Sometimes...Il y a des jours où je me demande qui de mes élèves ou de mes collègues remporte la palme de la bêtise. Et puis il y a des jours où la question ne se pose même pas. Comme aujourd’hui par exemple.

Sortant de ma salle avec l’air du prof qui vient de faire un cours sympa avec des activités variées et en ayant eu le temps de faire copier la trace écrite à ses apprenants motivés sans rush inutile, je ferme les lumières de la salle, me retourne d’un geste souple et ferme la porte d’un tour de clé. Re-tournement tout en souplesse. Je me retrouve nez-à-nez avec quelques élèves :

X : hé M’sieur on sait où vous z’habitez !!!
Y : wesh M’sieur vot’ numéro de télephone c’est bien le 0xxxxxxxx…….
Z : hé M’sieur vous habitez rue de la ………

Je glisse mon masque du prof qui s’en fout et sur qui tout glisse tout en débitant une banalité. On ne me l’avait jamais faite celle-là et j’avoue que c’est quelque chose qui me met un peu mal à l’aise. Il faut déjà avoir l’idée (oisiveté, mère de tous les vices) puis ensuite la concrétiser, donc faire un effort de recherche. Hum. Je descends en salle des profs.

B : tiens Matt, il y a des élèves qui ont ton adresse…
M : ah oui ben je m’en passerais bien tiens ! Je me demande bien ce qu’ils ont encore ceux-là…

Café pris, je me dirige vers le CDI afin de trouver un lecteur DVD qui soit compatible DivX, histoire d’initier mes LV2 aux séries américaines en version originales. Passant devant la documentaliste, je l’entends prononcer les prénoms des trois ou quatre touristes qui m’avaient abordé plus tôt :

A lire :  Quand tu demandes aux élèves qui veut réciter le cours

Psycho-B!atch : …. X, Y et Z ont été très sages….
M : Excuse-moi, tu parles de X, Y, Z ?
Perhaps your purpose in life is to serve as a warning to othersPsycho-B!atch : oui, ils étaient au CDI toute l’heure d’avant. Je ne les ai pas entendu !
M : Ah… et ils ont fait quoi ?
Psycho-B!atch : ah ben ils cherchaient ton adresse alors je leur ai donné les pages jaunes. Ils ont été très silencieux…

Le regard que je lui ai lancé a valu beaucoup plus qu’un grand discours. Notre documentaliste Psycho-B!atch vient d’inscrire un nouveau record de bêtise dans les annales du collège… C’est à se demander si certains réfléchissent avant de faire quoi que ce soit – elle devait bien se douter qu’elle faisait quelque chose d’irresponsable.

Inquiétant, non ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Articles en rapport:

15 Comments

  1. Avatar
    L'inconnu number 2 Reply

    Franchement si c’est mme G ca m’aurais pas étonné

  2. Avatar
    L'inconnu(e) Reply

    Ou sinon y’a une autre solution ; L’attacher a un lit et la découper doucement en morceaux :p Non je rigole , L’accrocher à une arbre par les mains et la tabasser a coup de batte ^^

    Mais c’est laquelle documentaliste , Mme G ou Mme D ?

  3. Avatar

    Arrrrrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh il faut éliminer les gens comme ca. La seule arme possible est le bazooka !!!!

  4. Avatar

    Ah oui, il y en a des comme ça ! Et quand on est c.. et adulte, il n’y a plus rien à faire.

  5. Matt

    Ah oui, le lancer de tomahawk n’aurait pas été mal non plus… je garde l’idée pour la prochaine fois. Il y a toujours une prochaine fois !

  6. Matt

    La première pensée qui m’est venue, c’est un bon coup de batte… je lui quand même fait part de mon mécontentement. This is for ya Psycho-B!atch :

    Golf Grenade

  7. Avatar

    Faut se la jouer Conan the Barbarian style !!
    A la hache que tu la punis la vilaine !!

  8. Avatar

    Did you kill that retarded bitch !!! That’s insane, I can believe you didn’t tell her anything ! What’s wrong with her, that’s totally inbelievable ! All right, tomorrow slap her for me !

  9. Avatar
    baptiste.franchina Reply

    Un peu d’attention, c’est tout ce dont ils ont besoins… ! Pour la documentaliste, une petit gifle.

Reply To daria Cancel Reply

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: