Concert Dream Theater au Zenith ParisVendredi 5 octobre a été une journée à marquer d’une pierre blanche, grâce au concert de Dream Theater au Zénith. Accompagné de Pierre-Jean et Aurélien, professeur de musique et shredder aspirant à l’E.N., nous nous sommes joints à la queue déjà formée vers 17h30, pour un concert débutant à 19h30. Un heure d’attente plus tard, nous étions assis quasiment en face, décalés sur la gauche. Et pas de géants devant nous donc vue parfaite sur la scène.

Un sandwich plus tard, j’étais prêt à apprécier le concert. Et les jupes des ouvreuses. Elles ont de très jolies jupes noires et rouges au Zénith…

Première partie : Symphony X

19h25 : Symphony X entame la première partie du concert. Le son était littéralement catastrophique : il n’y avait aucun moyen de discerner les notes que jouait le guitariste, avec sa guitare réglée trop dans les aigus. A contrario, le chanteur était en forme et je lui ai trouvé des accents de Ronnie James Dio à plusieurs reprises.

Le chanteur a monologué un peu, disant qu’il adorait la France et que c’était au Zénith il y a quelques années qu’il s’était fiancé à sa femme et que ses meilleurs amis se trouvaient ici. Mouvement de foule de contentement. Il annonce alors que pour remercier ses fans français, il joueront The Odyssey, morceau qui dure dans les 25 minutes !

Après discussion, nous nous sommes mis d’accord sur le fait que la première partie avait été assassinée, victime d’un d’un sabotage au niveau du son et de la lumière. Le son était de la soupe et trois projecteurs se sont battus en duel en arrosant la foule et me rendant aveugle. Standing ovation des connaisseurs. Je classe Symphony X à côté de Stratovarius désormais.

A lire :  Edgar Cruz - Dream On

Setlist de Symphony X

1 – Intro : Occulus Ex Inferni
2 – Set the World on Fire
3 – Domination
4 – Serpent Kiss
5 – The Odyssey

Dream Theater

8h30, changement de set. Un feu tricolore est suspendu au dessus de la scène et deux fourmis géantes projectent leur regard sur les premiers rangs de la fosse. Le rideau se lève, dévoilant un écran géant et une petite fourmi découvrant le panneau Your Majestic, emblème de Dream Theater. Le feu tricolore était rouge lors de l’installation du set, est passé à l’orange lors de l’intro puis au vert lorsque les projecteurs ont dévoilé la présence des musiciens. Bien senti !

J’ai trouvé le chanteur James LaBrie en forme, fidèle à l’empreinte vocale que je retrouve sur les albums et très puissant. Il nous a d’ailleurs accueilli avec un tonitruant :

Bonjour Paris ! Comment ça fuckin’ va ?
We’re gonna play 2 fuckin’ hours and half for ya !

De quoi mettre l’ambiance et permettre une auto-régulation de la population de la fosse en suivant les principes de Darwin. Heureusement que nous avions des places assises. Je crois que je n’aurais pas supporté d’être compressé dans la fosse. Si le Zénith n’était pas complètement rempli, il devait bien y avoir 5500 personnes dans la salle, une véritable marée humaine.

Autre version de l’intro.

Mike Portnoy, croûlant sous un nombre d’éléments de batterie impressionnant, m’a fait penser à Neil Peart, le batteur de Rush. Il a frappé fort et sec pendant tout le concert et je ne me suis vraiment régalé à écouter et regarder sa prestation – même si j’ai eu l’impression qu’il perdait parfois ses baguettes ?!?

A lire :  Karl Golden and Lui Matthews - All Along The Watchtower

Je n’ai pas trop entendu la basse de John Myung, mis à part pendant son mini-solo/break et le synthé-guitare des années 80 de Jordan Rudess (keyboards) s’est noyé dans le delay et les changements de pitchs. John Petrucci, re-chevelu, a été fidèle à lui-même, enchaînant slow-tempo blues solos et hardcore shred. J’ai particulièrement apprécié la mini-caméra posée devant lui et rendant les solos visibles sur l’écran géant. De même pour les claviers de Rudess.

Un concert de 2h30 qui m’a semblé durer 45 minutes… le son était génial, quasiment d’une qualité CD et les jeux de lumière très bien sentis, parfaits pour l’ambiance rock progressif des morceaux.

Un passage du rappel avec Finally Free.

Setlist de Dream Theater

In the presence of enemies (part 1 & 2)
Strange deja vu
Blind faith
Surrounded (version 2007 : reprise de « Sugar Mice » de Marillion puis « Mother » de Pink Floyd pour le solo et l’intro)
Constant motion
Dark eternal night
Keyboard solo [Rudess]
Lines in the sand
I walk besides you
Take the time
The Ministry of lost souls

Encore

Medley :
I. Trial of tears
II. Finally free
III. Learning to live
IV. In the name of God
V. Octavarium

Bootleg du concert

Voici le bootleg du concert, enregistré avec un micro-track, les pochettes sont incluses : [lien dead].

Un excellent concert ! Je ne connaissais pas vraiment Symphony X et je trouve cela assez épique – on se croirait parfois dans un peplum, avec une guitare aux accents Malmsteen-iens. Dream Theater a répondu à mes attentes, j’attendais secrètement Finally free et son rythme lancinant et nous nous sommes vraiment bien amusés.

Si vous avez l’occasion de voir Dream Theater un jour, nhésitez pas. Soyez assis toutefois !

Articles en rapport:

Matt
Author

Matt est formateur, développeur expert WordPress et WooCommerce, et administrateur réseau chez Codeable.

18 Comments

  1. Matt
    Matt Reply

    Salut Pierre,

    J’ai hésité à prendre mes places et puis finalement je n’y suis pas allé. Comment c’était ?

  2. Avatar

    J’y étais, tout comme j’étais hier soir même salle, 18h…..
    super bootleg en tout cas, y en aura t’il un d’hier?;)
    la qualité en tout cas m’a bluffé!
    je le revis, waou ces souvenirs!!

  3. Avatar

    J’ai eu la chance de voir Symph il y a qq jours à Paris au Bataclan, un truc de fou, une ambiance enorme et un son tres bon !!!
    Voir à un metre de soi, la dextérité d’un Michael R ou le chant d’un des tous meilleurs chanteurs dans notre monde musical, ca tue !!!
    Purée, fallait pas rater ca, c’était ENORRRRRRRRRRRRRRRRRME !!!!!

  4. Avatar

    Bonjour,
    le son devait être sacrement pourri pour en venir à comparer Symphony X à Strato !
    Mon dieu, à part le jeu légato speed des deux grateux, ils n’ont pas grand chose en commun ! Strato est hélas super prévisible musicalement, c’est du « basic speed metal », désolé..
    Puis j’ai eu la chance de voir Sympho a Lyon en mars avec un bon son, c’était fantastique, un pur bonheur !!
    Bref, c’était une très mauvaise comparaison et je tenais à le signaler.

  5. Avatar

    Bender, t’es bien sympa et tu as de l’humour (j’en ai aussi), mais pour aider Sympho à avoir un bon son en Live, il faut juste qu’il ne soit pas en 1ère partie et encore moins de DT ! Si leur chanteur, Russel n’a rien à envier à James Labrie, faut pas oublier que Michael Romeo est reconnu comme un des meilleurs guitaristes dans ce domaine. Alors forcement, quand on lui massacre le son, c’est un peu comme jouer au foot sur une jambe…
    Peu de chance que tu ais assisté au concert en 2000 à l’Elysée Montmartre (tête d’affiche du festival), où ils ont enregistré une partie de leur Live mais là, tu aurais pu te faire une vraie idée.
    Oui c’est vrai que Russel est passionné par l’époque Médieval mais je vois pas le rapport. Aucune allusion dans leur musique et si on commence à comparer Sympho avec Rhapsody, ben faut changer d’oreilles ! mdr
    Je sais pas ce que tu fais comme taf, mais c’est vrai t’as l’air de t’ennuyer…lol
    Bye et a+
    Franck

  6. Matt
    Matt Reply

    Excellent bender !!! J’adorerais voir le sacrifice MTV à coup d’Ibanez ;-)))

  7. Avatar

    faut lancer le symphonyxton, pour aider sympho à pas faire de la purée de music en live.
    je verrais bien une émission de télé ou on verrait des reportages sur des fan de sympho qui souffrent pour apitoyer les gens, et les gens s’inscriraient à des trucs dont les revenus seraient reversés à sympho, des concours de Kro ou de joute mediavale (le chanteur en fait je crois bien, de la joute médievale).

    y’aurai 48h de programmes dédié au prog sur toutes les chaines, et des sacrifices rituels de people MTV à grand coup de gratte Ibanez sur le coin du museau.

    ca serait présenté par gérald holtz avec des cheveux longs et du cuir. Et les mecs de rhapsody pourraient trouver un nom cool genre Symphonyxton of Fire of the Mighty Dragon of the Emerald Sword.

    Putain que je m’ennui au taf moi…

  8. Matt
    Matt Reply

    Oui, je pense que passer en tête d’affiche doit aider pour avoir un son correct. C’est triste à dire mais il semblerait que ce soit comme cela que ça marche !

  9. Avatar

    J’ai lu tout ca, et je confirme! il y a réellement eu un probleme au niveau du son de symphony X.. Je n’étais pas présent ce 5octobre au zénith, mais bien la veille en belgique.. seul le son de batterie de Jason Rullo était plus ou moins bon , quoique pas assez fort (surout niveau grosse caisse). J’espere a présent voir un jour arriver symphony X en tete d’affiche en Belgique, pour avoir (certainement) un meilleur son et pouvoir profiter au maximum de cette musique, jouée par des techniciens exceptionelle..

  10. Matt
    Matt Reply

    Salut Franck,

    C’est vrai que je suis un poil plus jeune que toi, d’environ 10 ans ;-)

    Je ne connaissais pas vraiment Symphony X avant le concert (en fait j’ai acheté ma place au dernier moment, le lundi pour le vendredi !) mais je le classais par instinct du côté Valkyrie métal à la Strato. Je ne me suis pas trompé sur ce coup mais j’ai vraiment eu du mal avec le son. J’étais en face, un peu décalé vers la gauche et le son était vraiment proche de la bouillie de chat. Peut-être est-ce dû au fait que je ne portais pas de bouchons filtrants : plusieurs personnes m’ont rapporté que le son était plutôt bon avec leurs bouchons… Je reste persuadé qu’il y a eu sabotage !

    Je vais me plonger dans quelques discographies ^_^

    A+

  11. Avatar

    Slt Matt ! (et les autres !)
    Ouh là, je me trompe où ca sent la jeunesse ? C’est juste la façon de retranscrire tes émotions qui me fait penser ca, mais bon, je suis vieux (38 ans) ca doit être ca et si ca se trouve, tu l’es tout autant (mais ca m’etonnerait… lol)
    Bref, apparemment, pas grand monde de votre côté ne connait Symphony X, et c’est un peu beaucoup bien dommage… Tout d’abord, si l’on peut comparer les deux guitaristes de Sympho et de Strato, je ne vois pas ca d’un mauvais oeil, mais pour le reste du groupe c’est un peu plus dur.(comparer les deux batteurs serait quand même un crime, c’est vrai JÔrg Michael est aussi carré qu’une boite à rythme mais a tout autant sa chaleur…). J’ai longtemps adoré Strato que j’ai découvert à l’époque de la sortie de Dreamspace. J’ai adoré Sympho dès qu’ils ont été distribué en france (1997)mais pour moi s’il y a des similitudes, les groupes ont tout de même bien chacun leur griffe. A la base Strato pour le côté Symphonique et Sympho (comme tu le dis justement) avec pour ses débuts un grand côté Neo classique de Malmsteen. C’est vrai aussi Russel Allen est fan de Dio, ca s’entend mais plus que Ronnie, ca s’etend ! Son registre est bien plus varié. (je ne conseillerais que trop les 2 albums Heavy de Allen/Lande pour la réunions des 2 parmis les plus grands chanteurs de Metal dans ce bas monde). Pour ceux qui veulent les découvrir un peu mieux, s’il fallait 2 albums, c’est sans aucun doute, « The divine wings of tragedy » et « V ». Mais aimer un groupe ne doit pas le mettre à l’abris des critiques et pour moi la pire punition a été leur cadeau ! Je ne comprends pas comment on peut vouloir placer un titre de 25mn quand on a aussi peu de temps(qui plus est, un titre de cette longueur qui n’est vraiment pas le meilleur et de loin par rapport au « Divine wings » à peine plus court.).
    Alors 3 titres (+ l’intro) du nouvel album, ok, mais franchement, j’aurais de loin préféré 4 standards d’albums en +, un peu plus ancien pour que le plublic non averti sente une variance…
    Pour le son, j’étais côté droit, et je l’ai trouvé « très bon » pour une 1ère partie (ou alors il faut vraiment ne jamais avoir vu d’autres 1ere partie au Zenith ! lol). Tiens ca me rappelle que (et vous allez rire…) le pire concert de ma longue vie, a été au Zenith en 2003, avec, avec … Strato en tête d’affiche, et Sympho juste avant ! (hasard) . Quand même, moi qui connait vraiment bien la discographie de Sympho, je ne reconnaissais pas les titres ! (et dire que le groupe a déclaré que c’était l’un de ses meilleurs souvenirs Live !!! D’ailleurs le dvd bonus du dernier album le prouve, c’est pourave !). Re bref, j’ai vu Sympho de la Loco au Zenith et des bons concerts avec un bon son, ils en ont fait et ce Zenith était loin d’être mauvais ! Par contre, et là, les gentils membres de Dream Theater ne leurs ont vraiment pas fait de cadeaux…
    Je suis completement d’accord avec ce qui a été dit, les 3 spots de merde, genre, groupe qui débute dans un garage, et le bout de scène à la limite du respect, (même pas un Backdrop ! J’ai jamais vu ca ! ), ca craint ! (mais la faute à qui ?)…
    Bon, ben vu la longueur de mes propos sur Sympho, je reviendrais pour DT ! lol
    Je pourrais faire court, genre;
    « Je suis Fan de DT et j’ai adoré ! » Mais non, ca mérite un peu plus long…
    Pour finir, si quelqu’un veut, afin des les découvrir vraiment se faire un « best of » de Sympho, pour faire plus vite, je peux lui fournir les titres essentiels. A noter que leur prod est toujours d’enfer…
    Voilà, désolé pour la longueur et merci pour ta page !
    Franck « angelcry69 »

  12. Matt
    Matt Reply

    Tu as réussi à voir le groupe ! Wow, cela a dû être super de pouvoir discuter avec Petrucci ;-)))

    Oui, c’est assez petit d’assassiner le son des premières parties. Cela n’enlève rien à la tête d’affiche donc autant les laisser jouer dans de bonnes conditions et ne pas gâcher le plaisir des gens. C’est vrai que SX a un petit côté guerrier à cheval/peplum grandiloquent.

    Ps: j’ai rajouté une vidéo de l’intro de meilleure qualité sur dailymotion. Merci à celui qui l’a tournée !

  13. Avatar

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaah veinard! si seulement gt en france. J’ai vu les 2 séparement à lyon, Dream pour le metropolis part II, et ils ont effectivement le bon gout de bosser le son en live à la perfection. C’est détaillé, ca rend pas sourd, génial pour les apprécier. on les avait attendu 2h apres ds le froid, ils sont sortis discuter 3 bon quart d’heure avec nous. depuis que j’ai dis bjrs a petrucci je ne me suis plus lavé la main droite, apres qq années j’ai développer des super pouvoirs :-p !!

    Domage que le son ait été pourri sur Sympho. je les ai vu ds une toute petite salle, balcon en U, lumiere rouge, ambiance de guerriers médiévaux en taverne, les cheveux qui bouge sur le balcon, un son bien lourd mais propre, ct assez violent devant mais fabuleux niveau ambiance.

  14. Matt
    Matt Reply

    Oui, ce nouvel album – intitulé « Spontaneous Combustion » – devrait paraître le 23 octobre 2007 normalement. Etant donné qu’il est composé de chansons sans John Petrucci (qui assistait à la naissance de son enfant), le nom du groupe a été modifié : ce ne sera plus « Liquid Tension Experiment » mais « Liquid Trio Experiment ». Cela devrait être sympa à écouter quand même :)

  15. Avatar

    J’ai adoré mage and Words et Awake… et l’album concept turbulence… mais après j’ai un peu décroché dream theater, mais paraît que portnoy et levin rudess et myung vont refaire un album de LTE (liquid tension Experiment)..

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :