Tag

comédie

Browsing

Everybody knows Nathalie Portman. If you don’t, then you most probably haven’t watched Leon, Star Wars: Episode I, II and III, or V for Vendetta among a few others…

In this video by The Lonely Island, she spills the beans on what her private (non-Hollywood) life is like.

This is an explicit uncensored version. NSFW. You’ve been warned.

Here’s a clip by The Lonely Island, a group of comedians composed of Akiva Schaffer, Andy Samberg and Jorma Taccone. Seth Rogen appears as a guest playing the performance reviewer.

Warning : this is an explicit uncensored version, with a bit of profanity. NSFW.

Big TrainBig Train est une série de sketchs complètement surréalistes, joués par certains des meilleurs acteurs comiques dont Simon Pegg (Shaun of the Dead, Spaced, Hot Fuzz), Julia Davis (Nighty Night, Human Remains) et Catherine Tate (The Catherine Tate Show; Wild West).

Quelques thèmes sont récurrents comme la vie professionnelle au bureau, la chirurgie et une fixation sur les jockeys.

La série déforme toutes les situations courantes en d’improbables scénarios tous les plus drôles les uns que les autres comme par exemple les avantages et les inconvénients d’avoir des mains immenses alors qu’aujourd’hui tout est à la micro-technologie…

Tiens, je m’aperçois que cela fait un petit bout de temps que je n’ai pas fait de critique music/ciné.

Remédions à cette situation : de temps en temps je me fais un cycle cinéma d’un acteur/réalisateur qui me plaît.

En ce moment, c’est Robert de Niro, souvent dirigé par Martin Scorsese. Hier, je me décide à regarder The King of Comedy, titre traduit en français par La valse des Pantins.

L’histoire peut se résumer à cela : l’histoire se passe à New York dans les années 1980 – Rupert Pumpkin (Robert de Niro) est un trentenaire célibataire habitant chez sa mère qui cherche à aborder son idole, Jerry Langford (Jerry Lewis), l’animateur vedette de shows télévisés du moment.

Ne parvenant pas à ses fins, il décide de le kidnapper avec l’aide de son amie Masha (Sandra Bernhard), aussi fanatique que lui… Extrait :

Honnêtement, j’ai eu du mal à rester éveillé jusqu’à la fin. J’ai rarement vu un tel navet, surtout avec Robert de Niro : le jeu n’est pas franchement fin et les répliques sont tellement surréalistes qu’on finit par en rire nerveusement.

L’extrait ci-dessus est certainement le moment le plus amusant du film, c’est le moment où le présentateur est ficelé et bâillonné sur une chaise, dînant virtuellement avec la fan hystérique.

Exceptionnellement, j’ai visionné la version française mais je ne pense pas que la version originale y change beaucoup. Par contre, au niveau des costumes… alors là, woohoo, ils ont mis le paquet ! De toutes les couleurs et rien de vraiment classique – cela fait sourire aujourd’hui.

Vivement le prochain film sur la liste.