Category

Voyages

Category

Tous nos récits de voyage, car les voyages forment la jeunesse! Vous pourrez y trouver nos expériences, nos coups de coeur et quelques bons plans pour partir dans des coins dépaysants.

Cette année, pour les vacances, j’ai décidé de partir chercher le soleil… en Egypte ! Cela s’est fait un peu au dernier moment : j’ai pris mon billet lundi pour partir deux jours plus tard, mercredi.

Paris – Hurghada

Lever 2h45 du matin, taxi à 3h15, enregistrement à 4h à Roissy Charles de Gaulle où l’on récupère les documents de voyage et le voucher pour le transfert aéroport/hôtel. La journée va être longue ! Embarquement vers 6h, arrivée à Hurghada vers 12h30. L’aéroport est immense, tout en marbre, entièrement climatisé et très peu fréquenté : il était désert à notre arrivée.

Sortis de l’aéroport, on prend une grand claque niveau chaleur : 43° de vent chaud. On se dirige vers les bus qui font tourner leur clim à fond. Un bref coup d’oeil sur notre gauche nous montre cinq égyptiens entassés dans une vieille Peugeot 605 break blanche, les jambes dépassant des vitres nous hélant « tax! » – qui veut dire taxi. On se demande bien comment ils pourraient nous emmener, la voiture est blindée !

Après des heures de montage (sous Muvee puis Adobe Première pour finalement tout recommencer sous Windows Movie Maker – seul programme livré avec Windows qui fonctionne bien si on y réfléchit), me voici enfin en mesure de vous montrer l’envers de notre voyage, ce que vous n’avez pas vu dans le reportage de France 2 :

Tout a été monté avec les photos des élèves et des professeurs. Je me suis bien amusé à mettre tout ça en musique. Le tout a été diffusé lors d’une soirée expo-photo avec des panneaux créés par les élèves lors de l’IDD. Et à l’applaudimètre, on dirait que cela a bien plu !

L’autre jour, je vous avais proposé le reportage de 13h15 le samedi sur notre voyage en Angleterre de manière objective. J’aimerais y revenir en livrant ici quelques réflexions personnelles.

L’organisation et la préparation du voyage

Les élèves ont bûché toute l’année sur la réalisation du dossier : recherches, exposés, mise en page… les différentes pages ont ensuite été reliées pour former un livret qui a été rempli au fur et à mesure des visites. En gros, plus de 6 mois de travail avec les élèves pour préparer le voyage : ils n’allaient pas en terre tout à fait inconnue.

Pour ceux qui n’ont pas suivi la discussion précédente, nous sommes partis avec Verdié : 5 jours avec un départ lundi matin et un retour samedi matin.

Avec mes collègues de l’équipe d’anglais, nous organisons quasiment chaque année (ou tous les 2 ans, selon les moyens) un voyage en Angleterre pour nos élèves. Or cette année, petit chamboulement.

Deux semaines avant le départ, nous recevons un petit coup de fil d’un journaliste de France 2 qui nous a demandé si nous étions partants pour être filmés pendant le voyage. C’était pour le magazine 13h15 le samedi, animé par Laurent Delahousse.

L’inspection académique, le rectorat et notre direction ayant appuyé le projet… nous avons accepté, sans vraiment savoir ce que cela allait donner. François-Julien – alias FidJi – nous a rassuré, ainsi que les parents d’élèves : le but du documentaire est de rappeler ce que cela fait de partir en voyage scolaire à l’étranger avec ses copains/copines quand on a 14-15 ans…

Nous voilà donc partis (48 élèves et 5 profs) avec l’équipe de tournage, composée de François-Julien Piednoir (reportage) et Vivien Roussel (images) capturant toutes les impressions de nos élèves ! Et bien voici ce que cela donne :

Las Vegas

Nous sommes à Las Vegas et c’est aujourd’hui que nous repartons à New York. Les valises sont prêtes dans les chambres et nous descendons pour prendre le breakfast. Ce n’est pas toujours facile de trouver où prendre le petit déj’ dans les pays anglophones, ça finit souvent dans des fastfood par dépit. Ayant fait le tour de l’hôtel, c’était Mc Donald’s (oui, oui, à l’intérieur de l’hôtel) ou le diner. Nous choisissons le diner et optons pour un brunch, histoire d’être bien calé : omelette pomme de terre, bacon, cheddar, champignons, saucisses, toasts and jam. Perfect brunch in Vegas !

Las Vegas : Fremont Street Experience - Summer of 69Dans mon récit de voyage de l’US Summer Trip, je vous ai parlé à plusieurs reprises de Fremont Street et des spectacles auxquels on peut assister gratuitement.

Et bien aujourd’hui, je vous offre un petit aperçu du Fremont Street Experience, le dôme qui recouvre quasiment tout Fremont Street et sur lequel sont projetés des films et animations.

En août 2009, on célébrait les 40 ans du festival de Woodstock – le mythique Summer of 69. Voici donc ce que l’on pouvait entendre et voir au Fremont Street Experience :

Notez comme dans la première minute de la vidéo, toutes les devantures de la rue sont illuminées. Dès que la musique commence à jouer et que les premières images défilent, tous les casinos et restaurants éteignent leurs lumières pendant le spectacle.

Voici la neuvième journée de l’US Summer Trip.

Il est 6h du matin et nous sommes déjà dans le hall sud du Golden Nugget, qui se trouve être quasiment en face du Plaza, ce qui est plutôt pratique. Nous attendons le bus qui doit nous emmener à l’aérodrome de Boulder City.

Quelques bus s’arrêtent, on demande aux chauffeurs qui nous disent que ce sera le prochain. On en profite pour commander les petits cafés du matin. J’étais encore en train de me brûler les lèvres lorsque le chauffeur annonce que son bus est tout neuf et qu’il n’accepte personne avec des boissons dans le bus. Du coup, tout le monde a dû balancer son café… pas cool !

Bus to Boulder City

Le bus s’est arrêté dans plusieurs grands hôtels du Strip donc cela nous a permis de voir les entrées des hôtels que nous n’avions pas encore vu. L’hôtel Excalibur me fait vraiment rire, on a l’impression que l’on va dormir chez Mickey !

Le chauffeur est un petit comique et se moque gentiment de tout ceux qui montent dans le bus. Il nous donne aussi quelques tips de choses à voir à Vegas (les fontaines du Bellagio le soir par exemple).

On arrive à Boulder City qui se trouve à 20 miles de Las Vegas. A l’origine, la ville a été créée en 1931 – au moment de la Grande Dépression – pour les ouvriers qui ont construit Hoover Dam. Elle a été conçu par le gouvernement fédéral pour être une ville idéale et représentant l’avenir. Boulder City compte 15 000 habitants et est une petite ville tranquille qui fait beaucoup penser à celle d’Eurêka : mêmes rues, même ambiance !

Plane ride to The Grand Canyon

Arrivée à l’aéroport. Après quelques minutes d’attente, notre pilote s’approche vers nous. Il porte les lunettes de Top Gun et marche quasiment comme s’il était au ralenti, avec le vent de la piste dans les cheveux – très drôle ! Nous prenons place dans un petit avion qui peut emmener 12 personnes. Curieusement, on fait moins les malins – ce n’est pas la même chose que de monter dans un avion d’une compagnie « standard ».

Ceinture bouclée, appareils photo sortis, audio-guide sur les oreilles. Les moteurs se mettent en marche et après un ou deux soubresauts, l’avion décolle. Cela roule pas mal de droite à gauche !

Nous passons au-dessus de Boulder City puis au-dessus de Hoover Dam, un barrage sur la Colorado River à la frontière entre l’Arizona et le Nevada :

Voici la huitième journée de l’US Summer Trip.

Il est 5h du matin et nous nous trouvons à l’entrée du Plaza, sous les milliers d’ampoules qui en constituent le plafond. Il fait tellement chaud là-dessous que l’on commence quasiment à transpirer !

Nous attendons un bon quart d’heure. Jack regarde sa montre et commence à s’inquiéter de ne pas voir le guide arriver. Les minutes passent et son anxiété grandit. Au fond de moi, je ne désespère pas, j’ai la foi. Je lui dis mais cela ne le rassure pas.

Quelques minutes plus tard, un mini-van arrive : c’est notre guide ! Il s’excuse de son retard et nous annonce que nous serons les seuls lors de cette visite guidée :

G : Nobody is crazy enough to do Death Valley on the hottest summer day !
M : Well, we are :)

Breakfast at the gas station

Nous sortons de Las Vegas puis nous arrêtons à une station service : notre guide en profite pour faire le plein, nettoyer le pare-brise et vérifier ses niveaux tandis que nous allons acheter de l’eau. Si c’est le jour le plus chaud de l’été et que l’on se retrouve dans le désert, mieux vaut avoir quelque chose à boire.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :