Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds

Android : ma mésaventure avec Kies et ses mises à jour

kies logo

Hier soir, je me suis dit que je devrais peut-être mettre à jour mon Galaxy S vers Android 2.2.1, histoire d’être au top.

Je l’avais déjà mis à jour de la version 2.1 à la version 2.2 (Froyo) sans soucis donc je pensais en avoir pour 10 minutes.

Pour la première fois depuis des années, je boote sur Windows. Kies demande à se mettre à jour, j’accepte.

Au passage, on peut noter qu’ils ont sérieusement pompé sur iTunes, c’est vraiment flagrant.

Il me propose de sauvegarder mes fichiers, j’accepte. Kies plante la sauvegarde, me dit qu’il faut continuer.

J’accepte quand même. Kies lance la mise à jour, pas de soucis.

Le téléphone reboote… et reste bloqué sur le S coloré de Samsung pendant quelques minutes, l’écran s’éteint alors et les boutons tactiles s’allument. Le téléphone se met à vibrer de manière erratique…

Et c’est là que je constate que le téléphone est quasiment briqué : impossible de le démarrer, Kies ne le détecte plus et comme on ne peut le mettre soit en mode USB soit en mode Kies, je n’ai plus accès aux fichiers dans l’explorateur.

__ Merci Kies. __

Ps : j’ai bien sûr résolu le problème avec quelques bidouilles dont je parlerai dans un autre article plus objectif.

Je ne pensais pas qu’une mise à jour mineure pouvait être à ce point problématique (même si je soupçonne Kies d’être l’unique responsable).

Articles en rapport:

4 thoughts on “Android : ma mésaventure avec Kies et ses mises à jour”

  1. C’est ça de vouloir bidouiller à mort.
    Moi, par exemple, je vais rester sagement sur ma Ubuntu 10.10 et ne pas tenter le diuable avec la nouvelle version qui est tant décriée !!

    Reply
    • Ah là je te rejoins : j’ai regardé des screens et des vidéos d’Unity et je ne suis pas convaincu du tout. Je reste aussi sous la 10.10

      Reply
  2. Yo.
    Pour ma part, ayant appliqué un lagfix, j’ai un peu peur de faire une maj. Il faudrait que je supprime le lagfix, que je fasse la maj et que je réapplique le lagfix !

    Pour l’instant, je m’en tiens une fois de plus au dicton : “If it ain’t broke, don’t fix it !” qui, par extension devient, “If it doesn’t need to update, just don’t do it !”…

    Oui, je sais, niveau sécurité, tout ça mais bon. Grrrrrrrr.

    Reply
    • Vivement un firmware sans lagfix, ça fait quand même un peu rustine “lagfix”.

      Après quelques essais, j’ai installé Android 2.3.3 (Gingerbread) et ça fonctionne pas mal. Je dirais même que cela a l’air plus rapide (et sans lagfix). J’ai commencé à écrire le tuto ;-)

      Reply

Leave a Comment