Tag

metal

Browsing

Il y a des jours où je joue Tainted Love de Marilyn Manson en boucle, comme ça, pour le plaisir.

C’est la version du film Not Another Teen Movie (Sex Academy en français – paye ta traduction!), sorti en 2001. Je vous recommande le film si vous êtes fans de film de campus, il est pas mal.

Le clip montre Marilyn Manson arrivant dans une soirée de lycée accompagné de plusieurs amis gothiques et met en scène plusieurs acteurs du film ainsi que le batteur du groupe Slipknot, Joey Jordison, et Tim Skold qui n’était pas encore membre du groupe à cette époque.

La chanson a par la suite été incluse sur l’album The Golden Age of Grotesque (2003) en tant que piste bonus.

Buckethead est le nom d’artiste de Brian Carroll, un guitariste multi-instrumentaliste et compositeur américain né à Huntington Beach en Californie, en 1969. Apparaissant toujours masqué, il porte un seau en carton (KFC) renversé sur la tête, d’où le surnom de «bucket».

Ce shredder comptabilise au total 42 albums solo entre 1992 et 2012 (soit 20 ans) – pas mal pour un guitariste! Et ce, sans compter ses nombreuses collaborations (Praxis, Guns N’ Roses) : il a composé sur plus de 50 albums d’autres artistes.

Petit aperçu avec Soothsayer :

Son style est totalement éclectique : cela va du progressive metal, funk, blues, jazz, bluegrass, ambient à la musique avant-gardiste.

En anglais, soothsayer désigne l’oracle, le devin, celui qui dit la bonne aventure ou peut prédire le futur.

Jeudi soir, je suis allé voir Soror Dolorosa, Les Discrets et Alcest au Ferrailleur de Nantes, situé dans le Hangar à Bananes (sur le quai des Antilles de l’Île de Nantes), accompagné de Jack.

Arrivés un peu en avance, on a fait le tour du Hangar à Bananes, qui est en fait un complexe de restaurants, pubs, crêperies, boites de nuit… C’est bien situé si on veut faire du bruit vu que c’est loin de tout mais c’est un beau complexe, bien éclairé.

Soror Dolorosa

Premier groupe de la soirée, Soror Dolorosa nous délivre du gothic/cold wave froid mais bon. Le chanteur porte une sorte de costume moulant que n’aurait pas renié un luchador mexicain des années 80 mais j’ai bien aimé. Le maquillage rappelait vaguement Alice Cooper mais la voix au mixage était trop faible.

Les Discrets

Alors, les Discrets. Plutôt métal.

Heu, comment dire ? Le chanteur a chanté _vraiment_ faux dès les premières notes alors j’ai un peu de mal à rester objectif mais allez jeter une oreille sur leur MySpace.

Alcest

J’ai découvert Alcest sur Internet et j’ai failli en parler sur le blog l’été dernier et puis une chose en amenant une autre… j’ai oublié !

Alcest est donc un groupe français monté par Neige (chant, guitare, basse, claviers) et Winterhalter (batterie). Le genre musical du groupe a évolué au fil des albums, devenant un mélange de shoegaze et de post-rock, avec quelques éléments de black metal.

Souvenirs d’un autre monde :

Samedi soir, j’ai assisté au concert de Steve Lukather (ex-guitariste de Toto, entre autres) à l’Élysée Montmartre à Paris.

Une fois n’est pas coutume, je suis en avance. La salle se remplit tranquillement et au moment où le concert commence (pile à l’heure, 20h30), elle est quasi bondée.

Pas de première partie, Steve Lukather arrive sur scène avec le reste de son groupe : Steve Weingart aux claviers, Eric Valentine aka « Mister Chocolate » à la batterie et Renée Jones à la basse.

Le son était pas mal, même si je pense que l’on n’entendait pas suffisamment la basse.

Certains morceaux m’ont rappelé Dream Theater dans leur composition déstructurée, un morceau a été joué tout doucement genre jazz-rock, il y a eu des morceaux blues, d’autres acoustiques, du shred, du prog… le show est très varié !

Dimanche soir, je suis allé voir Anathema, Anneke Van Giersbergen et Petter Carlsen à l’Elysée Montmartre, dans le 18ème arrondissement de Paris, arrêt de métro Anvers sur la ligne 2. Il y avait bien 400 mètres de queue quand je suis arrivé. Le concert était prévu à 17h30 mais les portes ne se sont ouvertes que bien bien plus tard…

J’ai trouvé une bonne place sur la gauche de l’ingénieur son et lumière, adossé à une barrière. A cet endroit, le parquet est légèrement rehaussé, ce qui m’a permis de voir au dessus des grands (et ça, c’est rare!).

Petter Carlsen

18h45, le concert commence. Petter Carlsen, c’est une seule guitare, branchée en son clair. Superbe voix. Le rythme est plutôt lent mais c’est extrêmement agréable à écouter. Il invite progressivement Anneke Van Giersbergen puis Danny Cavanagh à le rejoindre sur scène. Vraiment sympa ça d’inviter les autres sur une ou deux chansons.

Petter Carlsen feat. Anneke van Giersbergen & Danny Cavanagh – The Sound Of You And Me :

J’ai adoré.

Jeudi dernier, je suis allé voir Spock’s Beard et Enochian Theory à la Scène Bastille, dans le 11ème arrondissement de Paris. Pour l’occasion, mon père et ma sœur m’ont accompagné. A cause d’un RER annulé, j’ai loupé la moitié de la première partie mais j’en ai entendu assez pour me faire une idée.

Première partie : Enochian Theory

Enochian Theory est un groupe de métal/rock-progressif britannique constitué de Sam Street à la batterie, Shaun Rayment à la basse et Ben Harris Hayes aux chants/guitares/claviers. J’ai bien aimé le mélange : il y a eu du métal classique, des morceaux très aériens et lancinants, un peu de growl. Je n’ai pas assisté au début mais je ne connaissais pas ce groupe et cela m’a bien plu.

Photos par YoG - http://www.yog-photography.com

Par contre, j’ai remarqué qu’il manquait un guitariste : on pouvait entendre des loops et une rythmique qui n’était pas jouée par le guitariste. Apparemment, le groupe s’est défait d’un de ses guitaristes, ce qui explique cela.

Spock’s Beard

Spock’s Beard est sans conteste l’un des meilleurs groupes de rock progressif américain, créé en 1993 par les frères Neal Morse (claviers) et Alan Morse (guitares).

Neal Morse a fait une carrière solo et Spock’s Beard compte actuellement 4 membres : Nick D’Virgilio (lead vocals, drums, guitar, keyboard), Alan Morse (guitar, vocals), Ryo Okumoto (keyboards, vocals), Dave Meros (bass guitar, vocals, keyboard) et Jimmy Keegan qui est leur batteur live.

Nous sommes en juin ! Et ça veut dire que l’année scolaire tend vers la fin – d’ailleurs les conseils de classe ont déjà commencé pour les 3èmes.

Juin, c’est aussi le mois préféré d’AC/DC pour venir jouer à Paris. Je n’ai pas de place mais je vous propose une séquence souvenir pour vous mettre la patate, Thunderstruck version Live At Donnington 1991 :

Un peu de guitare aujourd’hui avec Andy Timmons, guitariste américain qui a joué avec Danger Danger, Pawn Kings et Andy Timmons Band (ATB) mais aussi avec Steve Vai et Joe Satriani , Eric Johnson, Steve Morse, Mike Stern, Ace Frehley, Ted Nugent, the Beach Boys, Lesley Gore, Gordon Waller, Paula Abdul, Paul Stanley, Kip Winger…

Voici Gone, issu de l’album Resolution (2006) :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :