Tag

Nero

Browsing

Notre billet Colisée – Forum -Palatin n’est valable que 48 heures. Notre programme pour la journée est donc établi: nous commencerons par le Mont Palatin.

Petit coup de stress à l’entrée: le mont Palatin et le forum doivent être visités le même jour, dans la foulée. Or nous avons visité le forum la veille, ce qui bloque le portique de l’entrée. Heureusement, la dame a été gentille et nous a autorisés à rentrer grâce à son pass.

Devant le forum romain, depuis le Palatin
Devant le forum romain, depuis le Palatin

Le Mont Palatin

Le Mont Palatin est la célèbre colline sur laquelle le sort de Rome a été décidé : Romulus et Remus, deux frères jumeaux, recueillis puis allaités par la louve, se disputaient le pouvoir de la ville qu’ils s’apprêtaient à fonder. Pour se départager, rien de plus simple que d’observer le vol des oiseaux!

Les deux jumeaux allaités par la louve, Musée du Capitole, Rome
Les deux jumeaux allaités par la louve, Musée du Capitole, Rome

Romulus se plaça donc sur le Mont Palatin et Rémus grimpa sur la colline en face et les deux frères attendirent le passage de volatiles, signe divin par excellence. Romulus vit douze vautours alors que Rémus n’en vit que six. C’est donc Romulus qui l’emporta : il devint donc le premier Roi de Rome. Mais Rémus eut la mauvaise idée de franchir les murailles, malgré l’interdiction de son frère. Alors, Romulus le transperça illico d’un coup d’épée. Entre les vautours et le fratricide, le Mont Palatin porte une riche histoire sur ses versants !

Bien sûr, il s’agit d’une légende et de tout cela, on ne voit plus rien. C’est aussi le lieu que l’empereur Auguste choisit pour faire construire un palais à son épouse Livie, détruit par le temps au fil des années.

Ruines du Palatin
Ruines du Palatin

Bon nombre d’empereurs tels que Tibère ou Dioclétien se firent à leur tour construire un palais sur le Mont Palatin (le nom même de « Palatin » est construit sur le terme « palais » et désigne ainsi les palais qui s’y succédèrent).

A la Renaissance, Alexandre Farnese réaménagea le site en de somptueux jardins, appelés « jardins du farnese ». La promenade y est très agréable car elle est propice à la rêverie et éveille l’imaginaire sur ces siècles d’histoire, et ce, dans un doux parfum d’orangers. Au détour du chemin, les arbres et les fleurs laissent place à une vue magnifique et imprenable sur le forum romain.

Kholanta?
Kholanta?

Nous passons ensuite devant le Lupercal, une grotte ornée de mosaïques et de coquillages, qui serait la hutte de Romulus. On s’ imaginerait presque retrouver sa carte d’identité au pied d’un arbre! Bien évidemment, il ne s’agit certainement pas de la maison de Romulus, mais d’un témoignage inestimable des premiers habitants du site au 8ème siècle avant Jésus Christ.

Le Cirque Maxime (Circus Maximus)

Du Mont Palatin, il est possible de voir le Cirque Maxime, qui a brûlé lors de l’incendie de Rome causé par Néron en 64. Il a été reconstruit à plusieurs reprises après mais il tomba en ruines et fut pillé pour la reconstruction des diverses églises et palais.

Le Cirque Maxime servait aux courses de chars, tirés par des chevaux comme dans le film « Ben Hur ». Les courses se déroulaient sur une piste ovale, autour d’une spina centrale. Les auriges se tenaient sur des chars tirés par quatre chevaux, et concouraient les uns contre les autres. Tous les coups étaient permis pour terminer le premier ! Les naufragia (accidents de chars) étaient fréquents et provoquaient très souvent la mort de l’aurige.

Quatre équipes s’affrontaient sur la piste, distinguées par leurs couleurs : les verts, les rouges, les bleus et les blancs. Le public était extrêmement friand de ces courses, au point de parier des sommes d’argent pour son équipe favorite. Imaginez l’ambiance survoltée parmi les 350 000 spectateurs qui se tenaient dans la cavea ! C’est en fait l’ancêtre un peu plus violent de nos courses de PMU.

Mais le lieu a aussi été le théâtre d’évènements bien différents : Néron y a organisé des courses de dromadaires et Genesis a donné un concert réunissant 500 000 spectateurs en 2007 !

Aujourd’hui, du Cirque Maxime, on ne peut que deviner la forme ovale et la spina sur laquelle se tenait le compte-tours, le reste ressemblant à un immense terrain vague.

Le Cirque Maxime
Le Cirque Maxime

Après Nero 7 Micro, le Nero de 15 Mo, voici la page dédiée à Nero 8 Micro.

L’avantage de la version Micro par rapport à la version Lite, c’est que vous pouvez vous défaire de Nero CoverDesigner et de Nero WaveEditor, qui sont somme toute très peu utilisés.

Si vous voulez un bon logiciel de gravure tout simple et léger, c’est la version Micro qu’il vous faut.

Composition de Nero 8 Micro

  • Nero Burning Rom,
  • Nero Express,
  • plugins audio et video de base.

Après Nero 7 Lite, le Nero de 40 Mo, publié il y a maintenant deux ans, il était temps que je donne à Nero 8 Lite sa propre page et arrêter de tout mettre au même endroit. C’est maintenant chose faite, chaque version a sa page.

Tous les composants de Nero ont été mis à jour avec la version 8 et la taille totale du fichier d’installation passe de 40 Mo à un peu plus de 50 Mo, soit une belle réduction par rapport à la version Nero classique.

Composition de Nero 8 Lite

  • Nero Burning Rom
  • Nero Express
  • Nero CD-DVD Speed
  • Nero CoverDesigner
  • Nero WaveEditor

Nero MicroMarre des 190 Mo du setup d’installation de Nero 7 qui demande plus d’1 Go d’espace disque pour tout installer ? Alors voici Nero 7 Micro, une version allégée de Nero 7 en 15 Mo qui contient le strict nécessaire pour tout graver :

  • Nero Burning Rom,
  • Nero Express,
  • les plugins audio & video de base.

L’avantage de cette version, c’est qu’elle contient l’essentiel de Nero (logiciel de gravure uniquement) et se débarrasse de tout ce qui est superflu. Si vous recherchez une version plus complète, tournez vous vers Nero Lite.

Téléchargement

Dernière version : v7.11.10.0
Télécharger Nero Micro v7.11.10.0 (multilingue)

Versions précédentes :

v7.11.6.0
Télécharger Nero Micro v7.11.6.0 (multilingue)

v7.10.1.2
Télécharger Nero Micro v7.10.1.2 (multilingue).

v7.10.1.0
Télécharger Nero Micro v7.10.1.0 (multilingue).

v7.9.6.0
Télécharger Nero Micro v7.9.6.0 en français.
Télécharger Nero Micro v7.9.6.0 en anglais.
Télécharger Nero Micro v7.9.6.0 en espagnol.

Il vous est peut-être arrivé de vouloir mettre à jour votre version de Nero et passer, par exemple, de la version 6 à la version 7. Sachez qu’il se peut que votre numéro de série soit invalidé par l’installeur de la version 7 : en effet Nero mène une lutte contre le piratage et a changé l’algorythme gérant les numéros de série pour sa nouvelle version. Heureusement, conscient de ce problème, Nero a sorti un petit utilitaire : le Nero 7 Clean Tool, qui permet de supprimer les entrées de la base de registre concernant votre précédente installation.

Voici la marche à suivre pour débloquer votre numéro de série en 5 étapes :

  1. Recherchez votre numéro de série Nero 6. Vous pouvez le trouver dans la base de registre : cliquez sur Démarrer > Exécuter > regedit et naviguez jusqu’à « HKEY_LOCAL_MACHINE \ SOFTWARE \ ahead \ Installation \ Families\Nero7\Info » pour obtenir votre clé Nero 7
  2. Lancez Nero 7 CleanTool
  3. Rebootez votre machine : toutes les entrées de la base de registre concernant Nero seront supprimées
  4. Lancez l’installation de Nero 7 (ou Nero 7 Lite)
  5. Entrez le numéro de série de l’étape 1 pour obtenir la version complète de Nero

Votre devriez alors être en mesure d’installer Nero 7 sans problème.

NeroCela fait déjà quelques mois que je suis passé à Nero 7, version Starlite allégée : rien que Nero, sans autres artifices. Et bien voilà que la version Starlite n’est plus, son créateur jugeant que la compilation prenait trop de temps et d’efforts.

Heureusement, il est désormais possible de télécharger la dernière version de Nero 7 Lite, la version allégée de Nero contenant l’essentiel de la solution de gravure.

Cela divise la taille de Nero Premium par 13 : de 542 Mo, nous passons à 41 Mo, gain non négligeable d’espace disque et de ressources systèmes si vous avez juste besoin d’un logiciel de gravure, sans les extras. A recommander !

Nero 7 lite inclut :

  • Nero Burning Rom
  • Nero Express
  • Nero CD-DVD Speed
  • Nero CoverDesigner
  • Nero WaveEditor

et se sépare des packages suivants :

  • Nero Toolkit
  • Nero Home
  • Nero Scout
  • Nero StartSmart
  • Nero SoundTrax
  • Nero Vision
  • Nero Recode
  • Nero Showtime
  • Nero MediaHome
  • Nero PhotoSnap
  • Nero BackItUp
  • Nero InCD
  • Nero SoundBox
  • Nero ImageDrive

Dernière version : v7.11.10.0
Télécharger Nero Lite v7.11.10.0 (multilingue)

Ma version de Nero a cessé de fonctionner hier alors que j’essayais de graver un DVD-RW : une erreur bizarre est apparue m’alertant que le média n’était pas vierge et qu’il serait effacé si je continuais. Je clique OK, c’est exactement ce que je voulais. Paf! le même message d’erreur apparaît, même après avoir effacé le DVD en mode complet. Comme il était tard et je n’avais pas le temps de trouver le pourquoi du comment, je suis passé directement à Nero 7 StarLite, la version allégée de Nero qui ne contient que l’essentiel, à savoir le logiciel de gravure et pas les autres modules que personne n’utilise. Je recommence l’opération : DVD accepté sans aucun problème. Va comprendre Charles !

J’aime bien la présentation de cette nouvelle version de Nero, elle a un style beaucoup moins Win9X que la précédente et semble beaucoup plus réactive : fini les lags de chargement lors de l’insertion d’un CD, c’est assez agréable. Sinon les fonctionnalités restent les mêmes, les changements visibles sont surtout d’ordre esthétiques. Et elle grave mes DVD-RW correctement ;-)

J’ai aussi remarqué que Winrar v3.51 n’est pas en mesure d’ouvrir les fichiers ZIP créés avec Winzip v10.x. Le message d’erreur obtenu est le suivant : « Unknown method in .zip. No files to extract« . Espérons qu’une nouvelle version de Winrar corrige ce petit détail qui a pas mal d’importance : lorsqu’on jongle avec les extensions, il est bon de n’avoir qu’un logiciel d’archivage qui puisse tout gérer furtivement.

Question : pourquoi les éditeurs de logiciels se sentent-ils obligés de nous imposer des applications supplémentaires avec leur produit principal ? Ce doit être pour mieux nous faire apprécier les logiciels libres…

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :