La journée d'aujourd'hui a commencé par la mise à jour de WordPress version 1.5.2, sans aucun accroc - comme à l'accoutumée. Cela m'a poussé à regarder le petit calendrier de la page d'accueil et de constater que je n'ai pas respecté mon rythme de production... et pour cause : d'abord le bar, qui me prend la partie de la nuit que je consacre habituellement au site, à mes scripts etc. Ensuite, une visite de taille : ma grand-mère et ma marraine ont débarqué à la maison pour deux semaines et il faut les occuper un petit peu. Du coup, ma présence sur le Net se fait un peu moins visible. J'ai même calculé le nombre de Mo que je peux télécharger tous les jours, histoire de ne pas exploser le quota Wanadoo de 5 Go en deux jours... dur dur de se restreindre lorsqu'on est habitué à l'illimité.

Allez, je m'étais promis de ne pas trop parler du bar mais vu que cela occupe une bonne partie de mes journées (grasse mat' et sieste) et de mes nuits, il m'est assez difficile de faire impasse dessus. J'ai eu la chance hier de pouvoir discuter avec les quelques Anglaises qui viennent depuis quelques jours : j'ai littéralement halluciné lorsque j'ai vu débarquer les 3 premières filles accompagnées de leurs amies - que des top-models ou peu s'en faut ! Et visiblement, je n'ai pas été le seul surpris : tout le comptoir s'est retourné sur leur passage et j'essuie depuis trois jours regards envieux et remarques salaces des habitués masculins du bar, sous prétexte que j'ai la tchatche facile en anglais et que j'ai tendance à servir les filles plus rapidement que les garçons. Possible ;-). Bref, je les sers donc et entame un tour de salle, histoire de rapatrier quelques verres vers le comptoir. Et là, voilà que je me trouve nez à nez avec deux mannequins qui insistent pour être prises en photo à mes côtés, genre coureur cycliste qui vient de gagner une étape du Tour de France. Je me prête au jeu et voilà que je sens deux mains me caresser les fesses tandis que celle de droite me plante un baiser plantureux sur la joue. Sûrement le clou de la saison au Rocher pour l'instant ^_^.

A lire :  "Un schmilblick s'il vous plaît !"

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Top-models britanniques au Rocher !

par Matt Lecture: 2 min
2

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: