Décidément, 2016 semble avoir décidé de mettre un coup aux icones du rock....

Après Lemmy et David Bowie, Glenn Frey vient de passer l'arme à gauche le 18 janvier 2016, emporté par les complications d'une polyarthrite rhumatoïde et d'une pneumonie.

Né le 6 novembre 1948, Frey commence à jouer dans des groupes de Detroit au milieu des années 60. Il déménage ensuite pour Los Angeles à la fin des années 60, où il fait la rencontre de J.D. Souther et Jackson Browne.

Lorsque la petite amie de Souther, Linda Ronstadt, eu besoin d'un nouveau groupe pour l'accompagner, elle embaucha Glenn Frey, le batteur Don Henley, le bassiste Randy Meisner et le guitariste Bernie Leadon.

L'alchimie fut si bonne qu'après la tournée de 1971, les quatre musiciens quittent Linda Ronstadt et prennent le nom "The Eagles".

Le groupe connait un succès immédiat. Le premier single, “Take It Easy”, est co-écrit par Frey et Browne et devient le modèle du groupe qui mélange du rock country avec des harmonies au pitch parfait.

La voix douce de Glenn Frey contrastait parfaitement avec la voix râpeuse de Don Henley, donnant le même mélange vocal qui a rendu les Beatles aussi célèbres.

Rest in peace Glenn !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Glenn Frey, guitariste des Eagles, meurt à 67 ans

par Matt Lecture: 1 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: