Tag

mobile

Browsing

J’aime bien changer ma sonnerie de smartphone de temps à autre, histoire d’éviter la lassitude et les réflexes pavloviens.

Petit à petit, ma collection de sonneries a grandi jusqu’à atteindre plus de 300 sonneries au format m4a et je me suis dit que cela pourrait vous intéresser.

Android et iPhone : pack de 300 sonneries folk, rock, hard-rock et metal pour votre smartphone photo

Au menu, vous trouverez donc des sonneries des styles musicaux que j’affectionne : cela va du folk au rock et hard-rock en passant par le metal. Il devrait y en avoir pour tous les goûts, du moment que vous êtes plutôt rock (voire classic-rock).

Télécharger le pack de sonneries

Le pack contient pour l’instant 304 sonneries, qui font 30 secondes maximum donc taillées pour les appels vocaux.

Vous pouvez télécharger gratuitement le pack en cliquant sur le bouton suivant :

virgin-mobile-logoJe suis chez Virgin Mobile depuis quelques années déjà et à chaque fois que je me rends dans un autre pays, c’est la même chose : mon smartphone “perd” toutes ses données APN.

La conséquence est simple : sans les noms de points d’accès, plus moyen de se connecter au réseau de données (3G) et impossible d’envoyer et recevoir des MMS.

Solution : ajouter les APN manuellement

Voici donc les APN de Virgin Mobile, mon FAI mobile.

  1. rendez-vous dans Paramètres > Réseau mobile > Noms des points d’accès.
  2. créez un nouvel APN pour la data avec ces informations :
    Nom : VM data
    APN : virgin-mobile.fr
    Proxy :
    Port :
    Username :
    Password :
    Serveur :
    MMSC : 
    Proxy MMS :
    Port MMS : 
    MCC : 208
    MNC : 23
    Type d'authentification :
    Type d'APN : default
  3. créez ensuite un second APN pour les MMS avec :
    Nom : VM MMS
    APN : virgin-mobile.fr
    Proxy :
    Port :
    Username :
    Password :
    Serveur :
    MMSC : http://mmc.omeatelecom.fr/servlets/mms
    Proxy MMS :10.6.10.1
    Port MMS : 8080
    MCC : 208
    MNC : 23
    Type d'authentification :
    Type d'APN : mms
  4. validez, et sélectionnez l'APN data avec le bouton radio par défaut.

Redémarrez votre téléphone, vous devriez maintenant être capable de vous connecter au réseau Virgin et d'envoyer et recevoir des MMS.

Et voilà, depuis le temps que j’en voulais une… j’ai attendu patiemment que Google sorte la Nexus 7 qui, grâce à la magie de Noël (et de mes parents!) est enfin mienne.

La tablette en elle-même est plutôt belle d’aspect : bords arrondis argentés et coque arrière en plastique agréable au toucher (style grip et non un plastique brillant qui glisse entre les doigts – bon point!). L’écran est sublime, extrêmement précis et réactif.

Niveau performance, rien à voir avec la tablette chinoise que j’avais achetée à mon père il y a quelques mois:

  • écran 7” 1280×800 (216ppi)
  • 32Go de disque
  • 1 Go de RAM
  • NVIDIA Tegra3 quad-core processor
  • camera 1.2MP

Le tout tournant évidemment sous Android. Au premier démarrage, j’ai entré la clé WiFi de la maison puis mes identifiants Google : la tablette a alors récupéré toute la liste des applications installées sur mon téléphone et les a installées automatiquement sur la tablette.

Au début, je me suis demandé si c’était bien. Au final, j’ai trouvé cela génial : mêmes applis sur les deux périphériques, au moins on ne cherche pas ses applications!

La tablette a ensuite été chercher ses mises à jours pour Android : d’abord la 4.1.2 (23 Mo) puis, un reboot plus tard, la 4.2.1 (85 Mo). Et hop, la tablette est entièrement mise à jour, avec toutes mes applications en quelques minutes.

Si vous possédez un téléphone sous Android et que vous vous lassez des sonneries des notifications par défaut, voici comment les channger et leur attribuer vos propres sonneries ou sons.

J’avais écrit un article similaire il y a quelques temps pour l’iPod/iPhone intitulé Ajouter des sonneries à un iPhone ou iPod Touch.

Celui-ci est donc le pendant pour les smartphones tournant sous Android.

Etape 1: Création des répertoires

Sur votre carte mémoire, depuis un navigateur de fichiers :

  1. à la racine de la carte mémoire, créez le répertoire /media/audio,
  2. créez /media/audio/notifications pour les sonneries de notifications,
  3. créez /media/audio/ringtonespour les sonneries d’appel,
  4. et enfin créez /media/audio/alarms pour les sonneries d’alarmes.

Voilà, vous pouvez désormais uploader vos sonneries personnelles dans ces répertoires.

Voici l’audition de Xavier Niel, fondateur de Free, à la Commission des Affaires Economiques à l’Assemblée Nationale, mercredi 25 janvier 2012.

C’est une série de questions-réponses assez riche. Jean Dionis du Séjour, Laure de la Raudière, Corinne Erhel, Daniel Paul ou encore Lionel Tardy ont posé des questions variées : Free Mobile, la fibre optique, la qualité de la hotline, le déploiement des antennes, la mise en place d’une chaine de boutiques, les conditions de financement des smartphones, l’accord d’itinérance avec Orange… cela dure plus de 2 heures !

Vous pouvez également en lire le résumé chez PCImpact.

Deux semaines après son lancement, Free Mobile comptabiliserait déjà 1.5 millions d’abonnés. Voici un petit récapitulatif des nouvelles offres des autres opérateurs, qui s’alignent tant bien que mal pour stopper l’hémorragie de clients vers Free Mobile.

Virgin Mobile

  • Forfait à 6 euros par mois avec 2 heures d’appels et les SMS illimités à comparé à l’offre à 2 euros de Free (1 heure d’appel et 60 SMS).
  • Forfait à 10 euros par mois avec 4 heures d’appels, les SMS illimités et 3 Go de data. Free Mobile ne propose pas pour le moment ce type d’offre intermédiaire.
  • Forfait à 19,99 euros par mois avec appels et SMS illimités et 3 Go de data à comparer avec l’offre de Free au même prix qui inclut en plus les appels vers les DOM et vers 40 destinations à l’étranger ainsi que les MMS illimités.

Sosh (Orange)

Le forfait de base passe de 19,90 euros par mois à 9,90 euros pour 2 heures de communication, SMS et MMS illimités (Facebook et Twitter pour bientôt), et l’accès aux hotspots Wi-Fi d’Orange.

Le forfait intermédiaire (ou “Edition spéciale”) créé en décembre, sera désormais commercialisé à 14,90 euros au lieu de 22,90 euros pour les nouveaux clients comme les clients actuels. Enfin, le forfait illimité 24h/24 à 1 Go de data passe de 39,90 à à 24,90 euros par mois pour les clients actuels comme pour les nouveaux.

A noter qu’Orange refuse de baisser le prix de ses offres: “les autres offres Orange restent bien positionnées et nous ne prévoyons pas de mouvement sur le reste de la gamme” (Alice Holzman, directrice marketing grand public Orange France).

Red (SFR)

Le forfait 2h + SMS / MMS illimités passe de 12 à 9,90 euros par mois, le forfait illimité voix en France + illimité fixes vers 46 destinations internationales (Europe, DOM, USA) + SMS/MMS illimités est proposé désormais à 19,90 euros.

Enfin, l’offre illimitée + illimité fixes vers 46 destinations internationales +SMS/MMS illimités +1Go rechargeable +WiFi illimité passe de 34 euros à 24,90 euros. Ce qui reste dans tous les cas toujours moins que Free Mobile…

Zéro Forfait

Forfait voix illimité pour 14,90 euros par mois. Le SMS est facturé 0,05 euro.

Forfait voix illimitée et data illimitée (500 Mo) pour 18,90 euros par mois, soit un peu plus d’un euro de moins que celle du trublion. Pour la voix, l’illimité est limité à 100 numéros par mois et à 2 heures de conversation par appel.

B&You (Bouygues Telecom)

Forfait à 9,99 euros par mois avec 2h d’appels, les SMS/MMS illimités en France métropolitaine, 20Mo de data en 3G puis 0,05€ / Mo, la messagerie vocale visuelle et le Wi-Fi sur les hotspots Bouygues Telecom en illimité.

Forfait illimité pour 19,99 euros par mois avec la voix illimitée, les appels illimités vers les fixes de plus de 40 destinations, et fixes/mobiles vers les USA et Canada, les SMS/MMS illimités en France métropolitaine, 3 Go de data, un service conférence, la messagerie vocale visuelle et le Wi-Fi sur les hotspots Bouygues Telecom illimité. Soit exactement la même offre que Free.

Coriolis

Appels illimités métropolitains, quel que soit l’opérateur, les SMS illimités, l’accès Internet jusqu’à 500 Mo, puis débit réduit au-delà pour 18,80 euros par mois sans engagement.

Numericable

Numerciable propose un forfait sans engagement à 19.99 euros par mois avec la voix illimitée vers 40 destinations internationales (Europe et Amérique du Nord) limitée à 99 correspondants (2 heures par appel), Internet mobile bridé à 3 Go par mois, SMS mais pas de MMS. Ce forfait est ouvert aux abonnés comme au non-abonnés du groupe, ce qui n’était pas le cas avant (les droits d’entrée étaient de 50 euros). (source)

Prixtel

Prixtel s’aligner sur l’offre à 2 € de Free Mobile dès le 1er février. Sans engagement, le forfait ne reprend pas exactement la logique de consommation à la minute de Free, mais s’ajuste automatiquement à la consommation du client chaque mois (à la manière de l’ancien Modulo). En cas de dépassement des 60 minutes ou 60 SMS fournis d’office, le forfait passe automatiquement à la tranche tarifaire du dessus. Au total, cinq tranches tarifaires sont disponibles, allant jusqu’aux appels illimités (au-delà de 6h) :

  • 2 € : 1h + 60 SMS
  • 4,90 € : 1h30 + 120 SMS
  • 12,90 € : 2h + 100 Mo Internet + SMS & MMS illimités
  • 17,90 € : 6h + 200 Mo Internet + SMS & MMS illimités
  • 24,90 € : appels illimités + 750 Mo Internet + SMS & MMS illimités

Dernière mise à jour : 2 février 2012.

Si vous avez suivi l’actualité technologique ces derniers jours, vous savez que Free a lancé Free Mobile hier dans la matinée. Les serveurs ont rapidement été surchargés et j’ai moi-même eu du mal à joindre la page d’abonnement mais cela devrait se réguler assez rapidement.

Voici donc ce que nous a concocté Free pour son offre de téléphonie mobile :

Nous avons donc 2 forfaits pour le moment:

  • le forfait tout illimité (SMS/MMS, Voix, Data avec fair use de 3 Go), sans engagement à 19.99€ par mois (15,99 € pour les abonnés Freebox)
  • le forfait 1h de voix, 60 SMS, sans engagement, disponible pour tous à 2 euros par mois (gratuit pour les abonnés Freebox)

Voici la conférence de presse de Free :

Cet été, j’ai investi pour devenir mobilo indépendant. Tout d’abord, j’ai acheté un vélo électrique. Moins besoin de la voiture pour aller au boulot. Moins d’essence, moins de risques et moins d’assurance. Et puis le sport en plus. Et oui, le sport car le vélo est assisté, c’est pas une mobylette : 45 km d’autonomie, 25,5km de vitesse constante. On arrive sec au boulot. On respire. On se détend !

Qui dit vélo dit légèreté. Exit le MacBook et bienvenue à l’iPad. Avantages, inconvénients : tout a été dit. Seule l’utilisation que l’on en fait compte. Et moi je la trouve appropriée à mon usage. J’ai mis tous mes cours dedans. J’écris cet article avec. Je joue au Uno et aux 1000 bornes avec ma famille. Je lis mes partitions en jouant avec mon groupe. Internet mobile devient enfin agréable à consulter. Bien sûr, il y a des défauts mais qui n’en a pas ?

Donc, pour la rentrée 2011, je serai mobilo indépendant. Peut-être….!

Aujourd’hui, j’installe CyanogenMod sur mon Galaxy S. Parce qu’il le vaut bien.

CyanogenMod

Contrairement à l’expérience précédente, le CyanogenMod est écrit depuis le code source d’Android et ne se sert pas de la version de Samsung.

Le code est écrit par des développeurs de génie qui essaient de créer un firmware unifié, utilisable sur différents modèles et marques de smartphones.

C’est aussi _le_ mod pour tout ce qui est customisation, thèmes etc donc je me suis dit que j’allais tenter l’expérience. De toute manière, il fallait bien que je reflashe mon SGS suite à la corruption du bootloader.

Dans ce petit tutoriel, je vous montre comment j’ai procédé. Cela prend à peu près une demi-heure.

Après avoir planté mon Galaxy S avec Kies puis réussi à rebooter grâce au mode recovery, je me suis dit qu’il était temps que je m’amuse un peu avec les firmwares.

Quand le téléphone ne contient pas beaucoup de données, autant en profiter. Je me suis donc mis en tête d’installer Android Gingerbread (2.3.x). J’ai mis mon Galaxy – qui ne bootait plus – en mode download et j’ai flashé Gingerbread par dessus avec Odin.

Bug 2 : perte de la 3G

Pour une raison étrange, l’APN (Access Point Name) a été renommé lors de la mise à jour et je n’avais plus accès à la 3G. Etant chez Virgin Mobile, j’ai dû modifier les APN.

Pour internet en 3G, il faut mettre :

APN : ofnew.fr
Username : orange
Password : orange
MCC : 208
MNC : 01
APN Type : default

Voici la suite de mes mésaventures avec KIES. Lorsque l’on flashe le firmware de son téléphone et que celui-ci ne répond plus, on peut utiliser deux modes distincts : le mode Recovery (R) et le mode Download (D).

Un SGS briqué

Juste pour vous donner une petite idée, voici ce qu’affiche le Galaxy S lorsqu’il est “briqué” :

C’est le Black Screen Of Death ou phone-!-pc. Lorsque vous voyez cette image, l’appareil est inutilisable : il ne démarre plus et n’affiche plus l’image de chargement lorsque vous le branchez sur secteur.

Le seul moyen d’en sortir, c’est d’enlever la batterie pendant une minute puis de passer en mode Download pour reflasher l’appareil.

Hier soir, je me suis dit que je devrais peut-être mettre à jour mon Galaxy S vers Android 2.2.1, histoire d’être au top. Je l’avais déjà mis à jour de la version 2.1 à la version 2.2 (Froyo) sans soucis donc je pensais en avoir pour 10 minutes.

Pour la première fois depuis des années, je boote sur Windows. Kies demande à se mettre à jour, j’accepte. Au passage, on peut noter qu’ils ont sérieusement pompé sur iTunes, c’est vraiment flagrant.

Il me propose de sauvegarder mes fichiers, j’accepte. Kies plante la sauvegarde, me dit qu’il faut continuer. J’accepte quand même. Kies lance la mise à jour, pas de soucis.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: