Je fais partie d'une génération qui aura connu avant et après internet. Quand j'étais môme, les ordinateurs étaient peu répandus et les accros du micro étaient vus comme des freaks échappés d'un cirque.

mixtape

A l'époque, il y avait peu de moyens de découvrir de nouvelles musiques et bien souvent notre apprentissage se faisait au travers d'un grand frère ou d'un cousin plus âgé qui nous disait - un brin moqueur - "tiens écoute ça te changera de Chantal Goya". C'est ainsi que se faisaient les passages de témoins entre générations et l'on découvrait avec émotion un nouveau groupe. Et comment écouter ces musiques ?? Pas le choix, 33 tours ou cassettes. Autant dire que l'on pouvait difficilement passer d'un morceau à l'autre. Donc on écoutait... On prenait le temps parce que l'on avait pas grand chose d'autre à faire à part un foot ou jouer sur la NES (sans sauvegarde nondedjiu !).

Je me souviens que l'on pouvait copier des cassettes mais ça prenait des plombes. En gros les albums tournaient, je dois avoir encore une centaine de K7. Mais je les connaissais par coeur. C'étaient mes albums préférés qui tournaient en boucle...

En 86, on a eu notre première platine CD. J'avais 8 ans mais je me souviens trés bien de son arrivée. Plus besoin de rembobiner, changement à la volée etc... Puis le premier PC graveur en 95. Plus besoin de K7 du tout. Puis internet bas débit puis ADSL en 2002. Les capacités des disques durs qui s'envolent... La possibilité de tout écouter...

A lire :  Bash : réparer les tables MySQL en cas de crash

Sur mon iPod Touch, j'ai acheté le jeu Tap tap Revenge Metallica. Je l'ai acheté 3.99€, ce qui à l'échelle de l'App Store est un prix moyen. Au programme : 10 chansons, 4 niveaux de difficulté, bref un super jeu à recommander. Mais ce qui m'a interpellé, c'est que cela m'a permis de découvrir des chansons que j'ai depuis des années en stock mais que j'avais jamais vraiment écouté. Pourquoi ? Pas le temps, trop d'offre, trop d'autres choses à faire à la place.

C'est dommage. Parce que la musique ça s'écoute, ça prend du temps. Une belle pochette de vinyle ça fait plus plaisir qu'un pauvre CD et pour ça, je suis prêt à mettre des billes. Je ne sais pas si la musique va mourir mais moi je viens de comprendre que la génération zapping n'est pas ma génération. Il est temps de re-prendre du temps.

Rock on !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

La musique, ça s'écoute

par Ben Lecture: 2 min
5

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: