Tag

Windows

Browsing

logo-vlcLors de mon précédent article à propos du téléchargement automatique des sous-titres avec VLC, j’ai essayé de mettre à jour – en vain – le paquet vlc sur mon installation Ubuntu et j’ai fini par prendre les captures d’écran avec une version portable.

Or, depuis, il m’est impossible de lire un dossier avec VLC !

Le problème : lecture impossible d’un dossier avec VLC

Les symptômes sont les suivants : un clic droit sur le dossier offre bien l’option Ouvrir avec > Lecteur multimédia VLC.

Le dossier arrive bien dans VLC mais il est impossible de lancer la lecture, que ce soit avec le bouton lecture ou en double-cliquant sur le nom du dossier dans la playlist. Le nom vibre comme s’il s’agissait d’un message d’erreur mais le dossier n’est pas ouvert et rien n’est lu.

La solution : éditer le fichier de configuration de VLC

La solution est d’éditer le fichier de configuration de VLC, qui s’appelle vlcrc.

Sous Windows, il se trouve à l’emplacement %appdata%\vlc\vlcrc.

Sous Ubuntu, il se trouve à l’emplacement /home/matt/.config/vlc/vlcrc donc on l’édite:

gedit /home/matt/.config/vlc/vlcrc

On recherche la ligne qui concerne le module Demux :

# Demux module (string)
demux=any

et on commente la ligne qui l’active :

# Demux module (string)
#demux=any
logo-vlc

Si vous avez l’habitude de regarder des films ou des séries en version originale (VO) sur votre ordinateur avec VLC, voici une petite astuce qui devrait grandement vous faciliter la tâche…

En effet, qui n’a jamais rêvé de pouvoir récupérer les bons sous-titres avec le bon timing de la bonne langue qui correspond au bon fichier vidéo?

Et bien sachez que cela est possible en trois clics avec VLC. Suivez le guide !

Pré-requis : une version de VLC à jour

Tout d’abord, vous devez disposer d’une version de VLC récente, c’est-à-dire VLC 2.2.1+. Inutile d’essayer avec VLC 2.1.x qui est livrée avec Ubuntu 14.04 LTS, le module VLSub ne fonctionne pas avec cette version.

Pour les besoins de cet article et des captures d’écran, j’ai donc utilisé la version portable de VLC.

Mettez donc VLC à jour !

Charger à la volée les sous-titres d’une vidéo dans VLC

VLC permet maintenant de charger les sous-titres d’une vidéo en cours de lecture, sans les télécharger sur l’ordinateur.

Fini le temps où vous deviez rechercher le fichier de sous-titre, le télécharger, le dézipper puis le renommer pour qu’il soit détecté automatiquement par le lecteur.

Maintenant, tout se fait en quelques clics :

1. ouvrez votre fichier vidéo avec VLC et appuyez sur le bouton Lecture.

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 4

ouvrez le menu View > Download Subtitles:

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 1

Si vous avez un Mac, on trouve le menu dans VLC > Extensions > VLsub :

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo

3. choisissez la langue des sous-titres voulue et cliquez sur le bouton “Search by hash”

4. VLC donne une liste des résultats, il vous suffit de sélectionner un sous-titre et cliquer sur le bouton “Download selection”:

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 3

4. VLC affiche le message “success : subtitles loaded” en vert en bas de la fenêtre

5. fermez la fenêtre VLSub et regardez votre film ou épisode sous-titré!

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 2

Notez que vous pouvez également rechercher par nom, numéro de saison ou numéro d’épisode.

Je vous annonce la fin du pack de correctifs post-SP3 pour Windows XP.

Historiquement, le pack a géré toutes les mises à jour de Windows XP de niveau Critique et Important depuis la sortie du SP3 en mai 2008.

Les mises à jour obsolètes – remplacées par des correctifs plus récentes – sont retirées grâce à des fichiers batch. [no_toc]

Les raisons de la fin du pack

Je n’utilise plus Windows XP depuis 2009 et j’ai de plus en plus de mal à trouver le temps pour le mettre à jour. Il n’existe plus sur mon système que sur une machine virtuelle VirtualBox qui tourne sous Linux.

De plus, de moins en moins d’applications vont continuer de supporter XP donc avec le temps, il ne sera plus possible de mettre les applications à jour. La dernière version de FileZilla, par exemple, n’est plus compatible avec XP.

C’est dommage car Windows XP est l’un des systèmes d’exploitation qui a connu une longévité assez exceptionnelle. Il restera pour beaucoup d’entre nous un bon OS mais il est temps de migrer vers d’autres OS, plus sécurisés et maintenus plus régulièrement.

utorrent-logoLors de notre petite réunion familiale annuelle, j’ai aidé ma soeur à mettre quelques unes de ses applications à jour. Il se trouve que l’on a utilisé uTorrent sur sa machine Windows et j’ai été surpris de constater qu’il y avait maintenant une foule de publicités dans l’interface.

Cela fait bien longtemps que je n’avais pas utilisé ce logiciel, étant donné que j’utilise Transmission sur mes machines (linux).

Voici donc comment retirer les publicités d’uTorrent, en quelques clics et directement depuis les options du logiciel.

Etape 1 : ouvrez les préférences du logiciel

Ouvrez uTorrent puis allez dans le menu Options > Preferences > Advanced.

Etape 2 : modifiez les options relatives à l’affichage des publicités

Recherchez les options suivantes et modifiez leur valeur à “Non” (ou “false” si vous utilisez la version anglaise) :

  • gui.show_plus_upsell
  • gui.show_notorrents_node
  • offers.content_offer_autoexec
  • offers.featured_content_notifications_enabled
  • offers.featured_content_rss_enabled
  • offers.featured_content_rss_randomize
  • offers.left_rail_offer_enabled
  • offers.sponsored_torrent_offer_enabled

Cliquez sur OK pour valider les changements puis relancez uTorrent. Toutes les publicités ont maintenant disparu.

Windows XP expire le 8 avril 2014

windows-xp-logoSi vous êtes encore sous Windows XP, vous devez savoir que le support de ce système d’exploitation arrivera à son terme le 8 avril 2014.

Après cette date, il ne sera plus possible d’activer l’OS depuis les serveurs de Microsoft donc il va falloir sauvegarder votre activation du système en lieu sûr.

Sauvegarde de l’activation

Il vous suffit de :

  1. copier le fichier C:\Windows\System32\wpa.dbl en lieu sûr;
  2. à la réinstallation suivante de Windows XP, redémarrer en Mode sans échec (F8 au démarrage);
  3. renommer le fichier C:\Windows\System32\wpa.dbl créé par la nouvelle activation en wpa.dbl.bak
  4. copier enfin le fichier d’activation que vous aviez sauvegardé dans C:\Windows\System32\

Et voilà, vous pourrez réinstaller XP sans passer par les serveurs d’activation de Microsoft.

Windows XP, sorti en 2001, aura eu une durée de vie de 13 ans, ce qui n’est vraiment pas négligeable pour un système d’exploitation. Il aura été pour moi le Windows de référence avant que je ne passe sur du tout Linux.

J’ai eu l’occasion de jouer avec Windows Movie Maker au collège dernièrement : on peut faire un montage photos/vidéos/musiques en quelques dizaines de minutes et le résultat est convaincant. Par contre le format WMV… pas top pour l’intégration sur un site web.

Sur internet, force est de constater que c’est Flash qui prédomine dans la vidéo (en attendant l’hypothétique support d’HTML5 par tous les navigateurs dans quelques années). Du coup, vous êtes peut-être amenés à encoder vos vidéos dans d’autres formats.

Vous avez très certainement remarqué qu’à chaque fois que l’on édite un fichier sous Ubuntu (toto.php par exemple), le système crée une copie de sauvegarde (~toto.php) en fichier caché. Alors, il y a des fois où cela peut s’avérer très utile mais la plupart du temps, cela prend de l’espace disque pour rien. Et je ne parle même pas de la liste interminable de fichiers lorsque l’on lance un client FTP (qui lui affiche *tous* les fichiers).

Si vous voulez donc faire un peu de ménage sur votre machine, je vous conseille BleachBit qui supprime le cache, l’historique des navigateurs installés, les fichiers de localisation inutilisés, les anciens fichiers de logs, les fichiers temporaires.

Maintenant que notre iPod Touch a été mis à jour dans iTunes avec le firmware 3.1.3, nous allons procéder au jailbreak de l’appareil.

Certain(e)s vont sûrement me demander ce qu’est le jailbreak : littérallement, il s’agit d’une évasion de prison en anglais. Appliqué à l’iPhone/iPod/iPad, il s’agit de s’évader des contraintes imposées par Apple et augmenter les fonctionnalités de son appareil : changement des thèmes/icônes/fonds d’écrans, ajout de sonneries, ajout d’applications… bref, c’est un peu comme si vous libériez votre appareil !

Je suis toujours dans VirtualBox, dans une machine virtuelle qui fait tourner Windows XP SP3 mais le principe est le même sur une installation Windows standard.

Après avoir activé la prise en charge des périphériques USB dans notre machine virtuelle, nous allons voir comment mettre à jour le firmware de l’iPod Touch.

Nous lançons donc notre machine virtuelle, qui se trouve être Windows XP SP3 totalement patché.

Installation d’iTunes

Pour commencer, il nous faut télécharger et installer iTunes, condition sine qua non pour mettre à jour l’iPod Touch. Je rêve que cela puisse se faire un jour depuis Ubuntu… Installez-le avec les options par défaut.

Je me suis mis en tête de mettre à jour le firmware de mon iPod Touch, étape préliminaire avant un futur jailbreak. Je boote donc sur ma partition Windows XP, branche l’iPod… et l’ordinateur redémarre sauvagement !

Là, je ne cherche même plus à comprendre. Je reboote sous Ubuntu et installe VirtualBox pour créer une installation virtualisée de Windows XP.

Installation de VirtualBox

Il existe 2 paquets pour VirtualBox sous Ubuntu : un paquet libre (virtualbox-ose) et un paquet propriétaire (virtualbox-3.1 à l’heure où j’écris cet article). Et bien une fois n’est pas coutume, il faut installer le paquet propriétaire : le paquet libre ne prend pas en charge l’USB (ballot non ?).

Installez donc virtualbox depuis Synaptics ou via le terminal :

sudo apt-get install virtualbox-3.1

documalis free scannerJ’ai réinstallé l’autre jour mon imprimante HP sous Windows avec les pilotes minimaux (c’est-à-dire sans installer 500 Mo de logiciels qui servent 5 fois l’an) et lorsque j’ai voulu me servir du scanner, je n’avais aucun logiciel pour le piloter… il m’a donc fallu trouver un logiciel de numérisation de documents.

Une petite recherche m’a donné une bonne alternative au logiciel HP livré avec l’imprimante : Documalis Free Scanner. Le logiciel est gratuit pour sa version la plus basique et amplement suffisant pour quelques scans dans l’année.