Tiens, je m'aperçois que cela fait un petit bout de temps que je n'ai pas fait de critique music/ciné.

Remédions à cette situation : de temps en temps je me fais un cycle cinéma d'un acteur/réalisateur qui me plaît.

En ce moment, c'est Robert de Niro, souvent dirigé par Martin Scorsese. Hier, je me décide à regarder The King of Comedy, titre traduit en français par La valse des Pantins.

L'histoire peut se résumer à cela : l'histoire se passe à New York dans les années 1980 - Rupert Pumpkin (Robert de Niro) est un trentenaire célibataire habitant chez sa mère qui cherche à aborder son idole, Jerry Langford (Jerry Lewis), l'animateur vedette de shows télévisés du moment.

Ne parvenant pas à ses fins, il décide de le kidnapper avec l'aide de son amie Masha (Sandra Bernhard), aussi fanatique que lui... Extrait :

Honnêtement, j'ai eu du mal à rester éveillé jusqu'à la fin. J'ai rarement vu un tel navet, surtout avec Robert de Niro : le jeu n'est pas franchement fin et les répliques sont tellement surréalistes qu'on finit par en rire nerveusement.

L'extrait ci-dessus est certainement le moment le plus amusant du film, c'est le moment où le présentateur est ficelé et bâillonné sur une chaise, dînant virtuellement avec la fan hystérique.

Exceptionnellement, j'ai visionné la version française mais je ne pense pas que la version originale y change beaucoup. Par contre, au niveau des costumes... alors là, woohoo, ils ont mis le paquet ! De toutes les couleurs et rien de vraiment classique - cela fait sourire aujourd'hui.

A lire :  Cracker - Low

Vivement le prochain film sur la liste.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

The King of Comedy : "ce soir..."

par Matt Lecture: 2 min
4

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: