Optimisation : le cacheSi votre blog génère beaucoup de trafic, il y a fort à parier que votre consommation des ressources serveurs ira en augmentant : plus vous écrivez d'articles et plus vous avez de pages, plus vous avez de visiteurs sur le site. Le problème, c'est que les multiples appels à la base de données pour extraire le contenu des articles peut entraîner des ralentissements, voire des erreurs lors de l'affichage de vos pages en périodes de pointe.

La solution consiste à utiliser un système de cache de fichiers. Pour SkyMinds.Net, j'ai testé tout ce que j'ai pu trouver pour tenter d'endiguer le trafic qui ralentissait le serveur. Voici les conclusions auxquelles je suis arrivé, au bout de multiples expérimentations.

Pensez à faire une sauvegarde de votre fichier .htaccess avant de commencer.

Le plugin de cache : WP-Super Cache

WP-Super Cache est un excellent plugin qui crée des pages statiques de votre site dynamique. Concrètement, au lieu de faire appel à la base de donnée, le plugin crée une copie HTML gzippée de la page demandée lors du premier accès et ne la supprime/rafraîchit qu'à partir d'un certain délai écoulé. Cela limite les traitements SQL mais augmente les accès disques puisqu'il y a d'avantage de créations/suppressions/lectures à ce niveau.

Voici ma configuration :

Cache

Notez l'activation de la compression (gzip). Tout cela devrait vous aider à grapiller quelques ressources supplémentaires au niveau de votre serveur et permettre un affichage plus rapide des pages de votre site.

Gzipper les fichier JavaScripts

J'ai découvert récemment que tous les navigateurs récents étaient capables d'interpréter du javascript gzippé. En gros, au lieu d'utiliser des fichiers javascripts classiques (en .js), on peut les compresser et obtenir des fichiers .js.gz, à la taille réduite de moitié et totalement fonctionnels.

A lire :  Linux : activer le touchpad multi-touch sur un portable Asus

WordPress fait bien les choses :

  • tous les fichiers javascripts se trouvent dans /wp-admin/js/ et /wp-includes/js/
  • toutes les références à ces fichiers se trouvent dans le fichier /wp-includes/script-loader.php

Voici donc comment je procède :

  1. à l'aide de 7-Zip, je gzippe chacun des fichiers javascripts (/wp-admin/js/ et /wp-includes/js/)
  2. j'édite ensuite /wp-includes/script-loader.php en remplaçant ".js" par ".js.gz". Cela ne concerne que 50 occurences sur la version 2.5.x
  3. j'uploade le tout sur le serveur. Fini !

Voilà, cela a grandement amélioré la vitesse de chargement de mes pages. J'espère que cela vous aidera aussi.

Pour développer votre projet WordPress ou Woocommerce, faites appel à mon expertise pour réaliser un site rapide, performant et fonctionnel.

Contactez-moi

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

WordPress : utilisation d'un système de cache

par Matt Lecture: 2 min
5

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: