Aujourd’hui, séance Groupe de Référence (GR) à l’IUFM. Au programme : présenter une activité qui a bien marché avec nos élèves. Arthur prévient notre formateur qu’il sera absent l’après-midi pour cause de conseil de classe. La réponse fuse : “bon et bien Arthur, vous passerez en premier !”. Vraiment au taquet notre formateur aujourd’hui ^_^. Nous avons fait un bref retour sur les soutenances de mémoire : tout notre groupe a été validé, ce qui n’est pas le cas dans les autres disciplines (Maths, Lettres, Histoire-Géographie) qui ont tous 3 ou 4 stagiaires recalés. Toujours bon à savoir. Et l’on a appris que Woo-Hoo est désormais out. Poor guy. Nous avons ensuite dû signer une demande d’autorisation de publication de nos mémoires sur l’intranet de l’IUFM, que la plupart ont refusé. Le reste de la journée a été consacré à la présentation de nos activités – j’ai présenté ma Webquest, tranquille.

Restaurant avec Magali, Arthur et Arnaud – comme des princes – avant de retourner pour quelques heures de folie. Notre RGR nous présente alors un extrait vidéo : “le drill en action”. Il s’agit d’un professeur qui montre comment ses élèves arrivent à communiquer avec les drills : chaque élément linguistique forme une brique qui peut changer de place selon les formes des phrases. Et là le choc : le film date de la fin des années 80 (coiffures, lunettes, vêtements… fou-rire assuré !) et la classe est impressionnante : 18 élèves, pas un qui bouge, tout le monde participe en théatralisant avec des gestes, intonation et accent parfaits. A croire qu’ils ont fait le Cours Florent. Et ils sont en 5ème. Des premières ou terminales d’aujourd’hui seraient incapables d’une telle prouesse, sérieusement. Morceaux choisis, énoncés par le prof :

Qui gagne en fluidité perd en timidité !
Le message va au-delà de la bouche, plus loin que l’oreille !
If you sugar the drill, they will swallow the pill
Au commencement était le drill en action… instrument docile d’expression personnelle et originale !

Dommage que ce soit décontextualisé parce qu’il est vraiment impressionnant de voir ce que ces élèves étaient capables de dire, surtout avec l’accent, les question-tags, l’aisance face à la classe approchant l’absence d’inhibition. Cela laisse rêveur tellement cela semble utopique dans nos situations de classe d’aujourd’hui. Je m’en ferais bien une cassette tiens !

A lire :  Un mémoire traînant...

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

If you sugar the drill, they will swallow the pill

par Matt Lecture: 2 min
8

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: