I – Fonctions de la monnaie

Instrument de mesure de valeur : la monnaie permet d’évaluer de façon simple les marchandises susceptibles d’être échangées. Elle permet donc de fixer un prix.

Instrument d’échanges : moyen de transaction.

Instrument de réserve : la monnaie doit conserver son pouvoir à travers les temps. Par exemple, l’épargnant espère que son argent épargné ne perdra pas de sa valeur. Pour que cette fonction soit bien remplie, il faut que le pouvoir d’achat soit conservé : pas d’inflation.

Note : avec la fonction moderne, la monnaie devient instrument de politique économique, permettant d’influencer l’activité économique (ex : politique de relance par la demande : hausse de la consommation entraîne une hausse de la demande).

II – Evolution de la monnaie

A – Les différentes formes de monnaie

Pour remédier aux inconvénients du troc, on a utilisé dans les échanges un bien intermédiaire : la monnaie.

1. La monnaie marchandise

Représente des marchandises dont la valeur est reconnue par tous. Il faut que ces biens aient une valeur intrinsèque (valeur commerciale), par exemple : boeufs, sucre, tabac, thé… La monnaie doit avoir 2 fonctions :

  • la thésaurisation (“mettre de côté”)
  • la transaction

2. les métaux précieux

L’or et l’argent sont utilisés dans les échanges. Ils ont une valeur intrinsèque et symbolisent la domination et l’importance.

La quantité de métaux précieux diminue avec le développement de l’activité économique: il y a besoin d’une nouvelle monnaie.

La valeur commerciale or devenait supérieure à sa valeur faciale. La valeur de l’or était aussi supérieur à celle de l’argent. L’or était souvent thésaurisé.

A lire :  L'investissement et ses transformations

La loi de Cresham annonce que “la mauvaise monnaie chasse la bonne”.

3. la monnaie de papier

Remplace les métaux précieux. Pendant un certain temps, les billets étaient convertibles en or pour décider le peuple à accepter les billets. On lui a appliqué le cours légal.

La monnaie à le pouvoir d’éteindre une dette (pouvoir libératoire) mais elle peut toujours être convertible en or. Petit à petit, le peuple prend confiance et le billet devient inconvertible. On lui applique le cours forcé.

Cours forcé = cours légal – convertibilité

4. la monnaie scripturale

Simple inscription sur les registres des banques. Les billets de banque servent à leur tour de réserves monétaires.

B – La dématérialisation progressive de la monnaie

Monnaie marchandise : valeur propre.
Or et argent : valeur propre (métaux précieux).
Monnaie de papier : papier.
Monnaie scripturale : écriture.

III – Les formes actuelles de la monnaie

A – La monnaie marchandise

On la trouve dans l’évaluation des dots en monnaie marchandise (boeufs, chameaux) dans les pays en développement.

B – La monnaie métallique

C’est la monnaie divisionnaire ou monnaie d’appoint. Elle n’a aucune valeur marchande et sert principalement aux petits achats. Elle a un pouvoir libératoire limité.

Cette monnaie émise par le Trésor Public est vendue à la Banque de France qui la mettra ensuite en circulation grâce à l’intermédiaire des banques commerciales.

C – La monnaie fiduciaire

Les billets sont émis par la Banque de France. Ils sont inconvertibles en or. On parle de monnaie fiduciaire car la valeur du billet n’est pas liée à la valeur propre du billet. Cette valeur repose sur la confiance.

D – La monnaie scripturale

Est constituée par les dépôts à vue dans les banques (CCP). Cette monnaie est transférée d’un compte à un autre par un simple jeu d’écriture.

NB : ne pas confondre la monnaie scripturale avec les moyens qui permettent sa circulation (chèque, mandat, virements, cartes, titres de paiement, avis de prélèvements).

E – La monnaie électronique

Est un moyen de paiement de plus en plus utilisé. La monnaie électronique concerne l’utilisation des cartes de paiement qui permettent les retraits d’argent dans les guichets automatiques et les paiements chez les commerçants.

A lire :  Le fonctionnement des réseaux sociaux

En réalité, il ne s’agit pas d’une nouvelle monnaie car c’est toujours une inscription sur un compte bancaire. C’est le support papier qui est transformé par des transferts électroniques.

IV – Définition de la monnaie

La monnaie est un instrument légal de paiement. C’est un moyen d’achat immédiat et général (NB : immédiat + général = liquidités). La monnaie est la langue de l’économie. Elle est une convention.

V – La masse monétaire et les agrégats monétaires

A – La masse monétaire

Est l’ensemble des moyens de paiement en usage dans un pays. C’est la quantité de monnaie en circulation dans un pays.

Au sens strict, il s’agit des disponibilités monétaires (moyens de paiement dont la liquidité est parfaite : général et immédiat) capables d’éteindre une dette.

Au sens large, elle est constituée des disponibilités monétaires et des disponibilités quasi-monétaires (pas immédiatement utilisables).

B – Les agrégats monétaires

La masse monétaire est mesurée par 4 agrégats :

  • M1 : disponibilités monétaires : pièces, billets, dépôts à vue (CCP)
  • M2 : M1 + disponibilités quasi-monétaires : livrets A, CEL, livrets d’épargne.
  • M3 : M2 + dépôts et placements à terme : titres du marché monétaire, avoirs en devise, placements à terme.
  • M4 : M3 + titres du marché monétaire émis par les agents non-financiers.

M3 est la masse monétaire officielle : c’est le principal agrégat suivi par la Banque de France. C’est à partir de cet agrégat que l’on peut déduire l’inflation.

VI – Les banques commerciales ou de second rang

A – Définition

Ce sont des sociétés commerciales qui doivent dégager des profits. Ce sont des entreprises dont la matière première est constituée par de la monnaie (ex: Société Générale, Crédit Mutuel)

B – Les différentes fonctions de la banque commerciale

  • elle reçoit des dépôts de ses clients (à vue et à terme)
  • elle assure la circulation de la monnaie scripturale. Le transfert de la monnaie scripturale suppose l’intervention d’une banque.
  • elle distribue des crédits. Elle prête des moyens de paiements aux agents économiques qui en ont besoin. C’est l’activité principale d’une banque.
A lire :  Hellfest 2013 : day 1

L’opération de crédit met en présence le débiteur (emprunteur) et le créancier (prêteur). Le remboursement du crédit se fait à une échéance (date donnée).

Le débiteur doit rembourser le capital emprunté et les intérêts. Il existe différentes formes de crédit selon le temps (Court Terme, Moyen Terme, Long Terme) et selon la destination (ménages, entreprises).

La banque achète et vend des devises et rend des services à ses clients (suivi des comptes, conseils…). Elle joue le rôle d’intermédiaire entre prêteurs et emprunteurs, on parle alors d’intermédiation.

La banque a aussi une activité que l’on appelle transformation. Elle utilise l’épargne des agents économiques pour fournir des moyens de paiements à d’autres agents économiques.

Les épargnants confient leur épargne à la banque pour des échéances courtes alors que les emprunteurs s’endettent pour des échéances longues (LT). La transformation bancaire consiste à utiliser les ressources à CT pour financer les crédits à LT. La banque crée aussi de la monnaie scripturale.

C – La création monétaire

Les banques prêtent à l’économie (tous les agents économiques) beaucoup de ressources financières que n’apportent les déposants.

Ces sommes supplémentaires ainsi prêtées proviennent de la création de monnaie par un simple jeu d’écriture : la monnaie scripturale.

L’emprunteur doit signer une promesse de remboursement, qui représente une créance pour la banque. Cette monnaie est créée à partir de rien, on ne l’a pas prise à quelqu’un : c’est une création monétaire ex-nihilo.

Ce mécanisme a des limites :

  • la banque doit aussi prévoir l’éventualité où elle ne recevrait pas suffisamment de dépôts.
  • elle doit aussi faire face aux retraits des clients en pièces et en billets.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Articles en rapport:

47 Comments

  1. Avatar

    merci pr le sujet , ça ma vrm aidé dans mon projet , merci encore .

  2. Avatar

    Bonjour c’était pour savoir si la monnai avez des aspects politique ? Si oui lesquels, merci.
    Super ce site, vraiment très interessant !

  3. Avatar

    whow!!! Démonstration étincelante! j’ai beaucoup appris, j’ai voulu en savoir plus sur la demande de monnaie et la politique monétaire!

  4. Avatar

    merci skyMinds parce que tu me donnée plusieurs informations surtout sur la monnaie francaise merci beaucoup et i loooooooooooooooooove you

  5. Avatar

    c est trop super ça m aide vraiment pour mon expose d éducation civique et morale j espère que mon groupe et moi nous aurons la plus forte note grâce a vous je remercie le créateur de ce site et tous les dirigeants vous êtes incroyablement fort et formidable bravo c’ est parfait continuez comme ça ciao et a bientôt smaielle a Yaoundé collège jean tabi seconde a

  6. Avatar
    kheshia parfaite Reply

    cet article est très interressant mais j’aimerais avoir plus d’informations et aussi sur la monnaie camerounaise et son évolution s’il vous plait et pouvoir l’enregistrer sans imprimer

  7. Avatar
    jean maurice kayigana Reply

    toujours depuis Kigali, j’ai entedu le soutien de votre part sur le sort d’une personne qui a acquis la fausse monnaie inconsciement, j’ai pas encore touve. Y’a-t-elles des societes d’assurance pouvant assurer ce risque, peut-on trouver l’indemnisation aupres du fond de garantie. Je vois bien que l’etat doit intervenir en tout etat de cause car la protection de la monnaie nationale emane de lui en 1e lieu. La non intervention peut etre qualifie d’une fuite de responsabilite. Aidez-moi chers collegues.
    Du reste, je remercie les initiateurs de cette page que j’estime du volant des intellectuels.

  8. Avatar

    mercie matte tu ma sauvé j’est un test demin et je savais pas koi fair ton cite et top merciede ta jenorosité

  9. Avatar

    vraimt genial de trouver les infos k’on se pose dep8 des heures.merci bcp

  10. Avatar
    kayigana jean maurice Reply

    c’est presque totalement appreciable, Je suis à Kigali, mais je manque exactement les precisions sur le traitement de l’acquereur de bonne foi de la fausse monnaie, compte tenu de l’evolution de la technologie, calamité actuelle; aidez-moi à trouver les propos sur, car ceux ci cadrent à mon sujet de memoire.
    Merci

  11. Avatar

    c’est bien .mais elle manque la relation entre la monnaie et les prix

  12. Avatar

    c’est vraiment super de pouvoir trouver des réponses aux questions que l’on se pose.Merci

  13. Avatar

    moi je cherchai les differentes monnai de l’union europeene mais je n’ai pas trouve c’est a dire ex angleterre = le livre la france = € donc je chercherai sur d’autre site

  14. Avatar

    je ne peux que vous remercier pour tout ce vous faites. mes vives félicitations pour ces créateurs

  15. Avatar

    Bonjour,
    Je vous remercie pour les informations citées. Toutefois la page de l’université de Limoges ne contient pas ce que je cherche contrairement à la thèse qui m’a été utile, cependant la question de l’agrégat “L” persiste: Quelle la différence entre ce dernier et son remplaçant M4? Que veut dire le “L” et pourquoi a-t-il été remplacé par M4? Je tiens à préciser que je cherche à mentionner tous les composants des agrégats M1, M2, M3 et M4 selon la politique monétaire marocaine.

  16. Avatar

    Merci pour ces informations,
    Cependant j’ai un travail de recherche en ce qui concerne les agrégats monétaires (M1, M2, M3, M4), je dois donner sinon tout, du moins le plus exhaustivement possible leur contenu. Pourriez vous m’indiquez des liens, textes, références où je pourrais me “servir”. J’ai aussi une question: j’ai entendu parler d’un agrégat monétaire “L” qui aurait été remplacé par M4, est-ce que c’est le même agrégat c.-à-d. est-ce qu’ils ont le même “contenu” sinon quelle est la différnce entre eux? Pourquoi était-il appelé par “L” et pourquoi on l’a remplacé?
    Je vous remercie d’avance et je vous saurais gré de bien vouloir répondre aussi rapidement que le permettra votre disponibilité.

  17. Avatar
    SABITI RIFA'Y Reply

    Grand merci de m’avoir donné l’occasion de decouvrir cette page.

  18. Matt

    Si l’on refuse d’admettre la valeur faciale d’une pièce, la monnaie sera dévaluée et dévalorisée, avec une force nulle. Elle sera abandonnée lors des échanges et si aucune devise alternative n’est utilisée, on reviendra au troc.

  19. Avatar
    alex bertrand Reply

    merci pour toutes les précision sur la monnaie mais comment la faire devenir fort?
    – et si l’on refusais d’admettre la valeur faciale d’une pièce que deviendra la valeur et la force de la monnaie

  20. Avatar

    Génial ce site! Il est clair et résume bien, cela va bien m’aider pour mes révisions ^^. Merci !

  21. Avatar

    il est trop bien se site merci!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  22. Avatar

    wow c’est fort comme site web. mes remerciments pour les créateurs

  23. Avatar

    Génial c’est ce que je recherchais ! Demain DS et grace a ce site j’ai le cours !! merci encore

Écrire un commentaire

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: