Roch VoisineJ’ai eu des nouvelles de Ben et ses Croco hier soir au téléphone, cela fait du bien d’avoir des nouvelles des potes. Next call is on me guys !

J’ai ensuite filé pour l’Olympia – toujours en VIP, toujours aux frais de la princesse – pour y voir.. non, ne rigolez pas… Roch Voisine. Oui, oui, celui-là même qui faisait se pâmer les filles au collège à la fin des années 80. Et bien figurez-vous que c’était pas mal du tout : pas mal de guitares, quelques violons et quelques bons grooves ont littéralement mis le feu à l’Olympia. J’ai particulièrement apprécié les deux ou trois chansons blues/rock qui ont rapidement effacé les briquets des deux premiers rangs. Tiens, parlons un peu du public : photos de l’artiste à la main, albums prêts à être dédicacés, cadeaux jetés sur scène… ils nous ont tout fait. Y compris courir jusqu’à la scène pour s’y coller, ce qui fait que tout le monde a dû se lever pour voir le reste du concert… argh !

Bon concert, on s’est bien amusés. C’est la première fois que je vais dans cette salle et je la trouve vraiment bien. Elle rappelle un peu la salle Paul Fort à Nantes, en un peu plus élaborée. C’est drôle, je pensais que c’était une salle énorme et en fait non, elle doit accueillir 2000 personnes environ. Et le retour à la maison fut… impossible vu que le RER était fermé pour une cause inconnue. Sleep-crash chez Julia donc.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Concert de Roch Voisine à l’Olympia

par Matt Lecture: 1 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: