Notre billet Colisée - Forum -Palatin n'est valable que 48 heures. Notre programme pour la journée est donc établi: nous commencerons par le Mont Palatin.

Petit coup de stress à l'entrée: le mont Palatin et le forum doivent être visités le même jour, dans la foulée. Or nous avons visité le forum la veille, ce qui bloque le portique de l'entrée. Heureusement, la dame a été gentille et nous a autorisés à rentrer grâce à son pass.

Devant le forum romain, depuis le Palatin
Devant le forum romain, depuis le Palatin

Le Mont Palatin

Le Mont Palatin est la célèbre colline sur laquelle le sort de Rome a été décidé : Romulus et Remus, deux frères jumeaux, recueillis puis allaités par la louve, se disputaient le pouvoir de la ville qu'ils s'apprêtaient à fonder. Pour se départager, rien de plus simple que d'observer le vol des oiseaux!

Les deux jumeaux allaités par la louve, Musée du Capitole, Rome
Les deux jumeaux allaités par la louve, Musée du Capitole, Rome

Romulus se plaça donc sur le Mont Palatin et Rémus grimpa sur la colline en face et les deux frères attendirent le passage de volatiles, signe divin par excellence. Romulus vit douze vautours alors que Rémus n'en vit que six. C'est donc Romulus qui l'emporta : il devint donc le premier Roi de Rome. Mais Rémus eut la mauvaise idée de franchir les murailles, malgré l'interdiction de son frère. Alors, Romulus le transperça illico d'un coup d'épée. Entre les vautours et le fratricide, le Mont Palatin porte une riche histoire sur ses versants !

Bien sûr, il s'agit d'une légende et de tout cela, on ne voit plus rien. C'est aussi le lieu que l'empereur Auguste choisit pour faire construire un palais à son épouse Livie, détruit par le temps au fil des années.

Ruines du Palatin
Ruines du Palatin

Bon nombre d'empereurs tels que Tibère ou Dioclétien se firent à leur tour construire un palais sur le Mont Palatin (le nom même de "Palatin" est construit sur le terme "palais" et désigne ainsi les palais qui s'y succédèrent).

A la Renaissance, Alexandre Farnese réaménagea le site en de somptueux jardins, appelés "jardins du farnese". La promenade y est très agréable car elle est propice à la rêverie et éveille l'imaginaire sur ces siècles d'histoire, et ce, dans un doux parfum d'orangers. Au détour du chemin, les arbres et les fleurs laissent place à une vue magnifique et imprenable sur le forum romain.

A lire :  Canned Heat - Going up the Country
Kholanta?
Kholanta?

Nous passons ensuite devant le Lupercal, une grotte ornée de mosaïques et de coquillages, qui serait la hutte de Romulus. On s' imaginerait presque retrouver sa carte d'identité au pied d'un arbre! Bien évidemment, il ne s'agit certainement pas de la maison de Romulus, mais d'un témoignage inestimable des premiers habitants du site au 8ème siècle avant Jésus Christ.

Le Cirque Maxime (Circus Maximus)

Du Mont Palatin, il est possible de voir le Cirque Maxime, qui a brûlé lors de l'incendie de Rome causé par Néron en 64. Il a été reconstruit à plusieurs reprises après mais il tomba en ruines et fut pillé pour la reconstruction des diverses églises et palais.

Le Cirque Maxime servait aux courses de chars, tirés par des chevaux comme dans le film "Ben Hur". Les courses se déroulaient sur une piste ovale, autour d'une spina centrale. Les auriges se tenaient sur des chars tirés par quatre chevaux, et concouraient les uns contre les autres. Tous les coups étaient permis pour terminer le premier ! Les naufragia (accidents de chars) étaient fréquents et provoquaient très souvent la mort de l'aurige.

Quatre équipes s'affrontaient sur la piste, distinguées par leurs couleurs : les verts, les rouges, les bleus et les blancs. Le public était extrêmement friand de ces courses, au point de parier des sommes d'argent pour son équipe favorite. Imaginez l'ambiance survoltée parmi les 350 000 spectateurs qui se tenaient dans la cavea ! C'est en fait l'ancêtre un peu plus violent de nos courses de PMU.

Mais le lieu a aussi été le théâtre d’évènements bien différents : Néron y a organisé des courses de dromadaires et Genesis a donné un concert réunissant 500 000 spectateurs en 2007 !

Aujourd'hui, du Cirque Maxime, on ne peut que deviner la forme ovale et la spina sur laquelle se tenait le compte-tours, le reste ressemblant à un immense terrain vague.

A lire :  La Croatie : Hvar

Le Cirque Maxime
Le Cirque Maxime

Nous allons ensuite déjeuner dans un petit restaurant entre le Capitole et le Palatin : Cécile se délecte de pâtes au pesto et au garum tandis que je choisis des penne à la carbonara. En dessert, une mousse aux deux chocolats (blanc et noir) séduit le palais de Cécile et Matt se pourlèche encore les babines d'un tiramisu maison.

Enfin de l'ombre et de la mousse!
Enfin de l'ombre et de la mousse!

Le Forum Trajan

Sur le Forum Trajan s'élève la colonne trajane, érigée en l'honneur du triomphe de l'Empereur Trajan sur les Daces vers 101. Les magnifiques bas-reliefs qui ornent le monument célèbrent les hauts faits militaires de Trajan et pourtant, la finesse de l'ornement est comparable à une délicate couche de dentelle.

Nous en faisons le tour et admirons les vestiges du forum de Trajan : le soleil nous accompagne au fil de notre promenade et joue avec les colonnes encore sur pied. Naïfs, nous n'avions pas emporté de crème solaire dans notre sac, et le nez de Matt est bientôt aussi rouge que les briques qui fondent les murs de la basilique face à nous !

La promenade est agréable, d'autant que nous surplombons le site et la vue sur les vestiges est imprenable. De plus, les touristes se font rares en ce lieu: seuls des chats se promènent au pied des colonnes.

Le Forum Trajan
Le Forum Trajan

Mais, la chaleur est bien présente et les joues de Matt sont alors aussi rouges que ses chaussures de rando : une pause s'impose !

Nous sortons du forum et décidons de nous aventurer dans les ruelles qui lui sont adjacentes pour se désaltérer avec une bonne bière. Nous trouvons une place agréable, mais l'affluence de touristes qui s'y trouvent nous fait fuir: nous rebroussons chemin et entrons dans une minuscule échoppe, qui propose 66 cl de Peroni pour 2,50 euros! Une véritable aubaine, pour étancher notre soif.

Nous nous asseyons donc sur les remparts du forum, mi-ombre mi-soleil, et savourons la fraicheur de cette petite bière bienvenue, en admirant les chats qui déambulent nonchalamment entre les colonnes antiques.

A lire :  Deux semaines en Thaïlande : temple de Doi Suthep et shopping à Chiang Mai
Cécile et sa bière
Cécile et sa bière
Matt et sa bière
Matt et sa bière

Nous prenons le chemin du retour et croisons au passage l'office du tourisme, où nous décidons d'entrer pour glaner quelques informations: en effet, nous avons en tête l'idée de consacrer une journée à la visite de Pompéi et souhaitons savoir quels sont les moyens les plus intéressants pour s'y rendre.

Cécile se lance, dans un anglais impeccable (elle a quand même un prof hors du commun à domicile !) et demande l'information en question. Il lui répond que le plus simple est de faire appel à un tour operator qui part tous les jours de Termini en bus. Cécile, sentant la pinade, demande avec son meilleur accent "Are there other ways to go ?" Et l'hôte de l'office de répondre "Yes, you can go to the zoo !", en indiquant le parc naturel de la villa Borghese...
Matt a failli s'étrangler de rire et a quitté l'office plié en deux.
Cécile s'interroge encore sur cet échange digne de Ionesco...

Remis de nos émotions, nous rentrons, nous nous douchons, et nous reposons un peu... Nous repartons diner dans un pub que nous avions repéré pas loin de chez nous. Matt, bien qu'il soit bonne pâte, est las de manger des pâtes. Le diner, composé finalement de pâtes, ne nous laissera pas un grand souvenir !

Nous rentrons, rosés, mais heureux.

[mistape]

Articles en rapport:

Une semaine à Rome : le Mont Palatin, le Cirque Maxime et le Forum Trajan

par Matt Lecture: 7 min
2

Pin It on Pinterest

Share This