Timing baby !Samedi soir : fête chez une connaissance. Fidèle à mon habitude, je m'arrange pour ne pas arriver ni trop tôt, ni trop tard. Le timing, c'est très important : il faut arriver un peu en retard, histoire que l'on remarque un peu votre absence et partir avant que la fête se finisse dans les petites heures de la nuit. C'est un peu comme un feu : si vous arrivez trop tôt, vous avez toute la préparation à faire et à souffler pour que cela prenne. Si vous partez trop tard, vous vous retrouvez à souffler sur des braises mourantes pour que le feu reprenne, exercice délicat et souvent infructueux. Arrivez donc un peu en retard et partez avant d'avoir à ramasser les cadavres.

Autre aspect de la fête : la musique. C'est un des éléments essentiels, la pierre philosophale d'une soirée réussie. Avant le choix de la musique vient le choix du thème de la soirée : si c'est une soirée de discussions sérieuses, on veillera à choisir une musique d'ambiance qui ne couvre pas les voix mais qui comble les brefs moments de silence. Si c'est une soirée plus relax, le choix est alors plus vaste. A vous d'être créatif ! Si ces deux éléments - timing et musique - sont réunis, vous avez une chance de passer une soirée correcte.

Pour information, ils ont passé du Louise Attaque et un remix reggae des Beatles entrecoupé des Strokes pendant deux heures alors qu'ils débattaient politique, éducation et engagement syndical... Je vous laisse imaginer mon désarroi.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Conseils pour une soirée réussie : timing et musique

par Matt Lecture: 1 min
4

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: