Tag

classic rock

Browsing

Coup de coeur : Greta Van Fleet photo 1

Greta Van Fleet est un groupe de rock américain, originaire de Frankenmuth, dans le Michigan. Il est formé en 2012, par les frères Josh Kiszka, Jake Kiszka, Sam Kiszka et Kyle Hauck (remplacé par Danny Wagner en 2013).

Il suffit d’écouter quelques titres comme Safari Song :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

et vous allez immédiatement trouver leurs sources d’inspiration et leurs influences classic rock millésimées ! Une voix à la Robert Plant, des riffs lourds comme les morceaux de Led Zeppelin I, des break de batteries à la John Bonham… il est difficile de ne pas y voir un hommage aux années 60 et 70.

Même Robert Plant les a remarqué :

“There’s a band in Detroit called Greta Van Fleet. They are Led Zeppelin I,” Plant told Loudwire. “Beautiful little singer, I hate him! He borrowed [his voice] from somebody I know very well, but what are you going to do? At least he’s got a bit of style, because he’s said he based his whole style on Aerosmith [eye roll].”

Greta Van Fleet revendique ses influences et Jake est d’accord avec Robert Plant :

“We have certain debut records that are like benchmarks to us—Van Halen’s first record, Zeppelin’s first, even the Black Crowes’ Shake Your Money Maker. Those records really seemed to sum up each band so well. Those albums are like the gold standard, and they give us something to shoot for. It’s like, ‘Can we be that good?’”

Même l’alien et guitar-hero Joe Satriani a déclaré sur NJ Arts être devenu fan de Greta Van Fleet quasi-immédiatement :

“I’ve been listening to this young band, Greta Van Fleet, and I’m really enjoying that exuberance that I’m hearing. When I first heard them, I sent their album to all my friends that were in my high-school band. We’re still good friends and we stay in touch and, I swear, that’s what we were trying to do when we were 15 years old.

We were just trying to be like Led Zeppelin, Black Sabbath and The Stones, but these guys are really good at it! [Laughs] They have that same kind of… it just sounds like they love music and they love what they’re doing and yeah, I’ve been listening to that quite a bit.”

J’écris cet article en écoutant leur album, intitulé From the Fires et je peux vous dire que si vous aimez Led Zeppelin, vous allez vraiment apprécier cet album. On est à des années lumières de la musique actuelle et c’est une vraie cure de jouvence pour les oreilles.

Voici une reprise de Space Oddity par Steven Wilson en duo avec Ninet Tayeb à l’Hammersmith Apollo lors du concert du 27 janvier 2016 :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Steven Wilson et Ninet Tayeb sont accompagnés du groupe de prog-rock de Steven Wilson, ce qui rend vraiment bien l’atmosphère de l’univers de Major Tom.

Le tout a été filmé avec des caméras GoPro disposées le long de la scène.

Un très bel hommage à David Bowie.

Voici un bon petit mashup de Wax Audio qui combine Hotel California des Eagles avec A Saucerful of Secrets (Live at Pompeii) de Pink Floyd :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Wax Audio est un producteur australien de mashup, qui se concentre surtout sur les légendes du rock. Et tous ses albums de mashups sont téléchargeables gratuitement depuis son site !

C’est aussi l’occasion de revoir le théâtre de Pompéi, que nous avions adoré lors de notre voyage à Rome.

Le résultat de cette combinaison est surprenant mais je le trouve très bien.

Décidément, 2016 semble avoir décidé de mettre un coup aux icones du rock….

Après Lemmy et David Bowie, Glenn Frey vient de passer l’arme à gauche le 18 janvier 2016, emporté par les complications d’une polyarthrite rhumatoïde et d’une pneumonie.

Né le 6 novembre 1948, Frey commence à jouer dans des groupes de Detroit au milieu des années 60. Il déménage ensuite pour Los Angeles à la fin des années 60, où il fait la rencontre de J.D. Souther et Jackson Browne.

Lorsque la petite amie de Souther, Linda Ronstadt, eu besoin d’un nouveau groupe pour l’accompagner, elle embaucha Glenn Frey, le batteur Don Henley, le bassiste Randy Meisner et le guitariste Bernie Leadon.

L’alchimie fut si bonne qu’après la tournée de 1971, les quatre musiciens quittent Linda Ronstadt et prennent le nom “The Eagles“.

Le groupe connait un succès immédiat. Le premier single, “Take It Easy”, est co-écrit par Frey et Browne et devient le modèle du groupe qui mélange du rock country avec des harmonies au pitch parfait.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

La voix douce de Glenn Frey contrastait parfaitement avec la voix râpeuse de Don Henley, donnant le même mélange vocal qui a rendu les Beatles aussi célèbres.

Rest in peace Glenn !

“Hotel California”, un des hits des Eagles, est un morceau que l’on peut retrouver sur l’album éponyme de 1976.

Voici la version live jouée en 1977 à Washington DC :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Dans une interview remontant à 2009, le critique musical John Soeder a posé la question suivante à Don Henley :

On “Hotel California” you sing:

“So I called up the captain / ‘Please bring me my wine’ / He said, ‘We haven’t had that spirit here since 1969.'”

I realize I’m probably not the first to bring this to your attention, but wine isn’t a spirit. Wine is fermented; spirits are distilled. Do you regret that lyric?

Henley lui a alors répondu :

Thanks for the tutorial and, no, you’re not the first to bring this to my attention—and you’re not the first to completely misinterpret the lyric and miss the metaphor.

Believe me, I’ve consumed enough alcoholic beverages in my time to know how they are made and what the proper nomenclature is. But that line in the song has little or nothing to do with alcoholic beverages. It’s a sociopolitical statement. My only regret would be having to explain it in detail to you, which would defeat the purpose of using literary devices in songwriting and lower the discussion to some silly and irrelevant argument about chemical processes.

Wikipedia

Classic.

Eric Clapton a écrit la chanson “Why Does Love Got To Be So Sad?” en Angleterre avec Bobby Whitlock.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Tout l’album, Layla And Other Assorted Love Songs (1970), parle d’amour non-partagé. C’est inspiré par la femme de George Harrison, Pattie, avec qui Eric Clapton entretenait une liaison. Cela le tourmentait parce qu’il était ami avec George.

Plus tard, Clapton and Pattie ont vécu ensemble puis se sont mariés. George n’a jamais été vraiment atteint et tous deux sont restés amis. Finalement, Pattie et Eric ont divorcé et Pattie s’est remarié avec quelqu’un qui ne jouait pas de la guitare.

Black Sabbath a sorti, avec pas mal de difficultés, l’album Technical Ecstasy en 1976, sur lequel on peut entendre la chanson “It’s Alright”.

Je vous conseille la lecture de la page Wikipedia dédié à l’enregistrement de l’album, c’est très intéressant. On y apprend notamment que The Eagles ont dû, à plusieurs reprises, arrêter leurs enregistrement de l’album Hotel California parce que le son de Sabbath était trop fort et passait à travers les murs du studio.

La chanson “It’s Alright” a ceci de particulier qu’elle a été écrite et chantée par le batteur Bill Ward. Plutôt réticent à la chanter par peur d’offenser Ozzy Osbourne, Bill a été encouragé par tout le reste du groupe à le faire.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Dans son autobiographie, Ozzy Osbourne salue sa performance : “He’s got a great voice, Bill, and I was more than happy for him to do the honours.”

Zepparella est un tribute-band de Led Zeppelin entièrement féminin fondé par la batteuse Clementine et composé de Gretchen Menn (guitare), Angeline Saris (basse) et Noelle Doughty (chant).

Zepparella : les membres du groupe

Clementine tourne constamment aux Etats-Unis et en Europe, avec différents projets très divers : Bottom, AC/DShe, The House Of More, The Solid, Francis Bakin, et Stars Turn Me On.

La guitariste Gretchen Menn combine des éléments de classic-rock, rock, progressive, jazz, et metal. Influencée par Eric Johnson, Steve Morse, Frank Zappa et Jeff Beck, c’est Jimmy Page qu’elle prend pour modèle et qui la pousse vers la guitare.

Angeline Saris, à la basse, crédite John Paul Jones comme son influence principale et n’hésite pas à chanter pour accompagner la chanteuse Noelle Doughty, qui peut vraiment reprendre la voix de Robert Plant.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Très bon.

All Along The Watchtower est un morceau légendaire écrit par Bob Dylan et repris par une foule d’artistes dont Jimi Hendrix ou Eric Clapton.

Voici le morceau repris par Karl Golden à la guitare et Lui Matthews au chant :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

J’adore cette version, c’est plutôt moderne comme angle.

Led Zeppelin est – une nouvelle fois – en train de remasteriser ses albums. Voici Whole Lotta Love, sur l’album Led Zeppelin II, avec une version sans les arrangements habituels et la voix de Robert :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Le clip est une compilation de performances live rares et la chanson fera partie du CD bonus de la version “Limited Edition Super Deluxe” de Led Zeppelin II.

Voici ce qu’a dit Jimmy Page à propos du morceau :

“This version of Whole Lotta Love is the mix down from the night that we recorded it so it doesn’t have any of the overdubs that everyone will be familiar with, because when they hear this they’ll think, ‘Oh yeah, that’s the original’ and all of a sudden they’ll go ‘No, it’s not.’

People who love Led Zeppelin, who listen intently, are going to get so much out of this.”

Jimmy Page

et Robert Plant :

“You can see how songs grow. There must have been five or six other takes of that, which are not present. So the shaping of these things is very interesting and you can hear with this particular version that we haven’t quite reached the point yet, and that it’s very, very close.”

Robert Plant

Voici une magnifique version de “Babe I’m Gonna Leave You” par Jimmy Page et Robert Plant, filmée le 10 décembre 1998 à Paris – dans le cadre de la tournée promo de l’album “Walking Into Clarksdale”.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

Les deux musiciens de Led Zeppelin partagent alors la scène avec Peter Gabriel, Youssou N’Dour, Radiohead, Shania Twain ou encore Bruce Springsteen, tous réunis pour un concert événement organisé afin de récolter des fonds pour Amnesty International.

Lors de cette soirée, Page et Plant rejouent quelques standards de Led Zeppelin (six chansons au total) – dont notamment cette superbe version de “Babe I’m Gonna Leave You”, un titre folk écrit par Anne Bredon et qui avait été popularisé par Joan Baez avant d’être repris magnifié et électrifié sur le premier album éponyme de Led Zeppelin en 1969.

Voici une version live de YES interprétant Soon en 1975 :

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube's privacy policy.
Learn more

Load video

On peut retrouver cette chanson magnifique sur l’album Relayer de 1974, un album devenu un des classiques de YES, fabuleux groupe de rock progressif.

A l’époque, Patrick Moraz remplace Rick Wakeman aux claviers.

Click on the button to load the content from rcm-eu.amazon-adsystem.com.

Load content

Avec un son proche de Genesis à l’époque, Relayer est devenu une référence du genre avec son extravagance musicale, la guitare virtuose de Steve Howe, et le timbre particulier de la voix de Jon Anderson, qui est une véritable invitation à la rêverie.

Chaudement recommandé.