Tag

violence

Browsing

Luther revient sur la BBC pour une cinquième saison de quatre épisodes.

Lorsque les ombres sans lune de Londres donnent naissance à un nouveau cauchemar, DCI John Luther (interprété par Idris Elba) est de nouveau appelé à s’immerger dans les profondeurs de la dépravation humaine.

Alors que les assassinats monstrueux et apparemment aveugles deviennent de plus en plus audacieux et publics, Luther et la nouvelle recrue D.S. Catherine Halliday (jouée par Wunmi Mosaku) sont pris dans un enchevêtrement complexe de pistes et de fausses directions qui semblent conçues pour protéger une corruption intouchable.

Mais alors même que l’affaire le rapproche plus que jamais du véritable visage du mal, Luther, réticent, est obligé de faire face aux démons sans sépulture de son propre passé récent. En revenant dans la ligne de tir, il doit choisir qui protéger et qui sacrifier.

Quel que soit son prochain geste, cela aura des conséquences dévastatrices pour son entourage – et changera John Luther pour toujours.

La troisième saison de Preacher a été diffusée sur AMC.

Preacher saison 3 photo

La saison commence avec un flashback dans lequel on voit la mère de Jesse qui essaie de fuir sa propre mère – Madame L’Angelle, qui est une sorcière vaudou. La mère de Jesse est arretée par les hommes de main de Madame L’Angelle, T.C. et Jody. Lorsqu’elle avale une photo de Jesse, Marie L’Angelle lui ouvre le ventre, retire la photo, puis laisse mourir sa propre fille.

Retour dans le présent. Jesse and Cassidy arrive à Angelville avec le corps de Tulip, à la recherche de la grand-mère de Jesse. Jesse l’implore de ramener Tulip à la vie, et lui promet tout ce qu’elle veut en échange. La grand-mère envoie Jesse et Cassidy lui procurer les choses dont elle a besoin pour le rituel.

Jesse doit se rendre chez le clan rival, les Boyds, avec Jody, l’homme qui a tué son père, pour obtenir du transpoil. Pendant ce temps, Tulip est au Purgatoire et revit des scènes traumatiques de son enfance…

Preacher revient pour une seconde saison sur AMC.

Preacher saison 2 photo

Jesse, Tulip, et Cassidy commencent leur quête pour trouver Dieu mais cette entreprise est rapidement stoppée par l’arrivée d’une voiture. Une chose en amenant une autre, c’est bientôt toute une ribambelle de voitures de police qui se lance à leur poursuite.

Lorsque leur voiture s’arrête faute d’esssence, Jesse utilise Genesis pour forcer les policiers à faire des choses gênantes mais ils sont brutalement interrompus par l’arrivée du Saint of Killers qui commence à massacrer tout le monde. De justesse, le trio parvient à s’échapper et retrouve Mike, un érudit évangéliste que Jesse connaît par son père.

Mike révèle que la manager d’un strip club local a été témoin de la venue fréquente de Dieu dans son établissement. Mike se donne la mort lorsque le Saint of Killers arrive, peu de temps après le départ du trio, pour s’interdire de révéler où se trouve Jesse.

Au strip club, la manager est obligé de dire à Jesse et Tulip que Dieu ne venait uniquement que parce qu’il aimait la musique jazz. La manager meurt d’une balle perdue alors que Cassidy se battait avec un agent de sécurité.

Plus tard ce soir là, dans un motel, Jesse voit le Saint of Killers marcher dans la rue et apprend que Genesis n’a aucun effet sur lui…

Voici la seconde saison d’Happy Valley.

Happy Valley saison 2 photo

Dix-huit mois après les évènements de la première saison, Catherine reprend le travail et a reçu une médaille, la Queen’s Police Medal (QPM), qui récompense sa bravoure lorsqu’elle a sauvé Ann Gallagher (Charlie Murphy) des mains de Tommy Lee Royce (James Norton), qui est en prison à vie.

Lorsque la mère de Royce est retrouvée assassinée, Catherine se retrouve impliquée dans une série de meurtres. Alors qu’elle cherche à prouver son innocence, on lui demande d’enquêter sur une opération de trafic de personnes liée aux meurtres en série.

Pendant ce temps, le Detective Superintendent Andy Shepard (Vincent Franklin) et la Detective Inspector Jodie Shackleton (Katherine Kelly) commencent à suspecter qu’une des victimes du tueur en série a en réalité été tuée par quelqu’un d’autre.

Le petit-fils de Catherine, Ryan, est approché par quelqu’un, ce qui va engendrer toute une série de réactions chez Catherine.

Preacher est une série télévisée américaine basée sur les comics Preacher de Garth Ennis et diffusée sur la chaine AMC. La série est créée par Seth Rogen, Evan Goldberg et Sam Catlin.

Preacher saison 1 photo

Dans le pilot de la série, une entité traverse la galaxie pour arriver sur terre et prendre possession d’un prêtre en Afrique avant que celui-ci n’explose. Ce phénomène se répète également dans un temple sataniste en Russie et dans un rassemblement de l’église de Scientologie.

Pendant ce temps, au Texas, Jesse Custer est un prêtre au passé sordide qui commence à perdre foi dans son église et se demande s’il ne devrait pas tout plaquer. Tulip O’Hare, une femme mystérieuse qu’a connu Jesse dans le passé, lui propose un travail mais Jesse refuse.

Cassidy, un vampire Irlandais, atterrit au Texas après un épisode violent dans un jet privé. Jesse est confronté au mari d’une de ses ouailles mais il le maitrise rapidement, lui et ses amis, et fait la connaissance de Cassidy à cette occasion.

L’entité apparaît dans l’église et prend possession de Jesse. Trois jours plus tard, Jesse se réveille et décide de ne pas quitter l’église, considérant que sa tâche n’est pas terminée.

La série est plutôt violente et les couleurs et la manière de filmer assez spéciales – on peut rapprocher la série Utopia, même si le contexte et l’histoire sont totalement différents. C’est un peu barré mais pas mal du tout.

Voici le grand retour de Luther après plus de deux ans d’absence.

Luther saison 4 photo

Nous retrouvons Luther en congé de la police, faisant profil bas dans un cottage délabré. Une visite de ses collègues, DCI Theo Bloom et DS Emma Lane, lui apporte une information choquante qui l’attire de nouveau à Londres dans une nouvelle quête de vérité.

Au même moment, un tueur en série cannibal frappe la ville, dévorant des morceaux de corps partout où il passe.

En suivant la piste d’indices menant d’une scène de crime à l’autre, DSU Martin Schenk et son équipe doivent travailler sur la logique tordue qui relie chaque victime. Mais cet ingénieux meurtrier met en difficulté les membres de l’équipe de Schenk et joue avec eux avec toujours un coup d’avance.

Luther fait un retour trimphant, déterminé à capturer le tueur avant qu’un autre corps mutilé ne rejoigne la liste des victimes. Mais Luther est toujours obsédé par les fantômes de son passé et il lui faudra toutes les fibres de son être pour garder sa raison.

Voici Happy Valley, une excellente mini-série anglaise diffusée sur BBC One.

Happy Valley saison 1 photo

À Nestling, dans la région des vallées du Yorkshire, le sergent de police Catherine Cawood, divorcée, vit avec sa soeur et son petit-fils, qu’elle élève. Catherine s’est secrètement promis de venger sa fille, qui s’est suicidée huit ans plus tôt après un viol dont elle ne s’était jamais remise.

Alors qu’elle semble finalement reprendre le dessus, elle apprend que Tommy Lee Royce, l’homme qu’elle juge responsable de ce suicide, sort de prison ayant purgé une peine pour d’autres faits.

Elle devient rapidement obsédée par l’idée de se confronter à lui, ignorant qu’il est impliqué dans une organisation criminelle visant à enlever une jeune femme afin d’en obtenir une rançon.

J’aime beaucoup la bande-annonce de Cyberpunk 2077, un jeu vidéo qui a été annoncé en 2012 mais qui n’est toujours pas sorti :

Basé sur la série de jeux de rôle sur table Cyberpunk, ce jeu d’action est développé par CD Projekt RED, un développeur polonais de jeux vidéo.

Cyberpunk 2077 se situe dans un monde futuriste dystopique dans lequel une société humaine dégénérée coexiste avec de la technologie ultra-moderne. Le jeu se veut mature et ambitieux, avec une histoire non-linéaire et avec différentes classes de personnages.

Il y aura des perspectives à la fois first-person et third-person et les voix seront énoncées par des natifs des pays de chaque nationalité des personnages, pour plus de réalisme.

Lorsque je fais ma séquence sur les Natives avec mes 3èmes, je leur montre quelques extraits de la série Hell on Wheels.

Cela leur montre les conditions de vie de l’époque, les tenues vestimentaires, le racisme et l’intolérance… bref, c’est très instructif et cela les fait parler.

Cette scène en particulier les touche beaucoup : il s’agit de la scène de l’épisode 1×09 où les Natives se font massacrer par les hommes du régiment :

La musique de Mumford & Sons est superbe et contraste avec la violence des images.

Voici la seconde saison d’Utopia, diffusée sur Channel 4.

utopia-s2

La série nous ramène dans les années 1970, quand Philip Carvel commence à travailler sur Janus avec Milner. Alors qu’il teste le virus sur son fils réticent, Pietre, il conduit une expérience macabre sur un lapin avec l’espoir de susciter une réaction de la part de son enfant.

Il pense avoir échoué jusqu’à ce que sa femme achète un lapin à Pietre qui le tue juste après. Sa femme le jette dehors et quelques mois plus tard, elle meurt en donnant naissance à Jessica, que Carvel élève seul.

Cinq ans plus tard, sans rien dire à Milner, Carvel ajuste la formule du virus…

Après presque un an et demi, Utopia s’apprête à faire son retour sur Channel 4 pour sa seconde saison.

Thriller énigmatique, Utopia se centre sur un groupe de personnes que rien ne connecte au départ, mais qui vont se rencontrer grâce à leur intérêt pour un étrange graphic novel. Leur existence va alors être bouleversée quand ils vont se retrouver pris au cœur d’une conspiration et être poursuivis par une mystérieuse organisation.

Vous pouvez trouver la première saison ici :

ou le résumé de la première saison, pour se rafraîchir la mémoire (attention, contient des spoilers de la saison 1, bien évidemment) :

Retour sur nos écrans ce mois-ci.

J’ai regardé Django Unchained avec mes Premières la semaine dernière et dans la bande originale du film, j’aime beaucoup le morceau Too Old to Die Young de Brother Dege, un artiste du deep south des Etats-Unis :

C’est catchy !

J’ai bien aimé le film aussi, pas aussi violent qu’annoncé, surtout si on le considère comme un western (qui par définition est violent).

Le traitement de la question raciale et du racisme aux USA aide bien à la prise de parole. Je m’arrête là, sinon je vais faire la critique du film ;-)

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: