocole NAT (Network Address Translation) utilisé pour la redirection de ports. Enfin, vous pouvez laisser l’adresse MAC de votre routeur par défaut. Exemple en image :

Configuration DNS

Edit : les DNS de FREE sont :

  • 212.27.40.240
  • 212.27.40.241

Etape 4 : réglages de la ligne ADSL

Rendez-vous dans le menu ADSL settings pour se caler sur les bonnes valeurs de la ligne ADSL. Free fonctionne avec une méthode de multiplexage VC-Based avec un VPI de 8 et un VCI de 36. Comme dans cette image :

Configuration ADSL

Etape 5 : configuration WAN

Enfin, dans le menu Configuration WAN, vous devez décocher l’option “Etablir la connexion automatiquement, si nécessaire”.

Sauvegardez et rebootez votre routeur.

Conclusion

Allez dans l’interface d’adminisatration, dans la section Router Status ou équivalent : votre routeur devrait être connecté à Internet et afficher vos informations de connexion ainsi que votre débit maximal en upload et download.

Vous êtes donc connecté au réseau Free dégroupé sans Freebox : notez que vous pouvez être limité par la capacité de votre routeur (notamment les routeurs 802.11b au débit théorique de 11Mb/s) si vous bénéficiez d’une très bonne qualité de ligne (supérieure à 11Mb).

A lire :  Linux : récupérer des vidéos depuis votre terminal avec MovGrab

Pour développer votre projet WordPress ou Woocommerce, faites appel à mon expertise pour réaliser un site rapide, performant et fonctionnel.

Contactez-moi

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Connexion à Free dégroupé sans Freebox

par Matt Lecture: 3 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: