Scarlett Johansson sort un album, Anywhere I Lay My Head, constitué de 11 chansons : 4 chansons écrites par Tom Waits, 6 chansons écrites par Tom Waits et Kathleen Brennan et une composition originale intitulée Song for Jo.

Je vous propose d’écouter le titre Falling Down, auquel David Bowie a contribué :

L’album, produit par Dave Sitek (du groupe TV on the Radio), sort le 20 mai 2008.

Tracklist

  1. « Fawn » (originally on Tom Waits’ album Alice) – 2:32
  2. « Town with No Cheer » (originally on Tom Waits’ album Swordfishtrombones) – 5:03
  3. « Falling Down » (originally on Tom Waits’ album Big Time) – 4:55
  4. « Anywhere I Lay My Head » (originally on Tom Waits’ album Rain Dogs) – 3:38
  5. « Fannin Street » (originally on Tom Waits’ album Orphans: Brawlers, Bawlers & Bastards) – 5:06
  6. « Song for Jo » – 4:09
  7. « Green Grass » (originally on Tom Waits’ album Real Gone) – 3:33
  8. « I Wish I Was in New Orleans » (originally on Tom Waits’ album Small Change) – 3:59
  9. « I Don’t Want to Grow Up » (originally on Tom Waits’ album Bone Machine) – 4:11
  10. « No One Knows I’m Gone » (originally on Tom Waits’ album Alice) – 2:57
  11. « Who Are You? » (originally on Tom Waits’ album Bone Machine) – 4:49

Cela reste effectivement bien dans la tête ! Merci Julia pour l’info :)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Articles en rapport:

Matt
Author

Matt est formateur, développeur expert WordPress et WooCommerce, et administrateur réseau chez Codeable.

4 Comments

  1. Matt
    Matt Reply

    J’ai écouté l’album en entier… c’est vrai qu’on s’ennuie pas mal vu que les reprises sont moins bien que les originales. Pour juger, il faudrait avoir que des chansons de Scarlett, originales cette fois.

  2. Matt
    Matt Reply

    Ah oui tiens, Youtube l’a retirée à cause de la maison de disque. Je l’ai remise (merci Yahoo !).

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :